Petites collines

Publié le par Brigitte

Mardi 15 novembre 2016, vélo de route, drôme des collines , 101 km, 1020 m D+ en 4h52 (total 5h30)

Aujourd'hui grand retour du soleil ! Le mistral, toujours présent, freine assez considérablement ma remontée vers le Nord, mais en même temps, l'effort pour le contrer me réchauffe rapidement.

La température variera peu au cours de la journée, ce qui est finalement assez confortable.
J'ai gardé tout le long mes "demi-surchaussures", amplement suffisantes, et mon sous casque. Les gants ont vite rejoint la poche, et j'ai juste ouvert la veste dans les montées. Voilà du temps d'automne qui va bien !

km 5 ... déjà de belles couleurs !

km 5 ... déjà de belles couleurs !

Quand la motivation est au plus bas ;-)

Quand la motivation est au plus bas ;-)

Voilà le chemin pour hiberner !

Voilà le chemin pour hiberner !

A St Uze, j'attaque enfin une "vraie" bosse , celle qui mène vers Beausemblant. Je n'avais jamais remarqué l'imposant bâtiment de la fabrique de porcelaine Revol , ainsi que le parc qui l'entoure. Les arbres doivent être là depuis plusieurs siècles !

Je grimpe rarement par là, j'y suis allée deux fois, dont une sur un rallye cyclo. Dans l'ensemble, c'est assez soutenu mais court, un peu comme au-dessus de Chateauneuf de Galaure. La descente de l'autre côté fait gagner encore un peu de latitude vers le Nord.

Revol

Revol

Les éoliennes marquent le haut de la colline
Les éoliennes marquent le haut de la colline

Les éoliennes marquent le haut de la colline

Le Bancel

Le Bancel

Petites collines

Je rejoins Albon avec l'idée de grimper jusqu'au col de Barbe-Bleue, mais je fais une erreur, je reste trop bas  et arrive à St Martin des Rosiers en suivant le Bancel, par une route qui m'était inconnue.

De là, je prends la route empruntée il y a un mois avec Georges et Corinne. J'ai maintenant le vent dans le dos, et j'avais trouvé cette montée bien roulante la dernière fois.  C'est plutôt agréable.

Une fois au sommet de la bosse, je ne cède pas aux sirènes qui m'attirent vers la belle descente sur Fay-le-Clos,mais je garde les crêtes en luttant un peu contre le mistral , jusqu'à retrouver la descente sur Chateauneuf de Galaure. C'est là que je retraverse la vallée.

J'imagine tout d'abord un retour classique par la route de Chateauneuf à St Donat mais celle-ci ne me séduit pas assez, et je l'abandonne au profit de la jolie petite montée vers St Avit , suivie par la tout aussi jolie route en balcon en direction de Bathernay . Un régal !

 

De St Avit à Bathernay
De St Avit à Bathernay
De St Avit à Bathernay
De St Avit à Bathernay

De St Avit à Bathernay

Le Vercors en mode "île flottante"

Le Vercors en mode "île flottante"

Le retour vers St Donat et à casa est comme d'habitude sans souci, surtout avec un bon petit mistral . Avec un départ vers 10 h30, un retour vers 16 h , j'ai profité du meilleur moment de cette journée de novembre. La drôme des collines est un superbe terrain de jeu pour l'hiver ...  presque toujours praticable si on accepte la présence de monsieur le vent ...

Commenter cet article