Un chemin vers la paix intérieure !

Publié le par Brigitte

Mercredi 15 avril 2015, vélo de route, 165 km, 2600 m D+ en 7h43

Merci à Franco et Anne-Marie pour leurs photos !

 

Ce matin commence fort pour notre quatuor.
Je retrouve Anne-Marie, Olive et Franco pour une petite confrontation matinale avec une des bosses raides de la région : la grimpée au monastère de Montchardon par Cognin les Gorges. Pratiquement 600 m de dénivelé à 10% de moyenne, et des passages jusqu'à 14 % ... les cyclistes ne s'y bousculent pas !

Pourtant cela donnera des idées à l'ami David qui ira faire un tour dès le lendemain.

En attendant c'est à nous ! dans la fraîcheur matinale ... une bosse déjà assez longue d'ailleurs ! Lors de la séance d'entraînement précédente, j'avais réussi à me pousser un peu hors de mes retranchements mais là je suis obligée de gérer un peu ... aux sensations d'ailleurs car j'ai oublié la ceinture cardio. Franco reste à mes côtés pendant la grimpée, jouant les photographes professionnels :-)

J'ai démarré la balade avec des douleurs lombaires (apparues en jardinant et carrément pénibles pour marcher ou me baisser ) , et si elles disparaissent sur le plat à vélo, sur une bosse aussi raide ce n'est pas idéal ! Plus c'est raide plus ça brule !

histoires de BN ... bien mérités ! histoires de BN ... bien mérités !
histoires de BN ... bien mérités ! histoires de BN ... bien mérités !

histoires de BN ... bien mérités !

Atteindre le nirvana n'est quand même pas trop long ... et bientôt on se retrouve tous dans le décor du monastère. Au soleil . Il fait bon ... pas cool pour Anne-Marie et Olive qui doivent prendre le chemin du travail ...  juste le temps de grimper la petite bosse de St Pierre de Chérennes et l'équipe se scinde en deux.
 

Avec Franco, je prends la direction du Vercors. On ne peut pas laisser passer une aussi belle journée.

Des panneaux annoncent des travaux dans les gorges de la Bourne au delà de la Balme de Rencurel, mais ce n'est pas très clair : la route est-elle barrée ou simplement à circulation intermittente ?
Pour l'instant on roule vers la Balme. J'ai de nouveau mal au dos dans les gorges de la Bourne et je commence à penser à écourter, histoire de ne pas pourrir la sortie de Franco . Ce n'est pas critique non plus ... mais bon je n'ai pas l'habitude d'être mal sur le vélo ...

Gorges de la Bourne et montée à St Julien Gorges de la Bourne et montée à St Julien
Gorges de la Bourne et montée à St Julien
Gorges de la Bourne et montée à St Julien Gorges de la Bourne et montée à St Julien

Gorges de la Bourne et montée à St Julien

A la pause à la fontaine de la Balme de Rencurel , Franco me propose d'aller à la Croix Perrin et de redescendre sur Grenoble. Je n'aurai plus de pentes raides à grimper. Pour corser un peu, il fera la petite bosse de la Balme avant de rejoindre les gorges ... on se sépare donc pour quelques minutes ...
Et on a oublié que les gorges étaient fermées en partie haute.
Bien sûr le téléphone ne passe pas donc quand je tombe sur le panneau "route barrée",  je remonte à la rencontre de Franco en direction de St Julien. Et ainsi la rencontre ne tarde pas.

La seule option pour gagner Villard de Lans est maintenant le col d'Herbouilly, qui est une belle bosse relativement raide. Je suis plongée dans la perplexité concernant la suite à donner à ma balade !  Depuis la Balme et la partie roulante qui a suivi, mes douleurs lombaires ont quasiment disparu ... oui mais ...

Je dis à Franco qu'on va prendre un café ensemble avant de se quitter. Je descendrai par le tunnel des grands goulets.

On traverse St Julien ... pas un café d'ouvert .
C'est un signe du destin : je grimperai donc à Herbouilly ... puisque je ne peux pas quitter Franco de manière correcte ;-)

Et je ne le regretterai pas ...

HerbouillyHerbouilly
Herbouilly
HerbouillyHerbouillyHerbouilly

Herbouilly

Méaudre, Col de la Croix perrin, gorges du Furon Méaudre, Col de la Croix perrin, gorges du Furon
Méaudre, Col de la Croix perrin, gorges du Furon

Méaudre, Col de la Croix perrin, gorges du Furon

Finalement la pause ce sera à Méaudre , en terrasse au soleil, après une rapide remontée des gorges du Méaudret.

