Des Monts du matin au Royans

Publié le par renarde1

Samedi 21 mars 2009, Rochefort Samson , vélo, 831m D+ et 55 km

Une nouvelle petite balade à vélo cet après-midi, en partant plus ou moins du point le plus éloigné atteint lors de la précédente sortie : les Monts du Matin .

Nous nous garons à Rochefort-Samson et attaquons la montée (après le passage dans la combe d'Oyans) face à un mistral féroce. Cette saleté de vent semble s'infiltrer jusqu'au fond des os. Il file mal au crâne car on se crispe pour lui faire face. Il ne faisait pas vraiment froid mais le vent me semblait contrarier le processus permettant d'équilibrer la température du corps avec l'extérieur.
Pendant la descente, il faut parfois pédaler pour conserver un peu de vitesse ! Dès que nous atteignons St Nazaire en Royans, miracle, il se calme ...

 
 Vers St Laurent en Royans                                                                        
Un trompe-l'oeil sportif
A Pont en Royans je fais une pause pour photographier les maisons suspendues avec une magnifique lumière. Je pose mes gants sur la rambarde ... et pchittt ... une raffale imprévue, mes petits black diamond (j'avais pris les gants de montagne) s'envolent et finissent leur course sur un replat au mileu d'un mur haut d'au moins 35 m .

La photo pour laquelle j'ai perdu mes Black Diamond
A moins de faire un rappel ... et de risquer de se faire arrêter pour trouble à l'odre public, il sera dur de récupérer mes petits gants ! pas cool !

Le retour sur nos pas, par Hostun et beauregard Barret est rapide car cette fois , nous sommes boostés par un puissant moteur. Pourtant c'est la montée la plus importante du parcours, elle n'est pas bien difficile, un peu décourageante au début à cause d'une longue ligne droite.

Contrairement à la plaine, les signes du printemps sont discrets près du Vercors. On voit encore un peu de neige, pas si loin, au-dessus des falaises de presles qui resplendissent au soleil.

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

phil 23/03/2009 10:29

Le vent, l'ennemi du cycliste et samedi il y en avait !