Dominer les Grandes Rousses

Publié le par renarde1

Jeudi 28 mai 2009, Pic Bayle, ski de randonnée, 1150 m D+

Eh non, les renardes n'ont pas viré sado-maso, nous avons juste choisi comme but de notre randonnée d'aujourd'hui le point culminant du massif des Grandes Rousses : le Pic Bayle (3450 m)


Le col et le Pic de la pyramide , le Pic Bayle lui est "caché derrière" !

Il faut dire qu'il répondait parfaitement au cahier des charges : un départ très élevé (2300 m) avec la neige pratiquement à la voiture, et un temps de trajet modéré pour mon habituel (et dernier de l'année scolaire) retour à 15h30 à Valence.

Le réveil à 3h est difficile, je mets une bonne demi-heure à me sentir d'aplomb. Enfin, ce n'était pas une raison pour écraser un "oiseau à roulette" comme je l'ai fait dans la montée de l'Alpe d'Huez ! les "oiseaux à roulette" sont une vieille "private joke" qui date de 2002. Lors d'une rando à Ambin, nous avions observé des oiseaux, qui au lieu de voler, semblaient avoir des roulettes et se déplaçaient au ras du sol à toute vitesse. Depuis, nous leur avons conservé ce nom bizarre. Celui-ci roulait en travers de la route, dommage pour lui  !

Pour atteindre le départ, il faut remonter en voiture des pistes de skis de l'Alpe d'Huez , heureusement, c'est des vertes !!!! On se gare à côté de la neige et c'est parti. Le début est rapide même si le décor station déserte est un peu glauque. On trouve une multitude d'objets dans la neige , comme un téléphone portable en lambeaux, une branche de lunette, des rondelles de bâtons ...


Ben non, il ne marche pas !

On traverse sous le Pic du lac Blanc bien connu ; à propos des lacs, d'ailleurs, ils ont une fabuleuse couleur bleu lagoon ; le ciel est nuageux, il se dégage peu à peu mais le vent se lève, un vent violent et froid qui contraste avec la canicule de ces jours derniers. Je finis par monter avec quatre couches de vêtements , ce qui est exceptionnel !
Mais le froid me plaît et je me sens plutôt bien, même si je n'aime pas trop quand le vent me déséquilibre.

 
Le terrain se raidit !


Les nuages s'envolent

 

Aux abords du col de la Pyramide, la pente devient raide et il faut mettre les crampons et porter les skis ; nous les garderons également sur le dos pour la raide pente terminale.

Vue sur le lac des Quirlies encore gelé et les Aiguilles d'Arves


Summit !

Il n'est guère plus de dix heures du matin lorsque nous atteignons le sommet ... la neige est encore très dure, nous nous sommes levés bien trop tôt ( on va croire que j'aime me lever à 3heures !!!) ... quant à attendre le dégel avec ce vent froid ... Ce sera donc descente technique en neige dure, mais que j'ai beaucoup apprécié; seul un passage, en neige très blanche et très lisse présentait une accroche moyenne dans une pente prononcée. Sous le col de la Pyramide, la chute est dangereuse en raison des nombreux rochers; mais finalement c'est passé quasiment sans stress.

Plus on descend, plus la neige est douce et le ski facile ; pas mal finalement, les piste de l'Alpe après la fermeture ! Le dernier virage a un goût particulier ... est-ce le dernier de la saison ?


Retour vers les pistes

En tout cas une sortie clé, car ça y est, j'ai dépassé mon objectif de la saison, les 50000 m de D+ ! C'est la première fois de ma vie


des fleurs sur du terrain bien rude ...

De retour dans la station, on croise tout un tas de personnages distrayants : une blonde dans un 4x4 entrain de téléphoner arrêtée en plein milieu de la route, trois motardes entrain de prendre en photo trois motards tout fiers sur leur machine, et bien sûr des cyclistes de tous niveaux entrain d'accrocher l'Alpe à leur liste de grimpées, et aussi ceux qui font demi-tour au lacet n°3.

L'été est en marche !

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sam 31/05/2009 12:42

50000 m de dénivelé dans la saison! Voilà une belle performance avec de bien jolies sorties! Objectif 60000 m en 2009-2010?

phil 29/05/2009 22:55

Félicitations pour tes 5000 d+ !