Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Publié le par Brigitte

Mardi 16 juillet 2019 , Ried - Vallée de Paznaun - Mathon 49 km - 850 m D+

Que c'est bon de se lever et de prendre son petit déjeuner au soleil, en admirant la vue sur les montagnes environnantes, tout en profitant d'une agréable fraîcheur matinale !
Les premiers kilomètres, globalement descendants mais vallonnés dans le détail, se déroulent sur une piste cyclable fort bien revêtue et indiquée, et nous amènent au coeur de Landeck, une ville qui ne nous a pas laissé un grand souvenir.

Arrivée à Landeck
Arrivée à Landeck
Arrivée à Landeck

Arrivée à Landeck

Les dix premiers kilomètres après Landeck, et même un peu au-delà vont être plutôt pénibles en raison de la circulation (en particulier des camions) . Le début de la vallée de Paznaun est marqué par un tunnel où le bruit des véhicules qui arrivent derrière est carrément stressant. 

 

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Après See, cela s'arrange beaucoup côté fréquentation. De plus les tunnels semblent n'être utilisés qu'en hiver, et au fur et à mesure que nous montons dans la vallée, il existe de plus en plus d'alternatives cyclables , pistes dédiées ou bien petites routes champêtres.

 

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

En début d'après-midi, nous sommes à Ischgl et nous commençons à chercher une chambre pour la nuit . En effet, il n'y a qu'un seul camping dans la vallée, sur la commune de Galtür un peu plus loin , mais il est situé très au-dessus de la route principale, ce qui nous obligerait à un détour avec un dénivelé important en plus .

Ischgl est une station importante et l'atmosphère est assez luxueuse, les hôtels un peu tape-à-l'oeil rivalisant d'originalité pour attirer le client (qui semble t-il ne doit pas être aussi présent qu'en hiver)
Du coup, sur les conseils de l'office du tourisme, nous reprenons nos montures sur 4 km pour nous installer à Mathon au chalet "Piz Palü" , dans une chambre d'hôte très confortable avec une belle terrasse . Là encore il n'y a que deux chambres occupées sur les huit que compte la pension !

Voilà une nuit qui changera un peu du camping cheeky , le tarif (63 € pour deux petits déjeuner compris) est raisonnable, et l'hébergement dans la vallée de Paznaun donne droit pour 24 heures à la Silvretta Card , permettant de nombreux services gratuits : tous les bus, toutes les remontées mécaniques, les musées, les piscines ...
Du coup nous retournons à Ischgl en bus, pour une petite balade en télécabine, les vrais touristes laugh

La chambre d'hôte à Mathon
La chambre d'hôte à Mathon
La chambre d'hôte à Mathon
La chambre d'hôte à Mathon
La chambre d'hôte à Mathon
La chambre d'hôte à Mathon

La chambre d'hôte à Mathon

Mercredi 17 juillet 2019 , Mathon  - Bielerhöhe - Voralberg - Bludenz  63 km, 630 m D+

Après un bon petit déjeuner complet (petite pensée pour Alice car il y avait des oeufs, du jambon et du fromage) , nous voilà prêt à attaquer la montagne. Attaquer est un bien grand mot ,car avant d'arriver au col il nous reste une grosse dizaine de kilomètres en pente modérée suivie d'un ressaut , nous avons le temps de contempler le paysage avant d'être , littéralement, au pied du mur.

Et quel paysage ! Le grand beau temps est de la partie, c'est un festival de bleu, de vert, de torrents et de petits étangs ... avec la route et ses deux parfaites lignes blanches de chaque côté, j'ai l'impression d'être dans un dessin de montagne telle qu'on se la représente étant enfant ... ou encore dans une carte postale de l'office du tourisme.

La route est payante, relativement fréquentée par les touristes motorisés mais avant dix heures du matin, on est vraiment tranquille.

De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...
De 1500 à 1800 m ...

De 1500 à 1800 m ...

On distingue au fond le mur final ...
On distingue au fond le mur final ...
On distingue au fond le mur final ...

On distingue au fond le mur final ...

Donc nous cheminons, tout tranquillement, dans cette vallée, et tout à coup je vois devant un car qui grimpe la route franchissant le ressaut final . Son inclinaison fait vraiment PEUR !!!! 

Un petit zoom sur la route ...

Un petit zoom sur la route ...

