Ardèche entre deux pluies

Publié le par Brigitte

Vendredi 3 février 2017, vélo de route, Ardèche, 118 km, 1600 m D+ en 5h51

Mode "je râle ON ". J'ai déjà du le dire, je n'aime pas les redoux en hiver, je n'aime pas le vent de Sud et je préfère un bon petit froid sec qui pique avec la vue sur les sommets enneigés qui étincellent au soleil.
Mode "je râle" OFF . Il faut reconnaître que les températures élevées redonnent un peu de confort, et qu'on est mieux pour faire un effort avec une couche en moins voire deux ;-)

Donc, aujourd'hui, direction Ardèche pour renouer avec le dénivelé un peu délaissé au mois de janvier.

Pas grand obstacle à ma grimpée de la côte du Pin si ce n'est le vent de S, toujours lui et quelques bancs de brouillard me faisant croire à une arrivée précoce de la perturbation suivante.

Il y a encore un bout de ciel bleu ... qui peu à peu disparaît ...
Il y a encore un bout de ciel bleu ... qui peu à peu disparaît ...
Il y a encore un bout de ciel bleu ... qui peu à peu disparaît ...

Il y a encore un bout de ciel bleu ... qui peu à peu disparaît ...

Passage d'une zone brumeuse, c'est sinistre !

Passage d'une zone brumeuse, c'est sinistre !

A Chateauneuf de Vernoux (et sa curieuse tour) c'est beaucoup mieux.
A Chateauneuf de Vernoux (et sa curieuse tour) c'est beaucoup mieux.

A Chateauneuf de Vernoux (et sa curieuse tour) c'est beaucoup mieux.

Une fois arrivée à proximité de Vernoux, je prends la décision d'aller au col de Montreynaud, via Chateauneuf de Vernoux.  En effet, la montée à ce col est aisée par vent de Sud. Jusqu'à deux kilomètres du sommet, il existe deux routes possibles, donc je peux faire une boucle à confition de parcourir le haut en aller-retour.
Mais une fois arrivée, je vois une petite route sur la gauche. Je l'ai peut-être empruntée sur un rallye, qui sait ? Je ne m'en souviens plus. Elle a l'air de mener quelque part, alors j'essaye .

Ardèche entre deux pluies
Route minuscule bordée d'une forêt touffue !
Route minuscule bordée d'une forêt touffue !

Route minuscule bordée d'une forêt touffue !

J'ai fini par retomber sur la route de Vernoux, au croisement des deux routes précédemment évoqué. Entre temps j'ai roulé sur une petite route certes charmante, mais détestable en descente. La carte me montre que je pouvais éviter le retour à la route et rejoindre un autre itinéraire ... à faire plutôt en montée !

Je rejoins Vernoux par une bonne petite remontée, et me laisser glisser vers l'Eyrieux, au prix d'un léger effort pour négocier un petit faux plat vent de face qui interrompt la descente.

Me voici le long de l'Eyrieux bien en eau, le temps n'est pas encore menaçant et cette route de la vallée, je la connais par coeur ... pas envie. Je remonte en face, à St Fortunat, en direction de St Vincent de Durfort.

Cinq ans, presque jour pour jour, que je n'avais pas gravi cette jolie bosse, régulière jusqu'au village, puis un peu moins au-dessus. Coïncidence ... le temps est pratiquement le même qu'il y a cinq ans, la température aussi !!! Et j'avais enchainé sur la Dunière au retour, cette vallée que je viens de descendre aujourd'hui ;-)  J'avais 10 km de plus, et 100 m D+ supplémentaires ce jour-là .

Je bascule sur le Chambon de Bavas.

Arrivée au village

Arrivée au village

L'ambiance est désormais bien grise, les sommets plombés, et l'air se charge en humidité.  Je ne traîne pas trop pour faire les 9 km, d'abord montants qui me séparent de St Cierge la Serre. C'est la première fois que je la parcours dans ce sens, et c'est superbe, car la vue s'étend loin vers la vallée du Rhône, et les Alpes comme les Monts d'Ardèche, à refaire par beau temps !

Je repère une ou deux gouttes de pluie et je ne suis pas fâchée de basculer vers la Voulte, mais finalement le temps "tiendra" jusqu'à mon arrivée, vers 15 h40

Belle route ! Belle route !
Belle route !
Belle route ! Belle route !

Belle route !

La Voulte

La Voulte

Ardèche entre deux pluies

C'est finalement derrière les carreaux que je verrai tomber la pluie, puis le soleil revenir avec une fabuleuse lumière et un arc-en-ciel, gâché par les réverbères rouges omniprésents dans le quartier ;-)

Ardèche entre deux pluies

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard (du 95) 03/02/2017 22:14

Ah je ne savais que Sagan (Peter pas Françoise) était en Ardèche.... à moins que le ciel ne te rende hommage à sa manière :)
Belle petite sortie, mais décidément quelle drôle de météo....

Brigitte 04/02/2017 17:53

Oui drôle de météo ! cet après-midi, belle éclaircie avec beaucoup de vent et des lumières de folies ! Un temps à faire du vélo "panoramique" , ce qu'on a fait ;-)

cestdurlevelo 03/02/2017 20:51

Pas mal ça ! Des belles couleurs variées, du blanc-brouillard au soleil couchant. Et voilou une petite sortie bien bouclée. Bon we!

Brigitte 03/02/2017 21:02

Merci, bon WE à toi aussi !