Dimanche d'automne

Publié le par Brigitte

Dimanche 13 novembre 2016, vélo de route, Ardèche, 67 km, 900 m D+

J'avoue que je n'ai pas un grosse motivation pour le blog ces derniers temps ... je n'ai pas sorti l'appareil photo les jours où il aurait fallu, et j'ai aussi souvent été déçue du résultat. Je ne fais que de petites sorties, j'ai pas mal de boulot,  la nuit tombe à 17h30 ... non mais écoutez ces excuses, on dirait un cycliste qui vous explique pourquoi il ne roule pas plus vite !!!!

Bref, je vais me reprendre , du moins côté blog :-)  . Je devrais bientôt retrouver plus de temps pour rouler en mode photo reportage !

Aujourd'hui, parking à Beauchastel en vue d'une sortie 100 % "Eyrieux et alentours" pour Jérôme et moi .

Le ciel est un peu voilé, mais le temps est correct et le vent faible de N , avec toutefois un ressenti bien frais pour les 7-8°C du départ ... cette sensation sera persistante toute la journée, sans doute due au fort taux d'humidité de l'air.

La vallée de l'Eyrieux est aujourd'hui bien peu fréquentée par les voitures, ce qui n'est pas un mal. Une succession de gentilles bosses nous amène à St Fortunat, où nous traversons le pont pour aller chercher une route large comme une table de cuisine, qui amène au village de St Cierge-la-Serre

Cette route est peu connue, et peu empruntée des cyclistes. Moi-même je n'y suis passée qu'une seule fois. Pour la trouver, il faut emprunter la Dolce Via sur deux kilomètres goudronnés en se dirigeant vers l'aval, jusqu'à trouver une route à gauche qui passe sous un viaduc et s'enfonce dans une petite vallée à main droite.  Ce n'est qu'une fois engagé que l'on voit une indication : St Cierge.

Ca grimpe d'abord tout doucement puis la pente se relève et ne passera plus sous les 7% (max 12% brièvement ) . La section médiane est en mauvais état , c'est carrément à éviter en descente.

Petite route sauvage
Petite route sauvage
Petite route sauvage
Petite route sauvage
Petite route sauvage
Petite route sauvage

Petite route sauvage

Une jolie vue sur le Vercors Ouest
Une jolie vue sur le Vercors Ouest

Une jolie vue sur le Vercors Ouest

Le pique-nique du dimanche aura lieu en face de l'église du village, que l'on atteint par un bref détour depuis notre parcours.

Bonne surprise, le café-épicerie-restaurant est ouvert, pour terminer par un dessert (tiramisu aux châtaignes, on est en Ardèche) et une boisson chaude le dos au poële.

Il pleuviote un peu, nous repartons sur la route de crête , passant le col du Trible, puis après une bonne remontée qui me rappelle une chaude journée d'été en 2013 avec Cricri, le Col du Moulin à Vent. 

On atteint ensuite Pranles, une autre commune qui a deux fois plus d'habitants que St Cierge, mais n'est pas très animé tout de même le dimanche après-midi en novembre :-)

 

St Cierge la Serre

St Cierge la Serre

Cols du Trible et du Moulin à Vent
Cols du Trible et du Moulin à Vent
Cols du Trible et du Moulin à Vent
Cols du Trible et du Moulin à Vent

Cols du Trible et du Moulin à Vent

Pranles
Pranles
Pranles

Pranles

Après un bout de descente sur "chemin de chèvre" on rejoint l'excellente route qui relie Privas aux Ollières, puis la vallée de l'Eyrieux, qu'il suffit de parcourir sur une petite vingtaine de kilomètres pour retrouver notre point de départ.

Météo un peu triste mais malgré tout un beau parcours, sauvage et varié !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine Axite 17/11/2016 14:19

Merci de si bien mettre en avant notre belle région où il fait bon vivre. Nous le répétons à nos clients qui cherchent à s'implanter sur la région : nous avons la chance de bénéficier d'un cadre magnifique et vos photos sur votre blog en sont la preuve.

Brigitte 18/11/2016 13:35

Il faut envoyer vos clients sur mon blog alors ;-) ... c'est vrai qu'on habite un super coin !

Jean-Pierre 15/11/2016 20:48

Routes sauvages que tu disais. Il ne manque que les vaches pour brouter l'herbe au milieu du chemin. ;-)

Brigitte 15/11/2016 21:31

L'herbe sur la route, ailleurs qu'en Ardèche, c'est pas bon signe : en général ça veut dire que tu vas droit dans une cour de ferme. Mais là-bas, ça veut rien dire du tout ... parfois on trouve la vache entrain de brouter au milieu de la route en effet !

Gégé le Breton 14/11/2016 17:17

Bonjour Brigitte. Ben dis donc la petite route montant à St Cierge ne s'est pas arrangée depuis notre dernier passage ; la DDE a sans doute peur de se perdre dans ces contrées ....:-)))). Tu n'as pas rencontré de Pralines ( non, je veux dire Pranlines....); après le tiramisu, tu aurais apprécié....:-).

Brigitte 14/11/2016 20:58

Eh non, pas un chat à Pranles ! L'ardèche profonde en novembre, c'est la tranquillité assurée !

cestdurlevelo 14/11/2016 07:37

Ouais, je vois que tout les cyclo-blogueurs ont un peu de mal en ce moment... j'en fait partie. Météo exécrable, forme au plus bas depuis peut être 2 ans, et motivation zéro. N'empêche que tu nous a trouvé une route magnifique.. je crois que j'étais descendu par cette petite route perdue en 2011 (autrement dit, il y a 3 vies !), je commençais à peine le challenge des 100 cols. Et puis bon... tu trouves un poele et une tiramisu aux chataignes... que demander de plus :)

Brigitte 14/11/2016 20:58

Pareil pour moi, la forme n'est pas là en ce mois de novembre. Pourtant ça ne tournait pas si mal à l'heure de la drômoise et même à la grimpée de St Romain de Lerps ... j'ai connu des mois de novembre plus gratifiants. Bon on va se contenter du minitour hibernation en attendant des jours meilleurs ;-)

Gérard (du 95) 13/11/2016 23:26

Oh comme je me suis reconnu dans ton introduction :-) mais m'en moque, na !
Tu n'as plus rien à prouver ni d'excuses à chercher, peu sont capables de faire les années que tu fais, et toujours avec le sourire. En plus dès que tu mets les pneus sur le bitume c'est pour des coeff plus de 1... ce qui chez nous demande à tourner les cartes routières dans tous les sens pour accumuler les bosses en évitant la distance^^
Mais ce mois de novembre je crois qu'on le ressent tous de la même façon, triste et démotivant.... à la limite on est mieux au coeur de l'hiver.

Brigitte 14/11/2016 20:54

Bouh, pour le coef 1 pas toujours, cet après-midi dans la grisaille et le vent je n'ai fait que longer le rhône : coef 0,3 :-)
Tous les mois de novembre ne se ressemblent pas. Certaines années on grimpait encore dans le Vercors (et même en décembre) , ça va peut-être revenir. Pour le blog aussi ;-)