Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais

Publié le par Brigitte

Lundi 22 juillet 2019 et jeudi 25 juillet 2015, grottes autour de Choranche

Ou trouver de la fraîcheur quand tout est surchauffé, même la nuit, même en altitude ?

La première option dont j'avais d'ailleurs fait abondamment usage en 2003, c'est le canyon, ou la randonnée aquatique, sans forcément d'ailleurs faire tout un parcours, les vasques accessibles simplement sont nombreuses. La température de l'eau des torrents du Vercors un peu exposés au soleil semble tourner autour de 15-20°C , la Vernaison étant un poil au-dessus de la Bourne d'après mes tests effectués aujourd'hui wink

Il y a une autre option, sans maillot et à pieds secs : les grottes.
Lundi, je suis retournée rendre visite à deux d'entre elles, que je n'avais pas vues depuis 15 ans au moins, et avec mon phare vélo, ça change tout, surtout que leur plafond est très haut.

La première est la Grotte Chevaline , dont je n'avais pas gardé un souvenir impérissable. Peut-être en raison de mon éclairage limité, je n'y avais pas vu de concrétions et son sol parsemé de gros blocs ne permet pas une progression agréable.
En réalité, elle n'est pas si inintéressante, et elle est assez profonde. On y marche un moment , c'est la plus fraîche, ainsi que celle dont l'accès est le plus court.
Il suffit de se garer au début du parking des grottes de Choranche officielles et payantes , et de prendre le seul chemin sur la droite, indiquant les falaises d'escalade. Après 10 mn sur un bon sentier  (et une bonne suée s'il fait 40°C dehors) , on trouve un petit cairn, on prend à gauche (sentier un peu moins marqué) , deux trois minutes et on parvient à la grotte. (A noter que monter à droite amène sous de grands porches ombragés sous des surplombs avec vue, c'est sympa aussi. )

Allez, visite de la Grotte Chevaline !
Il y a souvent un petit lac au fond mais là c'est très sec .

Entrée de la grotte

Entrée de la grotte

Quelques vues de l'intérieur
Quelques vues de l'intérieur
Quelques vues de l'intérieur
Quelques vues de l'intérieur

Quelques vues de l'intérieur

La seconde est Balme Etrange , je l'aime beaucoup, pour son entrée amusante (avec une petite salle spéciale enfants à gauche), pour l'aisance de la progression à l'intérieur (sol tout plat, plafond aussi haut que celui d'une cathédrale une fois l'entrée passée) , et pour le décor riche en draperies et concrétions.
Par contre l'accès est moins sympa, le sentier est dégradé, encombré de ronces et d'arbres qui griffent, avec un très court passage bien exposé où il ne faut pas tomber (équipé d'une vieille corde fixe... bien vieille, méfiance !)
Pour s'y rendre, il suffit de sortir de la grotte Chevaline, et de monter à droite en sortant , 20 m le long de la corde fixe ... puis de marcher plus ou moins à plat puis en forte montée assez terreuse et désagréable un quart d'heure, on parvient dans une belle zone plate et dégagée, auprès de voies d'escalade . Il suffit alors de marcher 1 mn à gauche, on dépasse un premier "trou" sans intérêt pour arriver à la belle entrée de Balme Etrange .


Il existe un autre accès, toujours par le chemin partant du parking, en allant à droite au cairn ; il faut monter jusqu'à la falaise, et trouver une petite via ferrata raide et courte (corde utile) qui amène à la zone plate puis l'entrée des grottes. Je n'ai pas restesté cet accès cette année. 


Bon, on en a fini avec les vieilles cordes, le raide sentier terreux, les ronces, visitons Balme Etrange . A noter que j'ai peut-être exagéré un peu avec l'accès car j'y ai autrefois (2005 ??) fait une balade familiale pour un pique nique en novembre à l'abri du vent, nous étions 17, avec au moins deux enfants de moins de six ans !!!
 

Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais

Ce jeudi, je suis allée voir deux grottes dont l'entrée se situe dans l'énorme porche du Bournillon.
Son accès est plus commode que celui des deux précédentes. En voiture, 800 m avant l'embranchement des grottes de Chroanche, il faut prendre une minuscule route qui descend vers la centrale hydroélectrique. On trouve en bas des emplacements de parking. Le départ du sentier, bien indiqué et aménagé, est juste après un petit pont. Il amène en 20 mn dans l'ambiance austère et très particulière du grand porche rose .... on est déjà tout à l'ombre, c'est déjà ça cheeky
 

Voilà ce que ça donne, vu depuis le fond du porche

Voilà ce que ça donne, vu depuis le fond du porche

Juste au dessus du chemin, quand on arrive sous le porche, près de panneaux d'information, on voit l'entrée d'une grotte en forme de quartier de lune, balisée par des cairns .

Il faut grimper tout en haut de cette grotte (c'est très facile) pour tomber sur les stalagmites géantes. Elles sont réellement surprenantes, car le début de la salle est peu riche en concrétions ... et là, tout à coup, ces momuments ... enrichis à chaque instant par les gouttelettes d'eau du plafond !

On peu continuer au-delà mais il s'agit d'une partie plus humide, peut-être parfois recouverte d'eau ? et  pas très intéressante.

l'entrée

l'entrée

Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais
Alerte orange canicule : passez quelques heures dans un endroit frais

De retour au panneau sous le porche, un cheminement aménagé permet de se diriger tout au fond, où l'on trouve une autre grotte sur la droite.  On grimpe assez facilement sur un grand talus à l'intérieur, jusqu'à dominer le torrent souterrain, (qui ne coule pas en ce moment mais peut être très fort) dont on est séparé par une zone très raide qui ne se franchit pas directement. Le passage se situe tout en haut à droite, contre la paroi, dans une sorte de faille.  Il existe des amarrages pour le franchir avec une corde, et je ne me suis pas aventurée plus loin, mais il est très intéressant de voir le départ de ce passage "vivant" où l'eau fabrique goutte à goutte d'étonnantes formes ! YAPLUKA y retourner avec un brin de corde et de la compagnie . J'y ai d'ailleurs rencontré un groupe de spéléologues qui étaient surpris de la puissance de ma lampe de vélo laugh, et qui ont continué au-delà . 

Ce passage mène à un lieu nommé "le village nègre" .

l'ouverture de cette grotte

l'ouverture de cette grotte

intérieur sculpté
intérieur sculpté
intérieur sculpté
intérieur sculpté
intérieur sculpté

intérieur sculpté

Le passage clé, première à gauche

Le passage clé, première à gauche

Vue de la zone d'où sort le torrent

Vue de la zone d'où sort le torrent

cascade de Moulin Marquis, le bas

cascade de Moulin Marquis, le bas

Et un peu d'eau fraîche pour terminer ...

Et un peu d'eau fraîche pour terminer ...

Publié dans rando-spéléo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

muş gezilecek yerler 27/07/2019 10:33

Je te suis. Vous voyagez partout. Si j'ai de l'argent, je veux parcourir le monde.

Brigitte 31/07/2019 09:35

Je ne voyage pas tant que ça, mais je visite ma région pour de bon.