Quatre jours en vadrouille: les à-côtés

Publié le par renarde1


Samedi 4 avril au mardi 7 avril : Fouillouse(Ubaye)


Le séjour associé aux qutre articles précédents se déroulait à Fouillouse (Haute-Ubaye - 04) , nous logions au gîte "les Granges" .

 
Encore pas mal de neige dans le hameau ...
Nous avions opté pour la gestion libre, ce qui a l'avantage entre autre d'offrir beaucoup de souplesse au niveau des heures de repas. Mais il est tout à fait possible de prendre les repas au gîte, où l'accueil est très sympa.
La rando " en étoile" autour d'un gîte accessible en voiture offre beaucoup de confort (douche, un dortoir pour nous six, chauffage, possibilité d'apporter ce qu'on veut) et la récupération après les randos en est facilitée.
Le village de Fouillouse est situé au terminus d'une route étroite, à laquelle on accède en franchissant le pont de la mort qui tue, nommé Pont du Chatelet . Ce dernier est tellement spectaculaire que l'arrêt s'impose. Mais deux véhicules ne peuvent pas se croiser dessus !

 


E pericoloso sporgersi

Il y a un nombre important de randos au départ du gîte, avec un départ assez plat pou pas mal d'entre elles ; les difficultés sont très variables du 1.1 au 5.4 !  

L'après-rando est un moment délicieux : un déjeuner-goûter sur la terrasse, une douche, une petite sieste pour les amateurs, la consultation des cartes et topos pour préparer la rando du lendemain, des jeux ...

 
Séance baume du tigre et étirements                                Repos après les aventures du jour



Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Photos en vrac 12/04/2009 12:22

Coucou Brigitte ! je vois que tu bouge toujours autant . Pour ma part on a du temps vraiment instable en ce moment dans le sud est . Mode off pour les sorties en montagne pour l'instant ....
Amitié joyeuses paques

Baume du tigre rouge 11/04/2009 03:44

Vraiment tres jolies photos ! ce pont de pierre est tres impressionnant ! Imaginez le temps et les moyens qu'il a fallu a ces hommes pour le faire...
Superbe reportage, merci