Une bouchée de chaque plat !

Publié le par Brigitte

Lundi 23 mars 2015, vélo de route, 207 km, 2468 m D+ en 9h49 (total 11h10)

Le printemps est une saison chaotique, il faut dans la mesure du possible profiter des belles journées ... ce n'est pas encore gagné pour le brevet 300 km du 28 mars ... et c'est bien contrariant ... ce dernier dimanche, l'autre date prévue à Grenoble pour le 300, ce fut annulation à cause des conditions hivernales ... !

Mais en attendant, ce lundi est idéal pour une sortie à la journée ... sans parcours préconçu !

Il fait un petit peu trop frais pour me diriger de suite vers le Vercors. Il y a peu de vent, je vais donc commencer par la plaine et les Chambaran.

A 1,5 km  et à 9 km de chez moi .... j'ai de la chance.
A 1,5 km  et à 9 km de chez moi .... j'ai de la chance.

A 1,5 km et à 9 km de chez moi .... j'ai de la chance.

route du Chalon à St Bonnet, paisible ...

route du Chalon à St Bonnet, paisible ...

J'aime beaucoup la vallée du Chalon. La suivre intégralement est une "trouvaille" assez récente pour moi mais je l'ai définitivement adoptée ! Je remonte donc la petite rivière, pour traverser le village de Chalon par un raidillon plus prononcé que le reste qui est plutôt un faux plat.

J'arrive ainsi bien tranquillement au village de St Bonnet de Valclérieux, tandis que le soleil commence à chauffer sans excès.

Juste après le village, alors que j'ai tourné à droite vers la Mado, un cycliste revient sur moi, me salue, et dit "Allez" ! Ca me plait et nous allons jusqu'au Col de la Madeleine (pente à 2% de moyenne ... avec un replat qui redescend même un peu)  à bon rythme ... je décroche un peu  juste dans les 100 derniers mètres . Nous passons un petit moment à discuter au soleil et je découvre qu'il est inscrit au brevet 300 de Grenoble !

Nous reprenons chacun notre route, je décide de profiter encore un peu des Chambaran avec la "route de la Ville d'Or" jusqu'à St Appolinard. Route que nous avions parcourue entre filles avec Anne-Marie et Coco ... sous la pluie !  le terrain est vallonné et je m'applique à ne pas me laisser vivre dans les petites bosses.  

Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !

Bon, me voici à Chatte. Et maintenant ? Le Vercors me tend les bras. Pour la suite (du moins pour les deux heures à suivre) , je me vois bien dans les gorges de la Bourne ... me balader à St Julien, St Agnan, refaire le plein d'eau à l'ours de la Chapelle ...

Niet . le circuit n'est pas possible, les gorges sont fermées entre Choranche et la Balme, ENCORE !!!!. Je n'aime pas remonter dans le long tunnel droit et glacé des goulets (en descente on n'y reste que très peu de temps) . Petite larme pour l'ancienne route des grands goulets qui devait être si belle en vélo :-(

Je vais quand même jusqu'à Pont en Royans, manger un truc et faire le plein d'eau.
Je discute le coup avec THE husky de pont en Royans (trop drôle ce toutou)
Le ciel se couvre à ce moment sur le Vercors et je suis un peu décontenancée sur la marche à suivre. Du coup je vais me prendre un café à St Jean, non sans avoir gravi le petit raidard après l'aérodrôme. Bon je sais Cricri ... je fais mes 200 solo avec plein de pauses ! 

Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !

Zut, il fait sombre là haut, et très beau sur la plaine ... allons déjà à Oriol ... après je peux aller tourner à droite vers les Belles ... ce que je fais d'ailleurs, jusqu'au petit Col de Panavare ...

Une bouchée de chaque plat !

Et soudain ... il fait soleil ! Changement de programme, ce sera Léoncel et Crest ! Non mais !

Dès lors ma route est toute tracée pour une bonne cinquantaine de km . Tout en montant, je me dis, donc une bouchée de Chambaran, une bouchée de Royans, deux de Vercors (la longue montée à Léoncel an vaut bien deux) ... il me faut maintenant ... de l'Ardèche . Je calcule un peu ...

