Cyclocamping en Catalogne (2/6)

Publié le par Brigitte

Mardi 21 juin 2022, vélo de route, Besalù - Olot (Can Blanc)  45 km , 700 m D+

L'étape du jour étant prévue courte, voir très courte, j'avais prévu un petit détour par le pont médiéval sur la Llierca , avec passage par deux petits villages à l'écart du trajet, avec un peu plus de relief.

Du camping de la veille, nous reprenons une fois de plus notre "voie rapide" , la fameuse N-260, sur 3 km, qui nous est devenue familière, et donc beaucoup moins effrayante 😃.

Après Besalù, il y a un changement majeur : la voie rapide devient autoroute, mais du coup l'ancienne nationale est restée en l'état, et est très peu fréquentée. Une aubaine pour les cyclistes même si ce n'est pas forcément le top au point de vue paysages avec l'autoroute très proche, et la lumière toujours un peu glauque.

Quelques kilomètres plus loin, nous tournons vers le village de Tordella, défendu par une jolie petite bosse à 7-8% .

Tordella

Tordella

Une nouvelle descente jusqu'à la rivière, une nouvelle montée jusqu'à Montagut , une nouvelle descente, puis une nouvelle montée jusqu'au fameux pont : un parcours très plaisant malgré l' atmosphère sombre et orageuse. 
Le pont vaut vraiment le détour . En bas il y a une belle "piscine " sombre, curieusement il y a une affichette qui interdit la baignade à cause du covid !!! (c'est d'ailleurs la seule mention de restriction de tout le voyage que j'ai pu voir)  Je crois plutôt que l'eau est stagnante et pas très saine pour la baignade, nous resterons sur le pont.
Des sentiers de randonnée partent de là . Si nous avions du matériel d'escalade, nous aurions pu continuer vers Sadernes, où se trouve une falaise réputée .

Cyclocamping en Catalogne  (2/6)
Cyclocamping en Catalogne  (2/6)
Cyclocamping en Catalogne  (2/6)
Cyclocamping en Catalogne  (2/6)
Cyclocamping en Catalogne  (2/6)
Là je suis entrain de me débattre contre une guêpe particulièrement agressive !

Là je suis entrain de me débattre contre une guêpe particulièrement agressive !

Après ce détour, nous rejoignons la N-260 , qui gagne lentement de l'altitude , en passant par le village perché sur sa falaise volcanique de Castelfollit de la Roca ; l'ambiance reste tristounette avec ce ciel plombé.

Castelfollit de la Roca
Castelfollit de la Roca
Castelfollit de la Roca
Castelfollit de la Roca

Castelfollit de la Roca

Nous arrivons près d'Olot, ville entourée de petits cratères couverts de forêt. Un curieux rond-point diffusant de la brume marque l'entrée dans cette région

Cyclocamping en Catalogne  (2/6)

L'idée était de parvenir tôt à Olot (coché) , et de camper en ville afin de la visiter sans les bagages, voire de grimper par un sentier sur un des petits cratères situés 150 m D+ au dessus du centre .


Sauf qu'en découvrant le camping en ville, je n'ai pas aimé. La réception était fermée, mais on y rentrait comme dans un moulin, et il y avait deux types qui trainaient là en repérage de je ne sais quoi . Il n'y avait que des bungalows et des caravanes à demeure, pas vraiment d'emplacement pour les tentes , l'endroit était peu entretenu, bref, je n'avais pas envie du tout de laisser là notre belle tente MSR ni mon matelas ultralight 😁

Du coup, nous allons en ville avec le chargement, pour déjeuner et visiter un peu, puis nous irons jusqu'à un autre camping dans un lieu un peu plus touristique.

Olot
Olot

Olot

Entre temps, le soleil refait son apparition, et on passe d'un coup de 25 à 35 °C. Nous mangeons des sandwiches accompagnés de "patatas bravas" , ce sont des pommes de terres sautées avec une sauce, pas mauvais mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus léger , surtout pour grimper jusqu'au camping, perché sur la colline et accessible par une ligne droite en plein soleil 😁

Heureusement, ce coup ci, le camping nous convient à 100% .  Il y a toute une forêt réservée aux tentes, sans emplacement délimité, c'est vraiment joli. Et aussi une belle piscine, une salle où s'abriter, une table et des bancs.
Le fait qu'on se déplace avec des vélos sans assistance électrique est source de surprise à l'accueil du camping 😁 Ca ne doit pas être fréquent dans le secteur !
Nous dinons au hameau de Can Blanc, il n'y a que des pizzas surgelées et des glaces, mais l'ambiance de l'établissement est marrante, avec trois quatre personnes qui se tordent de rire devant un spectacle diffusé sur grand écran auquel nous ne comprenons rien, mais le rire est communicatif !

La nuit verra la seule pluie du séjour, une pluie intense et prolongée pendant plusieurs heures. Le temps restera chaud par la suite, mais la lumière sera plus agréable .

Petit déjeuner après la pluie de la nuit

Petit déjeuner après la pluie de la nuit

Publié dans vélo, vacances - voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Une sorte du pont du diable.. et beau village perché
Répondre