Les derniers soubresauts du Vercors

Publié le par renarde1

Vendredi 8 août 2008, vélo , 39,5 km

Troisième boucle "courte" de la semaine (moins de 50 km) Aujourd'hui, j'ai choisi la proximité et les vallonnements avec une boucle au départ du centre équestre des Pialoux, au pied du Vercors.

La température est agréable, mais le vent s'est levé et m'est plutôt défavorable au retour ! Tant pis ! Il paraît qu'il faut s'habituer à ça pour faire du vélo en Hollande !

Je me dirige vers La Baume Cornillane, puis Vaunaveys (où je fais un tour dans le vieux village), avant de descendre vers la route de Crest et de reprendre une petite route en face. Sur quelques centaines de m, il n'y a pas de goudron, puis il reprend. Elle m'amène tout près du rond point avant Crest où je prends la direction de Eurre. Le retour se fera par Upie (On passe un petit col ), Montmeyran, puis les petites routes qui longent plus ou moins la ligne TGV, avant de remonter à mon point de départ en passant par le Poney Club "L"okapi" et le resto "Le vieux Moulin".

  
le pas du pont                                             Vaunaveys , superbe sous le soleil            



Le retour venté est vraiment déséchant, je profite des tables ombragées et du distributeur des Pialoux pour boire un coca.

C'est un parcours "à petites bosses" qui m'a permis de jouer avec mon cardio tout neuf. J'ai essayé de trouver la correspondance entre mes sensations durant toutes ces années de sports d'endurance et les valeurs indiquées.J'en avais essayé un en gym autrefois mais ça ne marchais pas, et selon ses dires, j'étais ... MORTE !

Celui-ci acheté hier fonctionne bien, enfin il semble !

Je n'ai pas encore pris mon vrai pouls au repos avec le cardio (le matin au réveil) mais il est inférieur à 70. Il semble que j'effectue mes efforts d'endurance dans une zone nettement plus élevée que mes collègues masculins (environ 135-140), et le seuil où je m'essoufle est plus élevé aussi.

Par contre (et ça je m'en doutais) j'ai pris l'habitude d'efforts d'intensité modérée, et j'ai beaucoup de mal à aller dans la zone anérobie (je crois que c'est comme ça que ça s'appelle) ; j'ai pris depuis toujoursl'habitude d'éviter ce genre de sensations ... je n'ai pas dépassé 159 bpm.
Autre remarque : mon rythme cardiaque varie surtout en fonction ... de la pente . En gros, je fais un effort lorsque c'est vraiment nécessaire : la grosse flemme, l'économie toujours ...
Et bizarrement, il semble peu sensible au rapport utilisé :ça c'est contraire à tout ce que j'ai lu ; pour moi mouliner n'est pas efficace, je me demande pourquoi ????
Je me pose un tas de questions !

Donc pour l'instant :
<115 Le vélo pépère, style balade-du-dimanche-en-famille ; le plat ou preque sans forcer, sans vent, la descente en freinant, la  descente en pédalant ...
115-139 le vélo plaisir, mais sportif. De bons moments, montée bien roulante, pourcentages modérés, on peut causer, tout va bien
139-155 Effort intense, ça monte fort, c'est encore loin le col ? Dans le bas de cette zone (140-145) je peux continuer très longtemps ainsi.
>155 C'est DESAGREABLE ! je pense que ça m'arrive surtout en VTT dans une montée un peu technique où il faut accélérer pour passer ! En vélo de route je ne le fais jamais spontanément (sauf passage très court)

Intéressant tout ça !

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard 09/08/2008 08:12

La petite route que tu as prise entre Vaunaveys n'est pas celle que je prends d'habitude en vélo de route car elle n'est pas goudronnée sur 500m environ, comme tu l'as constaté (je la prends en course à pied, comme hier).
A vélo, je prend une route qui démarre un peu plus haut sur la D538.
Cependant, hormis le petit chemin de terre, c'est celle qui nous amène au plus près de Crest.Et elle est agréable.
Le cardio, il faut arriver à bien connaître sa Fréquence Cardiaque.
Je ne l'utilise jamais à vélo, mais seulement en course à pied, car ma FC subit des variations plus importantes (et rapides) en fonction du relief. C'est intéressant d'en avoir un.
Belle photos de Vaunaveys.