Tourisme et vélo

Publié le par renarde1

Dimanche 3 mai 2009, Les pialoux-Chatillon en Diois , vélo de route, 80 km, 500 m D+

Avec maman en visite à Valence, nous avons fait comme les autres fois un peu de tourisme et de balades dans la Drôme, avec le mistral bien sûr ..

  
                                                                                                     Maman sur la montagne de Lozeron

Avant hier, une promenade à pied sur la montagne de Lozeron que j'avais découverte en VTT : une forêt méditerranéenne, de l'espace, des prairies d'herbe rase et de nombreuses ruines qui témoignent d'une occupation humaine bien plus présente par le passé.
Hier, c'est Jérôme qui est parti en vélo gravir le Tourniol , nous l'avons retrouvé à Romans.

Aujourd'hui, c'est moi qui n'avait que deux roues, je suis partie des Pialoux et j'ai roulé jusqu'à Chatillon en Diois avec même une petite incursion au-delà. J'ai retrouvé Jérôme et maman dans le village médiaval de Chatillon, d'où nous avons rejoint le vallon du Baïn pour un pique-nique et une balade en aller-retour.

 
Départ ambiance concours hippique                                   Drôme : bientôt la baignade !

Un trajet sans histoire, très facile, avec un vent favorable et une température idéale : que demande le peuple ?
Solange participant au concours, elle devait être sur place à 7h30, je suis donc partie au petit matin tandis que les premiers rayons de soleil touchaient la campagne. Dormir, c'est délicieux, mais se lever tôt et rouler en solitaire ... procure une incomparable impression de puissance, pendant quelques dizaines de minutes, tout le monde dort encore et je suis la reine du monde  !  De plus la lumière est douce et émouvante au petit matin.
 
De plus en plus animé
Au fur et à mesure de mes arrêts dans les villages, Crest, Saillans, Die, l'animation se fait plus présente.
Le village de Châtillon est particulièrement sympa, mais le lieu qui m'a fait la plus forte impression, c'est le début des gorges des gâts où j'ai fait une petite incursion. Un endroit vraiment enchanteur, avec beaucoup d'eau dans la rivière, et le printemps qui explose en une gamme de verts , à ne plus savoir où regarder ...


Vallon du Baïn : une herbe à vous donner envie de brouter

Autre belle découverte du WE, dans un tout autre registre, celle de l'existence d'un article sur internet qui rend hommage à mon père, qui était bassoniste à l'Orchestre de Lyon et professeur au conservatoire.

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article