Contreforts du vercors

Publié le par renarde1

Lundi 22 septembre 2008, St Vincent la Commanderie, circuit VTT n°9, 15 km

Il y a un an et demi, nous avions fait une partie du circuit n°9 de St Vincent La Commanderie. J'en avais gardé peu de souvenirs, quelques parties de pousse-vélo et surtout la tête du gérant de l'auberge lorsque nous avions voulu laver lles VTT dans la fontaine (la honte)  ... Nous n'avions pas terminé le circuit, mais en janvier la nuit vient vite et il était tard.
Je décide donc d'aller y faire un tour , histoire de finir le travail "proprement" .
Commençons donc par le positif :

- le circuit est bien balisé , on ne le perd pas ! C'est assez rare pour être signalé. A noter que le n°8, qui est dans le même coin, se sépare du 9 à un endroit que je n'ai pas repéré, même en regardant attentivement.
La fiche du conseil général est floue comme d'habitude, mais ici elle est inutile.
- A part un "lac " inévitable en partie finale, il y a assez peu de boue.
- La vue est très jolie

 
Pavage naturel sur le sentier                                              Lac inévitable ... sur le sentier

Et maintenant le négatif :
- Les deux montées sont peu roulantes, très caillouteuses, on passe son temps à pousser le vélo. Pourtant je suis assez volontaire de ce côté là. Sans doute un très bon VVtiste passerait plus de temps sur le vélo, mais pour un pratiquant moyen, c'est pas cool.
- La descente est cassante, des pistes larges très caillouteuses et parfois ravinées. Même une quiche en VTT de mon genre arrive à descendre quasiment tout en vélo, mais ça ne m'a pas beaucoup amusée ; pas de single en terre, pas de passages où on peut se lâcher. J'ai eu l'impression de passer mon temps dans le panier à salade. Je pense qu'il y en a qui aiment ce type de descente ... mes pneus trop gonflés n'ont pas aidé.

J'ai réussi à passer par dessus le guidon en me coinçant la jambe entre le guidon et le cadre : beau vol, pas de gros bobo même si le tour de la jambe est un peu douloureux et va sans doute devenir bien bleu! Après un regard pour vérifier que personne n'avait assisté à ma cuisante déconfiture, et quelques pas pour m'assurer que la jambe marche encore, je suis remontée sur mon marteau piqueur.

Bref, je continue à ne pas éprouver un amour excessif pour ce circuit. Je préfère de loin les circuits de Grâne, de Saillans ou encore de Crest (n°2, 3, 5 et 6!) déjà parcourus.

Publié dans VTT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ard_ 23/09/2008 08:45

Je note entre autre "une quiche de mon genre"
Bien vu !!! Pourtant ça ne vient pas de moi. Hihihi
Ard_