Un DodecAudax entre ombre et soleil

Publié le par Brigitte

Lundi 5 décembre 2016, vélo de route, Drôme Provençale, 201 km, 1570 m D+ en 9h32 (Total 10h12)

Bonne stratégie que de se grouper, entre "joueurs" du DodecAudax , pour l'édition de décembre, toujours un peu rude, un peu speedée par la nuit, quoique dans des proportions très modestes cette année, avec une très belle météo !

Maurice boucle aujourd'hui son 36 ème parcours déclaré (soit 3 ans de participation) et pour moi, c'est le 48 ème.
Le jeu, venu du Royaume Uni , dont vous trouverez les règles ici  s'effectue en toute liberté : un "Deux cent" chaque mois , organisé ou en autonomie, seul ou à plusieurs etc ...

C'est donc en direction de la vallée de la Drôme  que nous partons aujourd'hui . La Drôme provençale est un coin accueillant pour l'hiver (oui, c'est vrai, nous ne sommes pas encore en hiver, par contre pour les météorologues c'est le cas depuis le 1 er décembre, comme chaque année !) . Les parcours y sont relativement roulants, pas de longues descentes, longue approche pour les heures froides de la matinée ...
 

Le problème de ces belles journées, c'est qu'à l'ombre, c'est l'hiver, au soleil, c'est l'été !

 

Départ un peu frais ... oh puis non , il fait bon ... oh puis non, je remets le coupe-vent ...

Départ un peu frais ... oh puis non , il fait bon ... oh puis non, je remets le coupe-vent ...

Premier col de la journée ... bon, je sais, ce n'est pas un "vrai" , désolée Maurice ! Pas répertorié !

Premier col de la journée ... bon, je sais, ce n'est pas un "vrai" , désolée Maurice ! Pas répertorié !

On arrive à Saillans
On arrive à Saillans
On arrive à Saillans

On arrive à Saillans

Aujourd'hui est "en théorie" une journée sans vent. En pratique, cela veut dire que quand il y a quinze minutes de vent de Sud, il y a quinze minutes de vent de Nord, pour compenser. De Saillans à Pont d'Espenel, ce doit être le quart d'heure "vent d'est", en tout cas,, le quart d'heure vent de face . Il y en aura d'autres ;-)

En revanche, la remontée de la vallée de la Roanne est extrêmement agréable. Pas une voiture ... des pentes douces et une route en excellent état !

Les passages à l'ombre sont quand même encore très froid, même s'il est plus de onze heures ... et , oui, la route est luisante par endroit, il reste un peu de givre. Rien à signaler côté adhérence jusqu'à St Nazaire le Désert . La seule descente est en plein soleil .

Rouler en vallée de la Roanne, la route pour nous seuls
Rouler en vallée de la Roanne, la route pour nous seuls
Rouler en vallée de la Roanne, la route pour nous seuls
Rouler en vallée de la Roanne, la route pour nous seuls

Rouler en vallée de la Roanne, la route pour nous seuls

Ouah, la couleur de l'eau ...
Ouah, la couleur de l'eau ...

Ouah, la couleur de l'eau ...

Au delà du village, la route du col de Lescou "facile" s'élève très mollement , la pente ne s'accentuant que sur les trois derniers kilomètres. Peu avant ce final ensoleillé, on traverse une zone très ombragée, glaciale, où la route est bien blanche ....

Tout à coup, Maurice n'est plus à côté de moi ! Je m'arrête un peu plus loin, il patine, il fait du surplace ... et quand je veux à mon tour redémarrer, je comprends le problème ... les roues n'adhèrent plus ... c'est patinage en veux-tu en voilà !

Heureusement cette section est courte, et au-delà, c'est un billard ensoleillé qui se déroule devant nous ...

Attention, route blanche !

Attention, route blanche !

Yes, billard ensoleillé !
Yes, billard ensoleillé !
Yes, billard ensoleillé !

Yes, billard ensoleillé !

On arrive ainsi au Col Lescou , point culminant de la balade .
La descente côté Bouvières, malgré deux virages ombragés imposant la prudence, ne pose pas de problème.
On ne sait pas encore quel final on va donner au trajet, mais on se doute qu'on en a terminé avec les bosses ... si l'on peut appeler ainsi ce versant du col Lescou .

Un DodecAudax entre ombre et soleil

Nous rejoignons Francillon sur Roubion par une route en légère descente, où le vent nous joue des tours, d'abord favorable il s'inverse au-delà de Bourdeaux !  A Francillon, nous prenons après une petite montée la direction du col des Farniers ... un tout petit col pour cyclistes en mode hibernation ; il nous permet de rejoindre agréablement Pont-de-Barret .

