Une Bataille bien fraîche

Publié le par Brigitte

Vendredi 21 avril 2017, Vélo de route, Vercors , 168 km, 2242 m D+ en 8h04 (total 9h38)

Avant d'aller rouler sur d'autres terres, j'avais une envie de Vercors ce vendredi ... la semaine n'a pas été facile, le vent s'est déchaîné jusqu'au jeudi, journée où j'ai pu lui échapper en partant de Vinay en isère, et en effectuant une bien belle sortie en compagnie du boss. 

Ce matin la journée s'annonce belle et le vent est bien moins fort.

La sortie de la veille ayant été intense, je décide de grimper la Col de Tourniol et celui de la Bataille sans dépasser 145 au cardio, en mode "brevet longue distance" .  Même si ça ne me permet pas un "Tourniol dans l'heure" , c'est une manière fort agréable de rejoindre la montagne ... je peux manger, prendre des photos, je regarde les nouveaux panneaux où l'altitude est bien plus exacte que les anciennes bornes.

Au col la température n'est que de 4°C, j'ai heureusement prévu tout ce qu'il faut du point de vue vestimentaire.
Je discute un moment avec un gars de l'équipement , il est venu remettre en service le téléphone de secours du col. C'est un alpiniste ... on a en commun la voie d'escalade du Pilier Sud toute proche du col. Il aimerait bien faire le Tourniol en vélo ... bien sûr je l'encourage ;-)

Ce qui le surprend le plus, finalement, c'est quand je lui dit que je vais aller jusqu'à Cognin les Gorges ... c'est "loin"

Col de Tourniol
Col de Tourniol
Col de Tourniol
Col de Tourniol

Col de Tourniol

Après la glaciale mais courte descente sur Léoncel (où curieusement je fais mon meilleur temps ... pas envie de traîner là sans doute !!!) , c'est la section un peu raide jusqu'à Grand Echaillon ; je la grimpe tranquillement, comme le reste . Le café resto a l'air ouvert, ça met un peu d'animation mais je ne m'arrête plus comme il y a dix ans ;-) .
Le paysage est grandiose à l'arrivée au col , l'air frais et piquant , le vent modéré .

Je plonge dans le premier toboggan , sans gants , car il ne dure pas longtemps (j'en fais des rimes ) ouah, c'est cryothérapie gratuite ! Il y a des restes d'avalanche et une belle cascade de glace en bord de route.

Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille
Col de la Bataille

Col de la Bataille

La suite est bien connue, une bonne petite bosse puis une longue section plutôt vallonnée.

Un petit calcul me fait choisir la descente vers le col du Pionnier ; en effet je veux aller rendre visite à Coco à Cognin ; il y a bien un grandiose trajet "montagne" pour y arriver direct (Lente, Carri, la Chapelle, St Martin, Romèyère, Mont Noir, Malleval)  mais cela me ferait arriver bien tard.

Après 55 km, j'ai déjà 1700 m D+ au compteur, c'est déjà une jolie balade ... la suite ce sera un autre jour.

Cette fois je mets des gants et j'entame la longue et agéable descente vers St Jean en Royans, en passant par le Col de la Croix . Pas une voiture .

La température grimpe  de 12°C  au moins :-)

Col du Pionnier et de la Croix
Col du Pionnier et de la Croix
Col du Pionnier et de la Croix

Col du Pionnier et de la Croix

Il y a des noix transgéniques par ici

Il y a des noix transgéniques par ici

Le reste sera un petit tour en plaine tout simple pour prendre un thé chez Corinne, d'où mon heure d'arrêt ;-)

A cause d'une déviation, je passe par erreur dans le vieux village de Cognin et c'est très joli !

Cognin les Gorges
Cognin les Gorges

Cognin les Gorges

Je rentre en essayant simplement de "passer ailleurs" . Le vent me surprend ! Pas très fort, il était tout de même bien de Nord tout l'aller, donc de face ; au retour il me pousse jusqu'à St Sauveur, puis s'inverse brutalement au Sud ... ce n'est pas de la paranoïa, tous les drapeaux de St Marcellin me le disent !!!

Heureusement, il retourne N après St Paul les Romans, tout en restant un peu bizarre.

La campagne est magnifique partout, inondée de soleil et de la belle lumière des fins d'après-midi .

Une dernière petite photo sera pour mon "aménagement cyclable préféré" . A Chateauneuf sur Isère, la Via Rhona emprunte brièvement une route un peu passante, ils ont donc créé une bande cyclable qui se voit particulièrement bien .
Je trouve ça assez réussi , à mon avis une bonne idée pour améliorer le partage de la route et cette fameuse distance de sécurité, trop peu respectée ... c'est moins cher qu'une piste cyclable en site propre, et forcément mieux entretenu avec la route.

 

Joli rouge !

Joli rouge !

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KIKI-129 27/04/2017 16:58

TRES JOLI parcours, j'adore le Vercors, sympa de nous faire visiter, les éboulements sont nombreux, faire gaffe tout le temps avec les différences de °, ce genre de bande cyclable colorée existait il y a longtemps, en ville et périphérie et dans certaines côtes, c'est certain que c'est plus facile à entretenir.
Sympa aussi de nous faire des rimes quand tu nous fais découvrir les cimes.

Brigitte 30/04/2017 21:43

Oui les descentes sont longues dans le vercors, alors la veste est la bienvenue ... je prends mon petit sac à cette saison , un sous casque, j'avais même des gants l'autre jour . Ce coup ci le petit hiver est passé ... enfin j'espère !

jean-philippe 24/04/2017 14:08

coucou Brigitte
je crois que tu as bien fait de ne pas aller à Romeyère, j'ai cru voir que la route était fermée au pont chabert jusquà la fin du mois...

Brigitte 30/04/2017 21:40

Merci de l'info ! compliqué parfois le Vercors avec les fermetures de route

cestdurlevelo 24/04/2017 10:19

Ca fait carrément envie ! Rhaaaa la Bataille ça fait une paye que je n'y suis plus allé. A l'oeil, au moins 3-4 ans. Des photos super bien réussies, comme souvent. C'est aussi la lumière de saison qui est particulièrement bonne, avant que tu sois écrasée par la chaleur de l'été.
Super cette route avec voies cyclables intégrée, couleur rouge. En Suisse on voit beaucoup de gros pointillés jaunes peints sur la route de manière assez similaire. C'est pas mal en effet.

Brigitte 30/04/2017 21:40

Le col de la Bataille a un côté sauvage ; son climat est rude, et même en été, il m'est arrivé de partir pour une balade pédestre estivale, et d'y trouver 5°C, du brouillard et/ou un vent incroyable ... rien de tout ça l'autre jour, à part un peu de fraîcheur, c'était une belle journée !

grimpeur-du-26 23/04/2017 12:41

grandiose comme toujours de Vercors ;)
le col de la Bataille je l'ai gravi qu'une seule fois, coté foret de Lente, très difficile avec une grosse fringale....et en plein été !
le Tourniol grandiose

Brigitte 30/04/2017 21:38

En venant de la forêt de Lente, j'ai toujours trouvé difficile l'arrivée au col de la Bataille, ces trois derniers kilomètres sont sans pitié :-) dans l'autre sens au contraire il est "donné" sur la fin ! Quant à la fringale, il vaut mieux l'avoir de l'autre côté aussi : l'auberge de Grand échaillon est ouverte !