Une renarde en ville

Publié le par renarde1

Jeudi 30 juillet, Valence, vélo, environ 12 km

Il est étonnant de voir comme on ignore parfois les coins les plus proches de chez soi, même si c'est joli, même si ça vaut le coup de les faire découvrir aux autres. Je n'ai jamais fait un seul post sur Valence, donc voilà le compte rendu d'une petite matinée à "traîner en ville" pour réparer cette ommission.

Rien de plus simple que de se rendre en ville en vélo, puisque ça commence par une belle descente ! On longe ensuite le canal qui traverse Bourg les Valence, parfois fréquenté par les pêcheurs : l'ambiance est plus bucolique qu'urbaine !
 
Le canal (les canards se sont tirés)                                     Une piste cyclable large comme trois bus !

Au centre ville enfin débarassé des travaux, on peut emprunter à vélo la voie des bus ; c'est un moyen particulièrement tranquille de travaerser la ville pour les cyclos, surtout qu'en période de vacances scolaires, il n'y a pas beaucoup de bus !!!

J'ai l'habitude bien sûr, de fréquenter les magasins de sport ... la plupart sont désormais à la périphérie, mais je fais tout de même une visite à Bado sport au centre ville. J'avoue que je n'y ai jamais achèté grand chose, à part une paire de skis nordiques à carre, car on n'en trouve pas ailleurs Là où j'ai acheté (neuf) des chaussons five ten à 12 €, des chaussures d'alpi scarpa à 60 € et une softshell wildrose à 75 €, c'est à Toutstock, mais c'est un peu excentré.

 
Drôles de voitures à pédale !                                                Régime double sel(le)

Dans le quartier de la gare, je tombe sur une boutique amusante, que je ne connaissais pas : Carbon Zero. On y trouve tout ce qui a trait au vélo urbain et à toutes les formes de mobilité sans essence : vélos électriques, remorques, tricycle pour livreur, énorme trotinnette à grosses roues, sacoches, vélos pliants aux formes les plus diverses ,de très beaux vélos venus de hollande ou d'allemagne.



Je continue ma flânerie en ville par les anciennes rues, d'une petite place à l'autre, entre les terrasses de cafés et les étals du marché.
  
Narguilé                                                                                       Que du bon miam

Je termine par un arrêt gourmand à l'épicerie aménienne le St Georges, qui vend de délicieuses spécialités, en particulier un choix d'entrées assez  fantastique. La communauté arménienne est très importante à Valence, il y a beaucoup de restaurants ou d'épiceries vendant des produits méditerranéens, mais celle-ci est particulièrement attirante, c'est aussi un régal pour les yeux et le nez .

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ard_ 01/08/2009 15:53

Bri, il me semble qu'il te manque une photo ! Auss, je te propose de surveiller ta boite de courrier électronique ...