Snow-vénie avec les skis de fond !

Publié le par Brigitte

Samedi 17 février 2018, Ljubljana

Après nos aventures vélocipédiques slovènes de cet été, nous avons gardé une sorte de lien avec ce petit pays sportif, dynamique et accueillant, et en surfant sur internet sur ce thème, Jérôme est tombé là-dessus

http://www.ppslo.com/en/

Nous ignorions en revanche que nous serions les seuls participants à découvrir cette organisation un peu par hasard (j'y reviendrai) . Nous en avons retenu le côté "visite à skis de fond" des différents massifs slovènes, ce qui nous semblait bien compléter une visite à vélo.
Je n'avais pas totalement compris le fonctionnement à l'avance : comment parcourir de si grandes distances ? Comment la trace allait-elle être faite ? allait-on se déplacer en groupe de plus de 30 personnes ?

Bref, c'est avec beaucoup d'incertitude, mais sans appréhension particulière, que nous débarquons de notre avion pour rejoindre l'école Waldorf de Ljubljana ce samedi 17 février. Nous sommes accueillis avec un grand sourire par Katja ... qui nous propose d'emblée de nous servir à un buffet varié et de déposer nos affaires pour nous promener un peu dans le centre en attendant le RDV avec les autres participants, prévu en début d'après-midi.

L'atterrissage en Slovénie a été marqué pour moi par une grande surprise : le pays que nous avons connu par temps de canicule est blanc, entièrement blanc, même en plaine ! En ville des tas de neige partout laissent penser que la chute a été importante, sans doute pas loin de 50 cm. Mais il fait beau et pas très froid (4 ou 5°C) en ce samedi, parfait pour un tour dans ce centre ville toujours aussi agréable.

 

 

Les participants déposent leurs bagages ...

Les participants déposent leurs bagages ...

Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !
Snow-vénie avec les skis de fond !

De retour à l'école, nous faisons connaissance avec les participants qui arrivent au fur et à mesure : une groupe d'allemands dont une famille avec un jeune de 16 ans, trois norvégiens , deux américaines Susie et Helen, deux suédoises Lise et Anna , plusieurs slovènes ne se joindront à nous que le lendemain et certains juste pour quelques randonnées.

Alenka est également là pour nous accueillir, et nous attendrons le soir pour rencontrer Iztok. PPS est une affaire de famille : ce sont les parents de Katja . Quant à l'école, Iztok en est le directeur, Alenka y enseigne  .... et l'organisation PPS, c'est sa semaine de "vacances" .

Nous prenons le bus, conduit par Mirko, notre chauffeur (super sympa) pour toute la semaine, pour nous rendre à Skofja Loka .... une petite ville que nous avons aussi visité cet été. Nous sommes logé dans une résidence universitaire ... ce qui se révèlera délicat pour Paul, le "troisième français" qui débarque à 23 h et se demande comment rentrer dans ce grand bâtiment fermé !

A programme, une petite balade en ville, un copieux dîner dans une gostilna ... et le briefing avec Iztok !

 

Les gros tas de neige deviennent une aire de jeu pour les enfants ... Les gros tas de neige deviennent une aire de jeu pour les enfants ...
Les gros tas de neige deviennent une aire de jeu pour les enfants ...

Les gros tas de neige deviennent une aire de jeu pour les enfants ...

Nous découvrons donc que la majorité des participants du groupe ont connu PPS car ils ont traversé la Finlande d'Est en Ouest : une longue randonnée en ski de fond classique organisée chaque année, à laquelle Iztok, Alenka, Katja ont tous participé à de multiples reprises. Les étapes de cette traversée font 60 et jusqu'à 90 km par jour ! ... cela donne une idée du profil des inscrits ; certains me rappelle un peu les cyclos "longue distance" : avec les skis de fond, ils veulent borner.

Ils sont aussi, pour la plupart, équipés de skis classiques à farter(avec parfois une paire de skis à "peaux" en plus) , et d'un tas de boîtes de "kipster" et autres "poussettes", les skis étant rangés dans de superbes valises à roulettes spéciales pour l'avion. On détonne un  peu avec notre sac décathlon et notre unique paire de skis, à écailles pour Jérôme, à "peaux" pour moi.Le briefing est l'occasion de découvrir le fonctionnement, un peu sur le modèle d'une randonnée cyclo :  Iztok trace le parcours avec la motoneige et un traineau spécial qui laisse derrière lui deux belles traces parallèles. Il balise le parcours à chaque carrefour , avec parfois le kilométrage effectué. Chaque participant fait le parcours à son rythme.  Katja accompagnée de Tomi (venu de Finlande) ferme les parcours, s'assure que tout le monde rentre et ramasse le matériel .

 

 

Iztok et sa machine (photo d'archive PPS !)

Iztok et sa machine (photo d'archive PPS !)

Le petit déjeuner est toujours copieux et on emmène un petit casse-croute, des barres. Parfois, un arrêt "thé" est prévu dans un refuge, une petite station, etc ... près de l'arrivée se trouve un lieu où nous attend le "lunch" .... ce sera parfois pour nous à l'heure du goûter !

Le "lunch" consiste en une soupe consistante, avec des pommes de terres, des légumes et parfois des pâtes , de temps en temps accompagnée d'une saucisse. Curieusement cela ne nous posera pas vraiment de problème d'enchainer le lunch à 16 h avec le dîner à 19 h :-D ...

Dernier point abordé : la meteo. Le problème, cette année est le "trop de neige" sur les parcours prévus. A 1500 m, la motoneige se noierait dans une épaisseur de neige de plus de deux mètres qui ne s'est jamais tassée , donc certains parcours sont inaccessibles, sans compter que les accès en bus sont délicats!!! Iztok doit réviser tout son programme ... et toute la famille doit suivre pour modifier hébergement et repas pour plus de 30 personnes ...

Les balises

Les balises

Suite au prochain épisode !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cestdurlevelo 26/02/2018 20:31

Ben dis ! Dans quel truc vous êtes vous embarqués !!! Vivement la suite :)

Brigitte 26/02/2018 21:21

Oui marrant cette formule qui ne ressemblait à rien d'autre que je connaissais !

KIKI-129 26/02/2018 13:46

Super , ça donne envie de vite découvrir la suite. Une grande envie et de nostalgie de grands parcours à skis de fond, je n'ai fait que 4 ou 5 traversées des hauts plateaux du Vercors et des journées randos dans le Sacny et le Cantal. Découvrir un pays été et hiver c'est le summum.

Brigitte 26/02/2018 21:19

Effectivement ça se rapproche un peu des traversées du vercors , quand on se présente dans le coin juste après l'organisation et qu'il reste une bonne trace. D'autres journées m'ont plutôt fait penser au Jura, avec plus de villages. Mais on skiait à 700 m d'altitude !!!