Contrastes en novembre ...

Publié le par Brigitte

Dimanche 27 novembre 2016, randonnée pédestre, 5 km, 339 m D+

avec visite de grotte

 

Après les pluies , tempêtes et déluges de la semaine, retour à l'anticyclone ... et qui dit anticyclone dit nuages de basse couche, avec en plaine, grisaille et temps triste ... mais aussi , dans notre région, souvent vent de Nord.

Bref, il faut monter en altitude pour voir le soleil, mais on va le payer par une bonne petite bise qui gèle les oreilles : c'est le prix.

Une fois de plus, en feuilletant le livre que j'ai offert à Jérôme pour son anniversaire (Vercors Secret) , il me vient une idée où la moitié de la balade se fera en face Sud , au pied de falaises : autrement dit, au soleil et à l'abri.  Une petite fraction se fera même sous terre :-) .

Nom de l'idée : la grotte du berger et sa vire.

Direction le village de Fond d'Urle (bien désert en novembre ) qui sera le point de départ !
 

 

Sentier d'accès
Sentier d'accès

Sentier d'accès

L'accès à ce "balcon" sur le Val de Quint est tout simple : de Fond d'Urle, il faut rejoindre la Porte d'Urle par un large chemin ; et là, au lieu de "passer la porte", il faut grimper dans l'herbe à droite vers un pylône (impossible de le rater) , puis marcher encore 50-100 m sur la crête vers une belle falaise blanche ...

On repère un petit sentier, bien marqué, qui file sous la falaise. Il mène à la grotte du Berger en un quart d'heure, après avoir longé des câbles rouges (pas vraiment utile, le passage est facile) .

La "vraie" grotte est celle de gauche, en regardant la paroi.

Dès la sortie de la voiture, on apprécie tout le charme du micro-climat local : 1°C et un vent glacial de Nord ... jusqu'au petit sentier face sud après le pylône ... où là on gagne 10-15°C, soleil, pas un souffle de vent ... pardonnez moi si mes premières photos sont à ce moment-là !!!

La grotte se visite avec de bonnes lampes; la progression y est facile, même si c'est un peu humide. Elle est moins fragile que la grotte Bouleyre ; on peut y emmener un groupe, mais c'est moins large que la grotte Pabro, et il y a bien moins à voir.  Toutefois le fond est joli avec une fontaine naturelle et un petit lac.

 

 

La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger
La grotte du Berger

La grotte du Berger

Après la grotte le chemin est moins bon et on le perd un peu ; ce n'est pas bien grave, car on ne tarde pas à voir le couloir herbeux qui permet de sortir au-dessus des falaises, sur les dômes débonnaires qui constituent le Serre de Montue .
 

On tire à vue dans des éboulis fins. Quelques mètres sous le plateau on s'arrête pour casser la croûte avant de retrouver le vent glacé. Dans ce couloir herbeux il fait au moins quinze degré , un vrai coin à sieste, même pas trop incliné avec de petits "sièges" naturels confortables. Quatre mètre au-dessus, c'est l'hiver ! Pour dire, j'ai même sorti la doudoune au sommet !

Une fois sur la crête, on grimpe sur un monticule au dessus d'un réservoir d'eau et de deux chalets : le point 1698  (eh oui parfois les sommets n'ont pas de nom ...)

 

Cheminement
Cheminement

Cheminement

Vue sur le val de Quint et le Diois (et ses brumes)
Vue sur le val de Quint et le Diois (et ses brumes)

Vue sur le val de Quint et le Diois (et ses brumes)

Pique nique au chaud

Pique nique au chaud

Vue du point 1698
Vue du point 1698
Vue du point 1698
Vue du point 1698
Vue du point 1698
Vue du point 1698

Vue du point 1698

Les falaises sous lesquelles passe le sentier de l'aller, le couloir de sortie dans le creux, et retour par les alpages

Les falaises sous lesquelles passe le sentier de l'aller, le couloir de sortie dans le creux, et retour par les alpages

De ce point la descente est simplissime dans les alpages. Le relief est curieux, avec beaucoup de gouffres.
J'ai fait cette balade à skis de fond l'an dernier (par l'itinéraire de retour uniquement) , car le terrain est assez plat.

Au retour, finalement pas mal de voitures sont garées sur le parking ; d'assez nombreux promeneurs emmitouflés arpentent les pentes Nord Est du Serre de Montue, mais personne ne pense à basculer dans les petits coins abrités côté Diois. L'aspect raide et les lignes fuyantes de ces pentes rebutent ... pourtant une fois qu'on a goûté à l'abri ensoleillé !!!

 

Des p'tits trous
Des p'tits trous

Des p'tits trous

Publié dans randonnée

Commenter cet article

KIKI-129 06/12/2016 13:10

très belle balade, les vues sont superbes avec en plus un peu de spéléo ça montre bien ta région
pour bien randonner il faut savoir s'adapter à la météo et choisir les bons côtés, surtout pour la pause casse croûte

Brigitte 06/12/2016 20:16

Oui là la différence était impressionnante ! mais je sais maintenant où poser mes fesses pour le pique-nique dans tout le secteur du Vercors Sud Ouest :-D !

cestdurlevelo 29/11/2016 09:00

Que c'est beau !!!

Brigitte 29/11/2016 18:34

Oui c'est pas pire ;-)

Rémi 29/11/2016 00:28

Magnifique ! mais qu'est-ce c'est beau ! personnellement, étant plutôt claustrophobe, j'apprécie davantage les paysages grandioses que la spéléo... mais en photos c'est très joli !

Brigitte 29/11/2016 08:33

Merci ! Je ne passerais pas non plus des heures entières en speleo, je ne suis pas fan des passages étroits non plus, c'est juste un petit plus dans une balade pédestre comme peut l'être un passage d'escalade facile, une vire vertigineuse, etc ...