Chartreuse du matin pour fêter l'été

Publié le par Brigitte

Mercredi 21 juin 2017, vélo de route, Chartreuse, 98 km, 1450 m D+ en 4h58

La proposition de Franco pour une sortie commune concerne un massif où je ne roule pas beaucoup, car il est un peu éloigné de la maison. Je l'ai par contre fréquenté pour le ski de randonnée des dizaines de fois  ... en particulier ce départ du Col de Porte, qui donne accès à Chamechaude, au Charmant Som et ses variantes, à la Pinea ...

Le col de Porte, c'est justement l'objectif d'aujourd'hui ! L'unique objectif en fait, car l'idée est de grimper un col "à la fraîche" et d'en descendre avant que cela tourne à la fournaise. Je n'ai jamais fait ce côté en vélo, même dans les temps anciens.

Un bon café ... deux même ... un peu de papotage et c'est parti !
Comme nous ne sommes pas certains de l'état de la piste cyclable, le début se fait sur de petites routes. A un endroit, le goudron est déjà à demi fondu ! Il faudra éviter le secteur au retour .

Le paon voisin de Franco, qui refuse de me regarder dans les yeux !!! Le paon voisin de Franco, qui refuse de me regarder dans les yeux !!!

Le paon voisin de Franco, qui refuse de me regarder dans les yeux !!!

Un peu plus loin, on peut reprendre la digue, et on arrive à St Egrève (pas St Agrève, ceux qui étaient avec moi samedi comprendront ;-) ) , début des hostilités .

Nous sommes alors doublés par Coco et ses deux compagnons de route qui s'attaquent à la Chartreuse par le même côté que nous ! Nous les accompagnons un petit moment, avant de les laisser s'envoler dans la première rampe. Nous les reverrons au Col de Porte, où ils ont fait une bonne pause, et ensuite ils continueront en direction du Col du Cucheron.

Chartreuse du matin pour fêter l'été
Chartreuse du matin pour fêter l'été

La Chartreuse est un massif montagneux très différent du Vercors. C'est un petit massif. Les sommets y sont pointus et les routes pentues.
Ainsi, dès la grimpée au village de Quaix en Chartreuse, on trouve de belles rampes à 11% . Rien de trop difficile avec le petit plateau, mais compliqué, par exemple, de prendre des photos en roulant dans ces pentes.

Après la bifurcation vers Sarcenas, il y a moins de rampes, mais la pente est très soutenue dans les 8-9%.
En contrepartie, l'air qui était étouffant au début se fait plus léger en gagnant de l'altitude. De plus, le couvert forestier nous protège une bonne partie de la montée.
Bref, cette montée ne se fera pas dans la douleur, mais plutôt au rythme de la conversation. Les montagnes alentours font resurgir des souvenirs que je raconte à Franco, comme cette aiguille de Quaix, sorte de dent rocheuse posée sur un dôme boisé,  gravie de bon matin avec un collègue un tantinet macho et prétentieux ... qui avait trouvé mon rythme d'approche  un peu rapide et l'arrivée très impressionnante ! par la suite il a changé de comportement ;-)


Une bonne pause pour ravitailler en eau à la fontaine, et le col de Palaquit est atteint. Il reste 2,5 km pour arriver au point culminant, le célébrissime col de Porte, qui défraye parfois la chronique par son enneigement abondant ... les bonnes années !

 

 

Col de Palaquit
Col de Palaquit

Col de Palaquit

Vers le Col de Porte
Vers le Col de Porte
Vers le Col de Porte

Vers le Col de Porte

Cette arrivée est vraiment facile, par rapport aux étages inférieurs.
Col de Porte, nous voilà !

Chartreuse du matin pour fêter l'été
Chartreuse du matin pour fêter l'été

Il ne nous reste qu'à descendre, en direction de St Laurent du Pont . Nous croisons de nombreux cyclos munis de sacoches, dont un lourdement chargés.
Un petit vent contraire cherche à nous empêcher de redescendre.

A St Laurent, nous retrouvons une chaleur féroce !

J'ai envie de plonger dedans ...
J'ai envie de plonger dedans ...
J'ai envie de plonger dedans ...

J'ai envie de plonger dedans ...

Il reste à négocier au mieux la remontée au Col de la Placette, très roulante mais très chaude par endroits, avant de profiter de la belle descente jusqu'à Voreppe. Il s'agit d'une route excellente mais pas dépourvue de circulation, plus agréable à dévaler qu'à monter.
La suite se déroulant en terrain plat, ne pose pas de problème. Franco avait suggéré hier un retour par Montaud, mais par 35°C à l'ombre je n'étais pas vraiment tentée ;-) et au final, lui non plus ! De plus nous sommes rentrés à bon port avant les heures les plus chaudes !

Une balle balade no stress pour achever la préparation de Franco en vue de ses projets alpins de l'été !

Publié dans vélo

Commenter cet article

Jean-Pierre 23/06/2017 19:43

Vous auriez pu faire le col du Coq à droite à Saint Hugues, mais avec des passages à 16%, il ne faut pas craindre. C'est beau aussi la Chartreuse.

Brigitte 23/06/2017 19:51

C'est vrai . On l'avait d'ailleurs fait ensemble, avec également Baptiste et Vincent P, dans l'autre sens, en 2014 . Mais l'idée était de limiter la balade pour redescendre avant la fournaise :-D

franco 23/06/2017 17:58

MERCI BRIGITTE
ben oui ,déjà pour ce CR et ensuite ta compagnie ,un bon moment de partage encore et une bonne prepa pour tous les 2 ,passe un agréable séjour en slovénie ,on se retrouvera courant juillet ou aout comme promis
ciao bella ..

Brigitte 23/06/2017 19:50

Ci ritroviamo per un'altra bella passegiata nelle montagna ! Buona vacanza :-D

Vandewiele Jacques 23/06/2017 17:38

Bonsoir,

Je roule en compact 46/34 et 11x32 mais à 70 ans j'ai difficile dans les cols dès que cela devient trop pentu. Peux-tu me dire si tu roules en compact ou en triple et si c'est en triple quelle configuration.
Merci car je me renseigne pour changer lors de la prochaine saison.

Bien cordialement

Brigitte 23/06/2017 19:50

Shimano 105

Vandewiele Jacques 23/06/2017 17:58

Shim ou campa?

Brigitte 23/06/2017 17:47

Bonjour Jacques, je roule en triple (50-39-30) avec une cassette 12-30 . C'est vrai que mon 30x30 je l'apprécie sur du très raide ... ou encore sur des cols moins pentus mais très longs !

Gérard (du 95) 23/06/2017 17:34

Comment ça, tu ne prends pas de photo en roulant quand ça dépasse 11° ! Oo
bon je dirais rien, j'en connais qui dans ces pourcentages, et même moins ne peuvent attraper leur bidon ;)
quel courage de pédaler par ces chaleurs.... je ne suis sorti qu'une fois cette semaine mais en rentrant pour 10 h . Après trop chaud.

Brigitte 23/06/2017 17:44

Moi aussi, toute cette semaine j'ai fait en sorte de rentrer tôt, et de ne plus faire aucune montée après 10 h, et retour avant midi. Mais aujourd'hui je suis arrivée à 15h, et la dernière heure a été dure ! avec l'eau du bidon chaude et écoeurante ... des sortes de vagues brulantes qui montaient du bitume ! Je ne suis pas très bien adaptée à la chaleur moi non plus ;-)