Le "200" express de Georges

Publié le par Brigitte

Jeudi 5 juillet 2018,  vélo de route, Chambaran et vallée de l'Isère, 201 km, 1467 m D+ en 8h19

Se voir offrir en guise de cadeau un "200 km" à vélo en trio pour son 80 ème anniversaire (qui a eu lieu en février) , voilà qui n'est pas ordinaire ... disons plutôt que le cadeau n'est pas à offrir à n'importe quel ami !

Voilà l'idée qui avait traversé la tête d'Olive cet hiver, idée qui avait été rangée en bonne place en attendant les beaux jours. De mon côté, j'ai roulé souvent avec Georges ce printemps, donc j'avais une bonne idée de la faisabilité du projet .

Manquait l'accord de l'intéressé, qui a grommelé qu'on voulait sa mort, mais qu'il serait au top ce jeudi : j'en ai conclus qu'il était très motivé .

Ce trio a une histoire ... ma première rencontre avec Georges s'est déroulée ... à l’hôpital, juste après l'accident d'Olive en 2012. Il y a certes des circonstances plus heureuses pour se rencontrer ... mais cela n'a pas empêché les liens de se créer au contraire !

Nous avions prévu un parcours tout simple, pas tout plat mais sans difficultés majeures,, plus ou moins en aller-retour, avec le franchissement du col de Toutes Aures et la vallée de l'Isère (et bien sûr son incontournable voie verte, la "digue" ) .

Je démarre avec Georges de St Vallier peu après 7 heures, la jonction est faite avec Olive une heure plus tard dans la vallée de la Galaure, et on déroule !

Le "200" express de GeorgesLe "200" express de Georges
Le "200" express de Georges

Le col de Toutes Aures franchi, une longue partie descendante nous attend, puis la tranquillité le long de la voie verte de Grenoble. Cette piste permet de rouler en maintenant l'allure sans se fatiguer et de discuter sans se mettre en danger. Elle est certes un peu ennuyeuse, mais efficace . Nous stoppons à St Egrève (à ce moment là je pensais rentrer par St Lattier et Tournon et on risquait de dépasser alors nettement les 200 !) et entamons notre retour, pendant lequel nous croiserons Jef.

 

Le "200" express de GeorgesLe "200" express de Georges
Le "200" express de GeorgesLe "200" express de Georges

Une petite pause est prévue à Tullins pour se ravitailler ;-) et donner des nouvelles à Jeannine .
 

Le "200" express de Georges
Le "200" express de Georges
Le "200" express de Georges
Le "200" express de Georges

Un peu plus loin , la fontaine de Vinay nous permet de remplir les bidons. C'est là que l'on décide du retour, par la vallée ou par le chemin de l'aller, plus montagneux mais plus court. Georges choisit de franchir le col de Toutes Aures pour la seconde fois. Une fois au point culminant, la facile vallée de la Galaure, en faux plat descendant, et avec un vent en principe favorable, nous tendra les bras !

Franchissement du Col de Toutes Aures
Franchissement du Col de Toutes Aures
Franchissement du Col de Toutes Aures
Franchissement du Col de Toutes Aures
Franchissement du Col de Toutes Aures
Franchissement du Col de Toutes Aures

Franchissement du Col de Toutes Aures

Séparation d'avec Olive à Roybon
Séparation d'avec Olive à Roybon

Séparation d'avec Olive à Roybon

Olive nous quitte à Roybon , en nous laissant comme conseil de faire une pause à Hauterives : nous nous exécuterons avec grand plaisir ... ce ne sera pas une pause boulangerie (nous avons encore des vivres, et pas tellement faim) mais une pause réhydratation au bar de l'hôtel en face ...
Où je pourrai constater aux plaisanteries de Georges qu'il n'est pas au bout du rouleau, et que nous pourrons même faire quelques petites disgressions sur l'itinéraire, jusqu'à ce que mon compteur récalcitrant affiche enfin 200 km.

Les gravillons que l'on veut à tout prix éviter nous compliquent un peu l'existence ... mais du côté de St Barthélémy de Vals, le compteur de Georges , avant le mien, affiche les 200 km. 
Le côté grisant, c'est que la moyenne a depuis longtemps franchi la barre des 24 km/h ... ainsi , Jeannine, la femme de Georges, qui est en voiture avec sa fille, nous croise dans ce coin là, mais n'est pas certaine que c'est nous car il lui semble impossible que nous ayons, déjà , bouclé 200 km !

Moi-même, j'imaginais que nous aurions 9h roulées, 10 heures pauses comprises, et on peut largement retirer une demi-heure à l'une comme à l'autre de ces estimationS et ce pour plus de 200 km . C'est une bonne surprise, qui sera de plus très stimulante dans la dernière partie.

Une belle page de vélo et de partage a été écrite ce jeudi 5 juillet !

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

KIKI-129 17/07/2018 20:53

BRAVO à vous 3, c'est magnifique de partager de tels moments, 200 km il y a longtemps que je n'ai plus fait ça, je pense que c'était à ma dernière Ardéchoise en 2012.
En juillet 2019 la retraite va peut-être me faciliter ce genre de rando.

Brigitte 19/07/2018 13:39

Georges a de nombreux copains retraités qui ne sont pas motivés pour faire ce genre de sortie. C'est tout à son honneur, d'être capable de sortir de la routine et de son confort !

Philippe Rouchier 08/07/2018 21:31

bravo à vous d'avoir programmé et réalisé cette petite balade entre amis !!!! Bravo au p'tit jeune qui vous accompagnait ;-)

gilles 08/07/2018 19:44

Un grand bravo a Georges , le temps n'a pas d'emprise sur lui , et un humour de jeune homme je pense que le secret est la

Brigitte 08/07/2018 21:31

Tu as raison Gilles !!!