Les 7 Majeurs (Etape 3)

Publié le par Brigitte

Lundi 11 juillet 2016, vélo de route, 132 km, 3660 m D+ en 8 h 46 (total 10 h 46)

La fin de l'épisode 2 nous avait laissés au Wolf Village, quelque part sur la route entre Borgo San Dalmazzo et Demonte dans le Piémont . Une occasion pour Véro et moi de parler un peu italien et de traduire les ingrédients des pizzas :-)

Il faut maintenant retourner à Demonte, et continuer dans la vallée, assez plate , jusqu'à l'embranchement où débute le col de la Lombarde. Environ 1600 m de dénivelé à gravir, ce col culminant à 2350 m . La chaleur est bien présente, mais curieusement, je n'ai plus de doutes du tout.

Sabine reprend la voiture en solo pour nous attendre tout là haut au col. Muriel est de retour su le vélo pour les deux gros cols du troisième jour.

Nous commençons par une petite pause touristique à Vinadio pour voir le chateau (et encore, on n'a pas fait de pause dans l'établissement thermal de Bagni di Vinadio tout proche)

Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio
Départ de Demonte et Vinadio

Départ de Demonte et Vinadio

Le col de la Lombarde n'est pas vraiment facile, il a lui aussi de belles rampes à 10-11% et est particulièrement irrégulier, avec même des descentes ; la vue sur le sanctuaire de Santa Anna et les environs est rapidement très dégagée, et l'ambiance montagne arrive vite. Avec l'altitude, on retrouve une petite dose de fraîcheur , qui, associée aux pourcentages plus doux du final, rend la partie haute très agréable.

Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde
Grimpée du Col de la Lombarde

Grimpée du Col de la Lombarde

Et voilà, l'Italie, c'est fini !!!! Le regroupement au sommet de ce sixième col est un excellent moment ... on sent monter déjà un peu le sentiment de la victoire finale ... même si la Bonette qui reste à gravir affiche des chiffres qui font peur : plus de 30 km, 2100 m de dénivelé ...

Pour l'instant on décide de faire la pause déjeuner en altitude, devant un magnifique panorama.

Du riz, du thon, des tomates, les restes des énormes pizzas de la veille ...

Valex sort même le réchaud pour nous préparer un petit café ... c'est le meilleur café du monde !

 

Col de la Lombarde
Col de la Lombarde
Col de la Lombarde

Col de la Lombarde

La descente qui suit est très rapide jusqu'à Isola 2000, avec de grandes lignes droites et des pointes de vitesse ... puis elle devient technique avec des épingles serrées, tandis que l'on plonge dans une véritable fournaise.
Les bonnes descendeuses s'y expriment. On perd même Muriel devant, on a eu peur un moment qu'elle aie terminé à Nice. Coco, Alice et Fred enquillent les virages souvent ensemble , je les suis à une certaine distance avec Véro que je double parfois. Valex et Coco O ferment la route. Coco nous dira avoir été éprouvée par cette descente, au point de n'avoir pas envie de faire la dernière sur Jausiers ... mais de l'eau va couler sous les ponts avant ce moment ...

Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)

Au village d'Isola à 870 m d'altitude, les thermomètres atteignent 39°C . Je scrute le ciel en cherchant des cumulus "amis". Ils répondent "présent" , presque trop ... l'orage nous épargnera-t-il ?

Nous nous regroupons tous à St Etienne de Tinée, où nous trouvons de l'eau et des toilettes, après avoir franchi un coup de cul plus marqué sous les derniers feux ardents du soleil, qui va se cacher (ô bonheur) pour un long moment.

Un échange avec Bridou nous permet de savoir que Vanessa et lui, de l'autre côté, à Jausiers, se mettent en route pour venir nous chercher au Col de la Bonette !

S'il nous reste encore une grande distance et un gros dénivelé à franchir, la difficulté, elle, n'est pas énorme, et les pourcentages sont classiques. Il faut juste de la patience ... je grimpe ce col en compagnie de Coco O et Valex, Fred est un peu devant. Arrivés au hameau de Boussiéyas, nous retrouvons Alice et Muriel qui nous offrent à boire.

Nos deux "rapides" Véro et Coco vont louper le coca de mi-Bonette ... Coco avait très mal au genou et craignait de ne pas pouvoir finir ...par chance elles ne louperont pas les Bridou :-)

 

 

 

 

 

Valex galant homme tient la porte des toilettes à Coco (pas trouvé la lumière !)
Valex galant homme tient la porte des toilettes à Coco (pas trouvé la lumière !)
Valex galant homme tient la porte des toilettes à Coco (pas trouvé la lumière !)
Valex galant homme tient la porte des toilettes à Coco (pas trouvé la lumière !)

Valex galant homme tient la porte des toilettes à Coco (pas trouvé la lumière !)

Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)

A 5 km du sommet ... voilà Pascal qui vient à notre rencontre ! Vanessa nous attend au sommet avec Sabine ... kilomètre après kilomètre ... nous nous rapprochons du col ... je sens que les yeux me piquent :-)

Le COL ! Restent à gravir, pour valider, le kilomètre exigeant qui nous sépare de la cîme, avec ses pentes culminant à 13-14% ... au prix de quelques zig-zag en travers de la route, d'une vitesse à 5 km/h ... voilà ... c'est fait ... c'est fini (j'en frissonne encore en l'écrivant !)

Le plus beau c'est que non seulement on n'a pas eu d'orage ... mais en plus le soleil revient ...