De Bourdeaux à Pont de Barret
De Bourdeaux à Pont de Barret
De Bourdeaux à Pont de Barret
De Bourdeaux à Pont de Barret
De Bourdeaux à Pont de Barret
De Bourdeaux à Pont de Barret

De Bourdeaux à Pont de Barret

Si l'on veut compléter notre DodecAudax aujourd'hui, il ne faut pas rentrer direct ; Maurice propose de traverser la plaine de Montélimar. Ce sera chose faite malgré plusieurs obstacles sous forme de routes barrées pour travaux du côté de Sauzet, mais vraiment barrées !!!

La Laupie et le Roubion, que nous retrouvons une dernière fois ici . (saleté de cable !!!)

La Laupie et le Roubion, que nous retrouvons une dernière fois ici . (saleté de cable !!!)

Une fois sortis de ces soucis de route barrée, nous rejoignons Loriol en passant par Mirmande et Cliousclat, une variante que je n'ai que très rarement empruntée . Le village de Mirmande est superbe avec les couleurs du soir qui se profilent déjà, alors qu'il n'est pas 16 h !

Mirmande
Mirmande
Mirmande

Mirmande

De Loriol, c'est le retour par Etoile  puis la ville de Valence , assez rapide , le vent semblant s'endormir peu à peu ...le soleil se couche ... nos ombres essayent de nous doubler ...et finissent par nous abandonner !

Peu avant 17 h, il faut déjà s'équiper pour la nuit, même si nous ne sommes plus très loin de l'arrivée . Les lampes reprennent du service !

Nous nous séparons au centre ville, au même endroit où nous nous sommes retrouvés, 10 h plus tôt. Une édition en duo, sans souci et à peine hivernale !

 

Un DodecAudax entre ombre et soleil

Publié dans vélo

Commenter cet article

christian 07/12/2016 11:57

Puis je me permettre une petite remarque ?
Déja tres belles photos qui font découvrir de tres beaux coins de notre belle France

Il me semble que la pilote est assise un peu trop bas, à voir sur la photo ?
Peut etre remonter la tige de selle?

Brigitte 08/12/2016 22:23

Bonjour Christian, ça fait la seconde fois qu'on me fait cette remarque en un mois, je finis par me poser des questions ! L'an dernier, on m'a souvent dit que j'étais trop haut ... mais chaque fois que j'essayais de baisser ma selle, j'avais de mauvaises sensations, perte de puissance (déjà que je n'en ai pas tellement !) . J'ai fini par la baisser de 5 mm , puis je me suis retrouvée encore 5 mm plus bas après un changement de selle... l'été dernier, je m'y étais habituée, et personne ne suggérait plus rien dans un sens ou l'autre.
En ce moment, moi j'ai l'impression d'être basse, mais j'attribuais ça au fait que j'alterne avec mon vélo pour aller travailler qui est réglé plus haut.
Je finis par me demander si ma selle n'aurait pas baissé toute seule !!!

maurice 06/12/2016 13:50

Content d' avoir fait ce dodec en ta compagnie. J' ai passé une excellente journée

Brigitte 09/12/2016 19:22

J'ai regardé une autre photo (de professionnel prise à l'ardéchoise) et effectivement celle-ci écrase un peu, voire beaucoup. Mais bon je redemanderai conseil à ce sujet !

christian 08/12/2016 23:48

Peut etre que la photo écrase, mais il me semble que si tu releves ta selle d'1 cm tu auras ta jambe plus tendue lorsque ta pédale est au point mort bas.
Tu peux comparer avec la position de ton compagnon de route Maurice, sur la photo prise de derriere

Brigitte 06/12/2016 20:18

Moi itou, affaire pliée, jusqu'à l'an prochain ! Au plaisir de refaire un tour avec toi (négocie ton 31/12 pour notre sortie Team !!!)

cestdurlevelo 06/12/2016 07:41

Ahhhh la Roanne... Lescou... des coins magiques, qui me rappellent mes débuts à vélo ! Dont une sortie avec toi, tiens. Magnifique soleil et belle balade ondulante... bien mieux que ma sortie autour du Léman, où j'ai certes roulé vite, mais où les photos ne rendent jamais aussi bien !
Bravo pour cette 4è année de suite !

Cricri le cyclo 06/12/2016 06:10

Bien vu le coup de faire le dodec en duo... Très sympa et un parcours qui me rappelle par instant une sortie commune avec David et toi...