Une magnifique balade dans le Mézenc

Publié le par Brigitte

Lundi 4 juillet 2016, vélo de route, 154 km, 2967 m D+ en 7h54 (total 9 h)

Le jour de l'ardéchoise, si vous avez lu le récit de Baptiste , Gillou nous attendait au col de la Croix de Boutière ... dans sa voiture, sous la pluie. Il espérait faire un bout de route à nos côtés. Il ne nous a jamais vu arriver Valex et moi, et pour cause.
Le jour est venu de prendre une revanche sur ce mauvais sort du 18 juin, et de pouvoir rouler ensemble, à travers un massif qui se montre enfin sous son meilleur jour.

Nous nous donnons rendez-vous à St Martin de Valamas de manière à faire un peu de route chacun, et ainsi on se trouve à pied d'oeuvre : depuis cet endroit, il y a pas mal de routes qui permettent de gagner les hauteurs : YAPLUKA choisir.

L'aspect découverte pour moi reste important car je ne connais qu'une petite partie des routes empruntées. Après un petit bout de "route de St Agrève "(ça je connais bien !) , virage à gauche en direction de Fay sur Lignon puis de St Front .
Le beau temps est bien au rendez-vous, avec pour l'instant quelques nuages matinaux qui s'attardent , un petit vent de Nord et une fraîcheur parfaite pour rendre les montées agréables. Cette route permet d'ailleurs de s'élever en altitude sans trop s'en apercevoir.

Tout d'un coup, on se retrouve avec le relief caractéristique de ce coin, des ondulations où il faut prendre de l'élan pour bien avancer. Les revêtements de qualité participent au côté ludique de ce terrain.

 

Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)
Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)
Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)
Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)
Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)
Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)

Les plateaux et le lac de St Front (où parait-il les touristes ne sont pas bienvenus)

Gillou a mis dans le programme un superbe petit détour, avec passage par les chaumières de Bigorre : un ensemble magnifique de maisons au toit de chaume. 
Le coin est d'un calme ! c'est même limite désertique :-)

Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)
Les chaumières de Bigorre  (Photos de Gillou pour les 2 dernières)

Les chaumières de Bigorre (Photos de Gillou pour les 2 dernières)

Freinage d'urgence ! Une vraie trouvaille pour mon ami Christophe Bournac :-D

Freinage d'urgence ! Une vraie trouvaille pour mon ami Christophe Bournac :-D

Une belle descente puis quelques bosses nous amènent à Le Monastier sur Gazeille. Un village où je ne suis passée qu'une seule fois (j'y ai même dormi) . C'était en 2010, fin de notre première étape du voyage de Valence à l'Atlantique et début de la seconde. En arrivant il ne faisait pas très beau ... mais le lendemain matin c'était le début d'une canicule très marquée !

On garde la route de ce voyage jusqu'à la fin de la bonne petite bosse qui suit le village de Goudet. Là, au lieu de s'en aller vers l'Ouest , on va longer la Loire et remonter vers Coucouron, en passant par le village d'Arlempdes.

On a juste un peu raté la boulangerie ouverte du Monastier et maintenant ... on a dépassé 12 h30, et on est lundi. Le lundi, c'est pas le bon jour pour rouler. Souvent je manque un peu de vivres pour ma sortie à cause du WE qui précède, étant occupée à autre chose. Ensuite, tout est fermé ou presque, on en a déjà fait l'expérience. Du coup, on s'arrête à Arlempdes, magnifique village, mais totalement dépourvu de "commodités" le lundi (à part une maison où ils vendent des lentilles, crues, la belle affaire !) et on partage ce qu'on a .

Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes
Le Monastier, Goudet et Arlempdes

Le Monastier, Goudet et Arlempdes

Le lac de Coucouron

Le lac de Coucouron

Cela ne nous empêche pas de repartir vers Coucouron ; le soleil tape bien, sans que la chaleur soit excessive. On trouve plusieurs bars ouverts dans le village et on en profite ... mais point de commerce ouvert le lundi .

Je ne sais plus où j'ai lu que le nom de "Coucouron" avait été inventé par un pratiquant de course à pied souffrant de begaiement, qui voulait inviter des copains à courir avec lui :-) . En tout cas l'endroit est sympa pour courir . Tout le secteur des plateaux donne une belle impression d'espace, d'air pur ... on repart vers le Béage avec toujours l'idée de manger un bon gros sandwich (l'air pur ouvre l'appétit) mais sans être géné dans l'effort par la faim quand même.

Il faut dire que l'effort est assez modéré dans ce coin.

Nous serons récompensés au Béage où on trouvera une épicerie qui fait des sandwiches.

Nous voilà prêts pour affronter la dernière partie, la forêt de Bonnefoy et la route touristique des Sucs.

La forêt de Bonnefoy se traverse par une minuscule route ; on passe devant les ruines d'une abbaye. Les moines ne devaient pas y avoir bien chaud en hiver, perdus au milieu des congères, à 1300 m d'altitude !

Pause casse-croûte ... à 15 h :-)

Pause casse-croûte ... à 15 h :-)

Forêt et Abbaye de Bonnefoy
Forêt et Abbaye de Bonnefoy
Forêt et Abbaye de Bonnefoy
Forêt et Abbaye de Bonnefoy
Forêt et Abbaye de Bonnefoy
Forêt et Abbaye de Bonnefoy

Forêt et Abbaye de Bonnefoy

v

On passe ensuite le col de la Clède (ancien parcours de l'AVM) et on rejoint le parcours actuel de l'autre côté du col de la Croix de Boutières . Je connais bien la partie qui suit pour avoir fait plusieurs fois "les sucs" lors de l'ardéchoise (et même une fois en deux jours !)

