Lumière d'hiver au rocher de St Supière

Publié le par renarde1

Dimanche 28 décembre 2008, Gigors-et-Lozeron,  700 m D+ / 14 km - 3h 15

Depuis ce matin, je suis en état d'hibernation absolue, avec un mal de gorge, de la fièvre et surtout des courbatures abominables ... rien de tel qu'une petite balade hivernale pour aller éradiquer cette maladie !

Nous nous décidons pour une petite boucle du côté de Gigors-et-Lozeron : le tour (et sommet) du Rocher de St Supière, qui présente l'avantage d'être proche de chez nous et surtout du centre équestre ! Un petit clin d'oeil à Gérard de Crest qui a fait cette boucle en courant !

Le départ du village de Gigors est ensoleillé, dans une végétation très méditerranéenne ; on dépasse des ruines d'où la vue s'étend vers le Glandasse, les Trois Becs et les sommets qui dominent Valdrôme. 

 

La suite se déroule dans le terrain caractéristique de ces plateaux du Sud Oust du Vercors : de vastes étendues, parfois boisées mais plus souvent couvertes d'une herbe rase où pousse des bosquets de buis souvent denses. On marche sur 3 à 5 cm de neige, sauf lorsqu'on traverse quelques épaisses congères. On arrive ainsi au point culminant, ou tout près, qui se présente sous forme d'un plateau bordé d'une falaise.

 
Le golf de Sagnol                                                                      Givre et buis
On bascule alors versant Nord Ouest, dans l'ombre et le givre. Le sentier est un peu glissant, mais sans difficulté. 

Montagne de givre

 

L'arrivée dans la ferme en-dessous est surprenante : on se retrouve dans un champ au milieu de vaches écossaises, bien paisibles malgré leur allure rustique et leurs cornes pointues. Leur fourrure est superbe pour se protéger du froid hivernal !
 



Après un petit col, la descente se poursuit dans un coin sauvage où un gros chamois foncé nous observe. Il ne nous restera ensuite qu'à remonter jusqu'au village (moi en traînant mes jambes courbaturées) , en grande partie par un large sentier. Nous arriverons à la voiture à la tombée de la nuit ... mais pas à la nuit tombée comme hier !
Il ne me restera qu'à terminer l'éradication de mon virus par un lait chaud au rhum , et hop, sous la couette !

Publié dans randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franckcyclo76 06/09/2009 19:53

Waouh ! Qu'est-ce que c'est beau ! Hiver comme ete.J'adooore, non, pas les sushis, la montagne. Des paysages vraiment extraordinaires.Apres plusieurs annees de sevrage, je suis retourne a la montagne cet ete (massif de Belledonne), quel plaisir !Mais la, vraiment je suis jaloux ! Autant pour le velo que pour les randos pedestres.En tous cas, bravo pour ce que tu fais ! Sur le terrain, bien sur,Mais aussi pour ton blog, tres agreable a lire et a regarder.Je n'arrive pas a faire de mises en pages comme ca sur skyblog.Merci, et a bientot.Franck.PS : tu excuseras l'absence d'accents dans mes textes, mais je travaille sur un clavier qwerty, sans accents...

renarde1 09/09/2009 12:11



C'est vrai qu'on ne s'en lasse pas. Belledonne, j'y vais plus souvent à skis de randonnée en hiver, en été je vais beaucoup dans les préalpes (Vercors, Chartreuse)

La montagne est plus facile à photographier avec les lumières rasantes de l'hiver.

En ce moment je ne sais pas pourquoi je ne fais que pédaler !!!!


Pour la mise en page, moi aussi je suis un peu coincée, quelque fois le résultat en ligne ne ressemble pas à la page, mais bon c'est pas grave !



Gérard 01/01/2009 22:07

Une bien belle sortie que vous avez faite dans des conditions plus difficile que moi.
Ces vaches m'avaient aussi étonné.
Merci pour le lien hypertexte.

Brigitte 30/12/2008 09:30

Merci de ta remarque ! En effet le parcours de 19,5 km correspondait à une boucle plus large vers Lozeron. Ca paraissit bien rapide en effet ! J'ai corrigé !

Laurent Derain 29/12/2008 23:12

19.5km en 3h15, ça fait bien 6km/h ? Vous l'avez vous aussi fait en courant ? En tous cas belle ballade, et très belle vache.