Près de la Chaudière

Publié le par Brigitte

Le grand Delmas vu des Tonils, l'après-midi (15 h 30)

Le grand Delmas vu des Tonils, l'après-midi (15 h 30)

Dimanche 4 décembre 2016, randonnée pédestre, Montagne de Couspeau, 15 km, 1000 m D+

La semaine, très "light" du point de vue boulot et tranquille du point de vue météo, a été riche en belles balades vélos mais hélas, peu de photos à vous faire partager.

En revanche, pendant les balades à pied, la saison est très favorables aux prises de vue ... du coup c'est de nouveau des images de montagne que je publie ce soir !

 

Le départ se fait un peu au-dessus du hameau des Tonils, au-dessus de Bourdeaux. Je ne connaissais d'ailleurs pas la jolie route qui mène à ce hameau car c'est un cul de sac sur 2 km.
Le balisage est vraiment discret au départ de la piste d'alpage , mais la piste, elle est énorme !

On la suit sur 800 m D+ et c'est un peu monotone comme terrain, mais la vue s'ouvre peu à peu, et d'abord sur le Ventoux au fond !

La piste monte tranquillement mais régulièrement ...
La piste monte tranquillement mais régulièrement ...

La piste monte tranquillement mais régulièrement ...

En moins de deux heures, on atteint une zone très dégagée et plus plate. l'arrivée à la crête est un grand moment avec vue sur toutes les Alpes ... sauf le Mt Blanc .... par contre Dévoluy, Ecrins, Queyras et probablement Ubaye ...

Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !
Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !
Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !
Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !
Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !

Enormément de vent à cet endroit, on doit s'arrêter derrière des rochers pour s'habiller chaudement !

Quelle vue !
Quelle vue !
Quelle vue !
Quelle vue !
Quelle vue !
Quelle vue !
Quelle vue !

Quelle vue !

On atteint et dépasse le sommet du Grand Delmas (photo ci-dessus)
On atteint et dépasse le sommet du Grand Delmas (photo ci-dessus)
On atteint et dépasse le sommet du Grand Delmas (photo ci-dessus)
On atteint et dépasse le sommet du Grand Delmas (photo ci-dessus)

On atteint et dépasse le sommet du Grand Delmas (photo ci-dessus)

On commence à descendre un peu en direction du col de Gourdon ; des rochers ensoleillés servent de salle à manger du dimanche.

Pique-nique

Pique-nique

Descente dans les éboulis vers le Col de Gourdon

Descente dans les éboulis vers le Col de Gourdon

Il fait de plus en plus chaud ... tee-shirt manches longues, puis manches courtes ...
Il fait de plus en plus chaud ... tee-shirt manches longues, puis manches courtes ...

Il fait de plus en plus chaud ... tee-shirt manches longues, puis manches courtes ...

Le chemin de retour emprunte d'abord un itinéraire proche de la route du col de la Chaudière versant Sud , pour traverser ensuite cette route ; un excellent chemin ramène aux Tonils via le Col du Lion .

Route du col

Route du col

Une petite boucle toute simple ... mais quelle vue  !

Pour information, il faut faire ce sommet après le 31 octobre ... nous avions essayé en septembre 2013 et il n'avait pas été possible de passer, le troupeau qui était au sommet étant gardé par 4 patous .

Nous avions eu plus de chance en octobre 2009 , montés par le versant Nord, le troupeau et les patous étaient présents mais le berger aussi .

Publié dans randonnée

Commenter cet article

Vincent (cts d'Aire) 13/12/2016 21:16

Superbes photos, Brigitte. Cela donne vraiment envie d'y aller. On voit même La Pale et les rochers du Col de Pennes. Il me tarde d'y retourner. Merci pour le dépaysement !

Brigitte 13/12/2016 21:34

De rien ! C'est un magnifique belvédère. J'y suis allée une fois à skis mais ça manquait de neige ... je le referais bien volontiers !

KIKI-129 06/12/2016 13:16

en rando on ne peut patou avoir ! lors du Galérien du Ventoux par la route forestière j'ai eu les 2 fois les patous qui sont venus à ma rencontre mais sont restés bien cool

Brigitte 06/12/2016 20:17

Au Grand Delmas il n'est pas possible de traverser le troupeau quand il est présent. Il vaut mieux y aller en automne avancé , de plus la lumière est encore plus belle !

grimpeur-du-26 05/12/2016 17:53

salut Brigitte,
voila une bien belle randonnée, tu était sur mes terres Dioise :)
le Grand Delmas c'est un super sommet, j'ai bivouaquer cette été par la-bas (il faisait pas chaud)...

cestdurlevelo 05/12/2016 07:54

Tes photos sont sensat'! Ca fait envie ! Ceci dit, ça doit être crevant une rando comme ça ! Combien d'heures en tout?