Sur le papier, c'était 1,5 km à 10% ... dans la pratique, avec des replats au niveau des lacets et une partie supérieure un peu plus facile, cela signifie de nombreux passages à 13-14 %  ... chacun sa stratégie, Jérôme fait trois-quatre pauses au niveau des virages pour que le redémarrage soit possible, pour ma part, je préfère ne pas m'arrêter mais il faut s'accrocher laugh
 Impossible de lâcher le guidon et faire des photos dans le passage le plus raide.

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Une fois le ressaut franchi, on arrive dans un petit paradis, près d'un lac tout bleu entouré de montagnes : c'est le col, le Bielerhöhe (2032 m)

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

La redescente derrière est un régal aussi : route excellentissime ... paysage magnifique ! Je fais même une pointe à 65 km/h toute chargée que je suis devil

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

En bas de la descente, nous traversons de mignons villages , puis nous trouvons une piste cyclable ravissante qui permet de descendre la vallée tranquillement en évitant les voitures, motos, tunnels, bref les inconvénients habituels des routes de montagne.

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Ainsi chemin faisant nous arrivons à Bludenz , où l'on doit chercher un peu le camping car il est situé dans la petite localité voisine de Nüziders . De nouveau le grand confort avec des sanitaires 5 étoiles (il y avait même une pièce avec des sièges devant de grands miroirs avec des sèche-cheveux ! excusez du peu ... et une petite machine à essorer pour le linge lavé à la main  ... très pratique ! ) 

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Jeudi 18 juillet , Bludenz - Feldkirch-Vaduz - Landquart

Cette dernière étape se démarque fortement des précédentes, tant par le terrain (c'est la seule étape toute plate, même s'il serait possible de la modifier en franchissant un petit col) que par les conditions météo, car c'est la première fois sur ce voyage que nous voyons le thermomètre dépasser 30°C !

C'est une étape toute simple, essentiellement sur piste cyclable, qui va nous ramener à notre parking de la gare de Landquart .

Le seul moment où nous quitterons la piste, ce sera à l'entrée du Liechtenstein, car celle-ci est en travaux.
Feldkirch est un temps fort de cette dernière journée, c'est la ville la plus à l'ouest de l'Autriche, et un endroit très agréable pour une pause.
En revanche, je suis un peu déçue par Vaduz , car hormis le château bien perché au dessus de la vallée, il n'y a pas de centre ancien ... mais surtout des cars de touristes et des magasins de souvenirs. Des voyageurs qui enchainent en deux semaines toutes les capitales européennes, quelle fatigue ... bien plus que le voyage à vélo !!!!

Les derniers kilomètres le long du Rhin sont un peu trop ensoleillés mais fort jolis tout de même ... bientôt nous entrons dans Lanquart (non sans quelques difficultés à suivre les panneaux rouges pour les vélos !!!) ... la boucle est bouclée !!!

Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !
Partie 3 : L'Autriche - Au beau milieu d'un décor de carte postale !

Et vendredi matin avant de reprendre la route ... un petit tour dans les thermes publics Tamina de Bad Ragaz, un luxueux établissement avec piscines d'eau thermales à différentes températures ( de 17 à 39°C) , jets massants, sauna, hammam, distribution de sel chauffant ... c'est superbe, relaxant, impeccablement propre, le tarif n'est pas inabordable (22 FS si on part avant 11 h)

photos internet
photos internet

photos internet

Je terminerai cette série d'articles ultérieurement par un petit "bilan" récapitulatif du voyage wink !

Publié dans vélo, vacances - voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le bourrin ardéchois 23/07/2019 07:44

Magnifique. Tu me rappelles de nombreux souvenirs. L'Autriche m'a tellement marquée qu'en 1990 j'envisageais d'y faire ma vie. Ce ne sont que des circonstances qui m'en ont empêché. Dans mon livre sur le Tour de France 1987, je lui ai consacré deux pages.

Brigitte 23/07/2019 15:22

C'est toi qui ma donné l'idée de rentrer par la Silvretta au lieu de l'Arlberg pass , qui d'après certains commentaires me semblait à la fois trop raide pour nous, et trop fréquenté par les "motorisés" !!! J'ai beaucoup aimé l'Autriche aussi, cela m'a rappelé également la Slovénie où nous sommes allés deux fois en 2017.