La torpeur estivale

Publié le par renarde1

Mardi 29 juillet 2008, Saou, escalade

Laure et moi avons décidé d'ignorer la chaleur et de venir grimper à Saou, avec comme projet de gravir la voie "La Poupounne au choucas".

L'approche se déroule dans un véritable hammam malgré de nombreuses zones ombragées. L'air est surchauffé et humide. Près de la falaise, il y a un peu d'air.



La première longueur est rapidement déroutante. Plusieurs voies sont tracées dans le secteur, on ne sait pas bien laquelle prendre. Et surtout, les points sont bien éloignés les uns des autres ! Après un essai pour chaque renarde, nous signons le but et décidons d'attaquer la Bête par son point faible, un 4c situé plus à droite.

Il s'agit plutôt d'un petit 5 à l'équipement bien aéré, mais sympa et souvent pourvu de bonnes prises. De là, on rattrape la "poupoune au choucas" au relais. La suite ne nous inspire guère , toujours à cause de l'espacement des points. Nous rejoignons un grand anneau de rappel et descendons.

De là, nous installons une moulinette dans un très beau 6a qu'aucune de nous n'aurait aimé faire en tête. Les mouvements sont assez aléatoires avec de minuscules prises de main et les pieds en adhérence sur quasiment rien. mais ça tient !

A

Après le déjeuner la torpeur nous rattrape. La suite : on renonce à faire d'autre voies et on file vers les eaux tièdes de la Drôme, où nous trempons mollement dans un courant devenu bien faiblard, avant un peu de shopping à Toutstocks à Valence (bien intéressant cette semaine !!!)


Une journée un peu loose question grimpe mais sympa quand même !

Un blog sympa  et des gens qui ont parcouru la voie jusqu'au bout ! 

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article