 

 

 

Cime de la Bonette 2802 m
Cime de la Bonette 2802 m

Cime de la Bonette 2802 m

Il nous reste à faire, en compagnie de Pascal et Vanessa ... juste une éblouissante descente dans une lumière magnifique ... eh oui on approche déjà du soir ... quelle jubilation, quelle joie en descendant ... la route est à nous, on est les rois et les reines du monde !

 

Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)
Les 7 Majeurs (Etape 3)

Nous quittons à Jausiers Vanessa et Pascal, il nous reste juste à chercher l'office du tourisme pour faire la photo finish ;-)

Les 7 Majeurs (Etape 3)

Encore quelques kilomètres de faux plat descendant , et nous rejoignons le camping où Valex et Sabine ont posé leur caravane, pour un petit repas-debriefing avant de reprendre la route pour Valence.

Belle réussite d'une grande et belle équipe ... un grand merci à tous mes compagnons cyclistes ... avec une mention spéciale pour Valex qui a fermé la route avec son chat Richat Vire en Queue, tenant compagnie à celui, celle ou ceux de derrière ... pour Sabine et son assistance à notre équipe d'affamés ... pour Alice et son idée majeure ...  pour tous les membres de l'équipe pour leur compagnie et leur bonne humeur ... pour Vanessa et Bridou et leur accueil au sommet ... et pour Coco N pour le partage du trajet voiture avec moi !

 

Retour voiture : à peine le tour terminé, le temps se dégrade ... c'est ça la chance !!!

Retour voiture : à peine le tour terminé, le temps se dégrade ... c'est ça la chance !!!

Publié dans vélo

Commenter cet article

KIKI-129 21/07/2016 14:25

je l'ai cette cascade en montant la Bonette il y a 2 ans déjà https://photos.google.com/search/_tv_Vid%C3%A9os/photo/AF1QipMNywwWY_vH-fwGYNzwXlEG2hIOn2pM6zzUvGCv

KIKI-129 21/07/2016 12:33

une belle aventure bravo, comme disent nos petits enfants "c'est trop beau !"

Brigitte 21/07/2016 20:05

Oui mais il faut tout de même s'en donner les moyens ... ce n'est pas la Viarhona ;-) ! On a une bonne équipe !

Laurent BENET 19/07/2016 17:03

je viens de finir la lecture de cette superbe expedition
un grand bravo à tous
même si j'ai pas tout compris Valex il reste derrière pour :
1- fermer la route
2- accompagner ceux et celles qui on du mal
3 - par ce qu'il ne peut pas aller plus vite
4 - ils sont 2 sur le vélo avec Richat et forcement ça fait du poids

désoler pour cette blague qui je l’espère le fera sourire à défaut de le faire râler
pour suivre via les réseaux sociaux ses différentes sorties et les commentaires des personnes l'accompagnant et/ou le connaissance je sais que c'est un super compagnon de route

sur tout que je serais surement incapable de faire de genre de périple actuellement même avec l'aide de Valex.
d'ailleurs à ce sujet (question que je pose souvent) quel genre de développement avec vous sur vos différents vélo pour de tel sortie ? mon 50/39 (d'ailleurs impossible de mettre moi qu'un 38 sur le pédalier actuel) et 10 vitesse 12/25 ne serait surement pas l'idéal ?

Brigitte 20/07/2016 17:59

Sur certains parcours en 3 et 4 jours il peut y avoir des passages raides , mais sur les classiques du samedi (ardéchoise, sucs, marathon, volcanique, boutières et doux) , ça devrait le faire, oui ! Rien ne dépasse 10 % ; les passages à 8 et 9% quand il y en a sont très brefs.

Laurent BENET 20/07/2016 14:48

surement pas pour tout de suite et puis pas simple avec le travail mais tu veux dire que sur l'Ardéchoise (avec l'entrainement qui va bien bien sur) un 39x25 ça le fait ?
car j'avoue que vu ce que mon beau-pere m'en dit et tous ce que j'entend de bien sur cette épreuve j'irais surement un jour oul'autre

Brigitte 19/07/2016 19:46

;-) eh oui il pèse le père Richat :-D ... si Valex tente le tour en moins de 24 h je pense qu'il n'emmènera pas son fidèle compagnon ! Oui tu l'as dit c'est un super compagnon de route.
Effectivement pour faire ce tour avec 39x25 comme plus petit braquet ... ça me parait chaud !!! A voir avec de très bon cyclistes ... la plupart d'entre nous avaient un plateau de 34 ... donc soit 34 x28 ... soit 34 x 32 ... perso je suis en triple donc 30 x 30 et je l'ai beaucoup utilisé (pour info sur l'ardéchoise je n'utilise que le plateau de 39)

jc 18/07/2016 20:50

Et voilà ce parcours d'anthologie bouclé, j'imagine quel plaisir vous avez dû tous ressentir au sommet de la cime de la bonnette. BRAVO A TOUS et BRAVO pour les 3 articles, très bien écrits, ça te laissera de superbes souvenirs.
JC

Brigitte 18/07/2016 21:36

C'est vrai, que du bonheur, et encore plus avec la surprise d'être attendus par Bridou et Vanessa malgré tout le déniv qu'ils avaient bouffé les deux jours précédents !

Cricri le cyclo 18/07/2016 15:35

des larmes aux yeux j'ai... Merveilleux le parcours, la route en équipe, l'ambiance, les Bridoux qui viennent vous voir après leur performance....

On en redemande

Brigitte 18/07/2016 19:44

Si c'est toi qui demande alors ... on en refera :-D