Rotissons ensemble !

Publié le par Brigitte

Vendredi 6 mars 2015, vélo de route, Ardèche, 130 km, 1900 m D+ en 6h37

 

Ce vendredi va être consacré à Rotisson et aux Rotissonniens, à savoir Maurice pour la première partie, et Philippe et Jean-Marc qui viennent compléter l'équipe pour la seconde passe.


Le col de Rotisson est, avec celui des Ayes tout proche, le col le plus rapproché de mon domicile. Pour ceux qui habitent de l'autre côté du Rhône, c'est carrément dans leur jardin.

Pas étonnant qu'ils s'amusent à collectionner les passages !

J'ai donc rendez-vous avec Maurice, ce matin à 10h30 , pour faire un tour avant d'aller retrouver les deux autres protagonistes. Comme je suis un peu en avance je m'amuse un peu dans une petite bosse "urbaine" et sur la route Cornas .

Maurice a prévu un petit programme ...

 

Rotissons ensemble !

Lequel, à votre avis ?

Bien sûr, faire un premier passage par "Rotisson" tandis que son ami Philippe est au boulôt.

Jusqu'au village de Toulaud, nous sommes poussé par le vent, encore très vigoureux ce vendredi bien qu'ayant perdu sa dangerosité de la veille. Ensuite nous sommes un peu abrités dans les bois, pas tout le temps, mais ça va. Le col des Ayes est franchi presque sans s'en apercevoir et nous voilà à Rotisson.
Maurice qui transporte un pied photo qui s'accroche partout en fait usage pour l'occasion.

Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !

Mais bon on ne va pas se contenter de ce hors d'oeuvre. Nous continuons ainsi en passant au Col de la Croix St André, puis à celui de la Justice. Jusque là j'ai eu des sensations plutôt agréables en montant, malgré des valeurs au cardio relativement élevées. L'ami Maurice avait l'air tout à fait à son aise.

Nous descendons ensuite sur Vernoux, pour grimper au col de Montreynaud (déjà le 5 eme du circuit) via Chateauneuf de Vernoux. Le vent de face me donne du fil à retordre. Nous empruntons ensuite une petite route qui débute par un raidard très court (empruntée une seule fois il y a deux ans au rallye de St Péray) . Cette belle section rejoint la route Lamastre-Col des Fans. Maurice me montre deux superbes séquoias !

A Grozon, nous tournons en direction de Boffres, avec un vent enfin favorable, c'est rapide.

Il reste à  descendre à Alboussière, remonter la petite bossette de 3 km à 2-3% qui donne accès à la descente du Pin, que j'aborde prudemment à cause des rafales de vent. Cette descente est plus piégeuse par vent de Sud que par vent de Nord, mais je me méfie quand même. 

Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
l'un des deux sequoias !

l'un des deux sequoias !

Maurice qui est bien meilleur descendeur que moi m'attend à St Péray. Il reste juste assez de temps pour faire les 10 km jusqu'à Charmes, poussés par un super moteur ... on se retrouve à rouler à 40 km/h sans faire grand chose. Maurice s'arrête quelques minutes parler à son patron, tandis que je vais retrouver Philippe et Jean-Marc .

 

Le regroupement effectué, nous voilà partis pour un nouveau Rotisson. Un vrai miracle ce col, dont on arrive à monter le versant Sud à l'allure méditerranéenne, sans être gêné par le vent de Nord ! cette fois encore, je trouve le rythme plutôt agréable, tout en étant supérieur à celui que j'adopterais si j'étais en solo .

Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !
Rotissons ensemble !

Une petite séance photo, quelques petites variantes de descentes proposées par Philippe et nous nous retrouvons chez lui pour boire un coup, goûter et papoter. Un bon moment et l'occasion aussi de revoir Jocelyne , l'épouse de Philippe, que je n'avais pas croisé depuis un petit moment.

Un beau parcours, et une journée conviviale et qui a d'autant plus de prix qu'en solo, avec ce vent, je n'aurais pas fait grand chose ... un peu cuite quand même après avoir renoué avec le dénivelé, le tout dans la soufflerie ;-)

Commenter cet article

Philippe 07 09/03/2015 12:04

En effet on a passé un bon moment. Tu dit que tu était un peu cuite. ...après rotisson x2 c'est normal ou alors c'était les bières. Très jolies photos je vais t'en piquer une ou deux. A+

Brigitte 09/03/2015 16:34

Vas-y prend ce que tu veux comme photos ! Cuite ... les bières ou Maurice :-) :-) ?

cestdurlevelo 09/03/2015 11:43

La prochaine fois, faut emmener le poulet roti là haut !!! J'ai un très bon souvenir de ce col, que j'avais grimpé lors d'une de mes premières chasses aux cols, sur la route des 100 cols. C'est une superbe route, à monter, comme à descendre lors du BRM 300 de 2013. Alors en plus en bonne compagnie comme ça.... le pied.

Brigitte 09/03/2015 16:39

Le poulet rôti à Rotisson, excellente idée ! L'endroit est sympa en plus. Pour ceux qui voudront une cuisse (de poulet) ou une aile en supplément, il faudra descendre jusqu'au pont et regrimper les 1,7 km du final 8-)

KIKI-129 09/03/2015 10:42

sympa une belle sortie sous le soleil, le côtes rotie est un grand vin, Franco parle de tourne broche, ça me rappelle Laurent Brochard que l'on appelait "la broche"
je n'ai pas beaucoup de cols chez moi (3) mais plein de côtes, par contre le 1er col n'est qu' à 1km de la maison, comme il est bien plus facile que le Bois des Echelles c'est un bon échauffement

Brigitte 09/03/2015 11:43

J'ai quelques petits cols à une vingtaine de km, deux grands à une bonne trentaine, mais moi aussi beaucoup plus de côtes de toute difficulté ... juste de l'autre côté du rhône ! je les pique aux ardéchois ;-)

Maurice 09/03/2015 10:10

On a passé une bonne journée sous le soleil, on a bien ri et bu de la bonne bière à l' arrivée. Cette recette me plait

Brigitte 09/03/2015 11:42

On recommencera !

franco 09/03/2015 06:41

ben tu avais des partenaires de choix pour rôtir ,une manche pour Maurice et toi sur ce coup là ,qui avaient fait tourner 2 fois le tourne broche

Brigitte 09/03/2015 08:43

Sûr qu'ils ont le coup de main (ou de pédale) pour cette recette locale ;-)