Le soleil est de retour en effet, et chauffe même bien dans la vallée du Léoncel que je vois souvent froide. Il l'éclaire aussi différemment en ce début d'après-midi.

 

Point d'accélération comme dans ma Mado du matin, là je monte en mode "brevet", un petit 140 au cardio et encore pas tout le temps.

Une bouchée de chaque plat !Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !Une bouchée de chaque plat !Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !
Une bouchée de chaque plat !

Parvenue sur le plateau, où il n'y a aucun souffle de vent, j'ai les mêmes sensations euphoriques qu'avec franco l'autre jour (désolée Franco ;-)  ) Cette petite chevauchée d'altitude jusqu'au Col de Bacchus, tellement tranquille, a un côté extatique !

Une bouchée de chaque plat !

A partir de Beaufort sur Gervanne, il y a un fort vent de Sud qui va jusqu'à gêner la descente à Mirabel et Blacons ! Bizarre quand même ! Comme l'autre jour, il s'agit probablement d'un vent d'est un peu détourné par les massifs montagneux

De Crest à Livron, je vais cheminer avec d'autres cyclos. Un trio de retraités, qui ont des rythmes assez différents. Je roule avec celui de devant, qui commence par me dire que ce n'est pas prudent de rouler seule (mais avec un certain humour) puis essaye de me "vendre" les voyages à vélo de leur club ... je ne suis pas un bon client ... j'aime trop l'autonomie ... et les décisions de dernière minute ... comme le prouve mon parcours du jour.

Je repars en solo car ils doivent se regrouper ...

 

1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)
1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)
1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)
1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)
1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)
1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)

1- Aouste 2- de Livron à Beauchastel (dernière photo)

Allez un petit crochet par St Laurent du Pape, histoire de finir "largement" à 200. Une erreur ça. La route n'est pas large, très encombrée à cette heure de sortie des bureaux et les gens y roulent comme des fous !

Le seul avantage, c'est que cette petite rallonge va me permettre une belle surprise ....

 

La rencontre avec Jocelyne et Philippe ... le hasard qui fait bien les choses ...
La rencontre avec Jocelyne et Philippe ... le hasard qui fait bien les choses ...

La rencontre avec Jocelyne et Philippe ... le hasard qui fait bien les choses ...

Nous voilà donc en route pour un petit Rotisson du soir : ce sera ma bouchée d'Ardèche pour terminer un bon repas ;-) qui se termine tout juste avant la nuit :-) j'ai un peu traîné en route !

Un beau Rotisson au coucher du soleil ...
Un beau Rotisson au coucher du soleil ...
Un beau Rotisson au coucher du soleil ...
Un beau Rotisson au coucher du soleil ...

Un beau Rotisson au coucher du soleil ...

Commenter cet article

gilles 28/03/2015 21:34

Quelle belle balade , qui se termine de fort belle manière avec cette rencontre , que du bonheur .
en attendent le CR du 300 !!!!!!

electricien 28/03/2015 00:27

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

KIKI-129 27/03/2015 16:19

une belle rando , de bien belles bouchées de chaque plat, ( plat quand même copieux avec de belles bosses) tu vas roulotter cool pour le 300 après ça , s'il fait beau et pas trop de vent :
certains sites sont assez optimistes pour ta région
http://www.meteo60.fr/previsions_index.php

alain kesako 25/03/2015 07:52

Merci de ta visite qui m'a fait bien plaisir. Tu as pu te rendre compte que mon souci est bien loin du vélo. Je roulotte quand même un peu. Tu fais toujours de belles photos, avec un beau parcours improvisé, et à la sortie une belle (double) rencontre. A+ alain kesako

Brigitte 25/03/2015 17:44

Je suis rentrée avec un bon vent de Sud ... le temps du café, il avait pris la puissance que je voulais ;-) Merci à vous deux pour la pause !

Philippe 07 24/03/2015 23:45

Belle sortie avec le meilleur pour la fin :-) Une bonne surprise pour nous aussi de se retrouver comme ça. Bonne chance pour le 300 on croise les doigts pour la météo. A+

Brigitte 25/03/2015 17:45

Ca ne m'étonnrait pas qu'on prenne un peu d'eau ;-) ... enfin bon ... ça ressemblera à ta Corima !