C'est un coin de rêve pour rouler, dans un environnement grandiose, sur de bonnes routes qui permettent d'enchainer de gentilles et brèves montées de collets et des descentes grisantes. Seul le vent vient gâcher un peu le plaisir parfois, mais aujourd'hui il fait la sieste.

On se retrouve bientôt à descendre de St Clément vers la Chapelle s/Chanéac  (où je réussis à faire une chute à l'arrêt en allant prendre de l'eau, je n'ai pas vu le trottoir ! en voulant me rattrapper j'ai fait un faux mouvement et j'ai le dos tout raide aujourd'hui !)

Forêt de Bonnefy (crédit photo : Gillou)

Forêt de Bonnefy (crédit photo : Gillou)

Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs
Les Sucs

Les Sucs

Gilles discute jardinage . Il veut que les roses trémières soient comme à droite, mais ce n'est pas le cas !
Gilles discute jardinage . Il veut que les roses trémières soient comme à droite, mais ce n'est pas le cas !

Gilles discute jardinage . Il veut que les roses trémières soient comme à droite, mais ce n'est pas le cas !

On arrive à la Chapelle s Chanéac ... et ça descend presque jusqu'à l'arrivée.

On arrive à la Chapelle s Chanéac ... et ça descend presque jusqu'à l'arrivée.

él

Voilà encore un tour qui valait le déplacement en voiture (75 km pour moi) !
Ces coins sont fantastiques pour rouler en été (même si l'hiver le climat est terrible) et j'ai bénéficié d'un guide qui connaissait parfaitement le terrain . Vu notre éloignement géographique nous avons peu l'occasion de faire des sorties ensemble (2 à 3 fois par an) mais elles ont toujours été très réussies, souvent d'assez belle envergure et avec une météo coopérative !

Publié dans vélo

Commenter cet article

laurence giuliani 08/07/2016 13:06

Super, Brigitte de redonner ses lettres de noblesse aux routes de l'ardèche, le jour de l'Ardéchoise, le décor n'était pas le même. Pour avoir parcouru st Cirgues/St Félicien le jour de déluge (car il s'agissait bien de déluge), je crois n'avoir jamais eu aussi froid de ma vie, 6° le matin au départ avec une pluie incessante, je pense que nous sommes passés au + mauvais moment. Pas de burle, par contre, ce qui m'a permis de...positiver un peu, le long de cet enfer!! ç'aurait pu être pire...quoi que. C'était surement un bon plan de prendre la tangeante la plus courte. De ma petite expérience ''montagne''j'ai bien retenu l'idée que la grande classe, c'est de savoir renoncer. Si j'avais imaginé le moindre repli, inutile de dire...
Là, Brigitte, Coucouron, Ste Eulalie, vous êtes dans mes terres, mes racines, alors je savoure photos et commentaires. Si j'avais imaginé, adolescente (oui, çà remonte à de nombreuses années), croiser tant de vélos et âme qui vive sur ce plateau ardéchois, les bras m'en seraient tombés. Alors, pour çà, vive l'Ardéchoise qui a su faire découvrir ses trésors et donner l'impression à tous ces participants, de voler un peu de temps.
Je ne sais pas qui est Baptiste, mais chapeau bas à ce jeune homme. Il lui reste vraisemblablement encore quelques taupinières à tester dans ce coin, s'imprégner de l'air du plateau pour une victoire finale.
Nous guetterons ses exploits futurs. Peut être nous croiserons nous par là-haut, tout au plus il me décoiffera en me doublant!
Merci Brigitte pour tous vos commentaires, celui-ci m'a encore un peu plus touché.

Brigitte 12/07/2016 16:31

Merci Laurence pour ce beau commentaire qui fait l'éloge de ces coins fantastiques !

Rémi 06/07/2016 23:36

Des routes qui ne me sont pas inconnues... Très belle balade et la météo est parfaite en ce moment pour aller dans ces coins! Tu as trouvé un guide 5 étoiles avec l'ami Gilou!

Brigitte 06/07/2016 23:38

Oui un guide 5 étoiles et un bon compagnon de route !

Philkikou 05/07/2016 23:09

Content de voir que Gillou "roulotte ;-) " en bonne compagnie et avec une meilleure météo qu'à l'Ardéchoise.... Merci de nous faire partager votre belle virée...

Brigitte 05/07/2016 23:14

De rien :-) ... c'est un plaisir !

gilles 05/07/2016 21:52

j'ai adoré la balade , même sur des routes que l'on connait par cœur, le fait de partir d'un endroit différent , et en excellente compagnie , et je confirme même en pleine saison sur mon secteur , c'est relativement calme , le gerbier oui du monde !!!!!! il n'y a rien à voir , des cailloux , il faut prendre les petites routes, petit village , mais bon , les gens préfère prendre l'avion , à bientôt la Miss et cette fois un autre secteur , encore plus sauvage !!!!!!!!!

Brigitte 05/07/2016 22:00

Tu as de la ressource :-) !!! Merci pour cette belle virée !

Gerard (du 95) 05/07/2016 18:11

Belle sortie avec des routes qui donnent envie de pédaler, et des paysage envie de flâner, mais je vois que tu as su allier les deux :-)
ils ont l'air bien plaisants ces petits villages traversés, malgré leur manque de point ravitaillement... étrange car ça doit être bien touristique et on est en juillet...