Il reste à grimper les 200 mètres de dénivelé pour passer le col de la Croix perrin , avant la très roulante descente des gorges du Furon, dans le genre "quand y en a plus, y en a encore" .
Le vent de Sud arrive à s'y engouffrer (c'est très étrange) et il faut parfois pédaler furieusement dans certaines sections plates.

Ce sera aussi le cas sur la Voie Verte où je m'applique à rouler dans la roue de Franco . Passé le barrage de St Egrève, les arbres cassent un peu l'opposition du vent et on roule assez bien à 29-30 km/h .

A St Quentin Franco a terminé le travail , et il me reste à faire les 16 km qu'il a fait ce matin à la fraîche pour retrouver ma voiture. Quant à mon compagnon de route, je le retrouverai pour le brevet 400 km !

Je lève un peu le pied en retrouvant la solitude contre le vent, mais je suis bientôt rejointe par un cyclo du VTRP bien sympathique qui à son tour m'offre un abri pour les quelques km restants.
La température atteint  28°C et c'est presque l'été à 17 heures lorsque je boucle ma boucle ... oubliant une fois de plus d'éteindre le GPS dans ma voiture, heureusement que Strava offre la possibilité de "couper" les parcours ... sinon j'aurais des moyennes imbattables ;-)


Le plus rigolo est que le mal de dos que j'ai "maltraité" a succombé définitivement à la fontaine de la Balme et n'est pas réapparu. Une nouvelle fontaine magique dans le Vercors ?

la fameuse digue ... bien connue des BRMistes de Grenoble qui parfois voudraient l'oublier ...

la fameuse digue ... bien connue des BRMistes de Grenoble qui parfois voudraient l'oublier ...

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Luc 03/05/2015 15:44

Magique Vercors ! Je ne connais pas et pourtant c'est parait-il extraordinaire. Fin juin, je vais me balader dans la partie sud du Vercors en attendant de caler un WE pour découvrir la partie nord. Impatient ! D'ici là, je m'évade grâce à des récits comme le vôtre. Merci

Brigitte 03/05/2015 23:11

Merci à toi ... j'adore aussi ces routes du Vercors ... certaines me ausent toujours une émotion particulière comme la route de Malleval, ou celle de Presles ...

gilles 21/04/2015 22:33

Super fait moi découvrir ta fontaine , bien que moi ,un léger mieux au niveau du dos .
bon brevet avec Franco !!!!!!

Brigitte 27/04/2015 13:48

QUAND TU VEUX Gillou pour la fontaine ! Dans trois semaines on passera sur tes terres ...

KIKI-129 20/04/2015 08:32

Le mal au dos persiste. J'ai essayé hier un peu le vélo, 35 km dans la souffrance. En plus avec ce beau temps c'est rageant. Mais ça va bien se débloquer ce n'est pas la première fois !
Bonne semaine.

Brigitte 23/04/2015 00:23

Bon courage ! Parfois il faut persister un peu quand même ... car rester immobile est pire !

franco 19/04/2015 12:17

Brigitte FG allias (François Guillaume ,qui roulle en binome avec François)2 sympatiques cyclo qui tiennent un blog tres bien écrit (moi je me régale)et je les suis avec plaisir!!!
pour les brevets tu peut compter sur moi..

FG 20/04/2015 12:56

Merci à tous les 2 ;-)

Brigitte 19/04/2015 13:43

Je n'ajoute rien, Franco s'en occupe très bien ;-)

FG 19/04/2015 12:20

Merci Franco... Tu vas nous faire rougir :-)

FG 19/04/2015 11:45

Comme écrit avant moi, une bien belle sortie courageuse car les lombalgies, à vélo, c'est sur à gérer. AU bout d'un moment, on ne sait plus comment se positionner pour éviter les lourdeurs voire les douleurs.

Les paysages sont magnifiques, les cyclo(tte)s tout autant. Nous on se prépare à sortir pour cet après-midi mais il y a un vent à décorner les taureaux par chez nous... Enfin, vu le soleil, on va se risquer quand même ;-)
Quel plaisir de voir notre Franco :-)
Bonne continuation.

Brigitte 23/04/2015 00:24

Sacré vent ... dur parfois !!!!

FG 20/04/2015 12:57

Merci Brigitte. Au final, le vent aura eu raison de nos jambes mais on en a bien profité :-)

Brigitte 19/04/2015 13:43

Merci bon courage pour votre sortie ! ici pas de vent ... mais c'est hyper rare !