Aller dans le Pilat ... et en revenir !

Publié le par renarde1

Vendredi 4 mai 2012, vélo de route, Pilat et Drôme des Collnes, 200 km, 1970 m D+ en 10h30 (tot 12 h)

 

 

Je le sais fort bien ce matin : le vent du Sud va se lever cet après-midi, il sera costaud, et donc je devrais aller vers le Sud, pour faire un aller sans vent et un retour avec l'assistance éolienne.

Mais voilà j'ai envie de Pilat depuis un moment, et depuis un moment on est en régime de Sud

Donc tant pis, je pars à 6h avec un vent favorable très faible, et pour le retour, je prendrai le train à St Rambert d'Albon.

faisan.jpg
Rencontre sur la ViaRhona    

La remontée de la vallée du Rhône au petit matin apr beau temps est sans histoire , me laissant doucement le temps de finir ma nuit  à 23,5 km/h sur un parcours ultra-plat. Je rencontre mon voisn Pierrot qui part travailler à Annonay. Seul obstacle sur la piste cyclable à part les racines, un très beau faisan à tête rouge . je poursuis ainsi jusqu'à Chavanay (42), je ne suis pas loin de Condrieu, j'ai encore raté le département du Rhône ... tant pis !

 serriere.jpg
Passage à Serrières

La montée à Pélussin se fait  par la petite route immédiatement au Sud de la principale, par La Vialle. Ca grimpe assez sérieusement avec des pentes souvent autour de 8-9%. Après les 60 km de plat, ça change !

IMGP1432.JPG
Une fresque murale dans Pélussin présente les activités de la région 

IMGP1433.JPG
Petite route splendide !
IMGP1434.JPG
Mais avec deux gardiennes assez agressives qui m'obligent à piquer un sprint ... "oisif" 
IMGP1437.JPG
Et voilà le Collet, avec le café où Fantomette et moi nous nous étions arrêtées 

 Au-delà de Pélussin une erreur me fait faire une très jolie variante par le hameau de La Chanat (plus au Nord) Heureusement, cela rejoint la D7, puis la D63 qui mène à la série de 3 cols : le collet de Doizieu, le Col de l'Oeillon, et le Col du Gratteau (même en grattant je n'ai pas trouvé d'eau ).  Une montée relativement soutenue avec un panorama magnifique, dommage qu'aujourd'hui c'est un peu brumeux car c'est un formidable balcon sur les Alpes.

vue-jpg
Un peu brumeux sur les Alpes ... mais très beau quand même !

 

IMGP1443.JPG

 

IMGP1444.JPG
Pas de visite au Pic aujourd'hui ... je n'ai plus d'eau et il fait un peu brumeux. 

Ensuite comme il y a 12 jours je rends visite au village de St Julien Molin Molette , mais cette fois je le quitte en franchissant le Col du Fayet , un col pour enfant  tout tranquille par ses différents versants et celui-là plus encore que les autres !  le vent commence à se faire sentir ....  

IMGP1445.JPG
Col du Fayet, le ciel se couvre 

A Peaugres je prends le fléchage de l'Ardèche verte à l'envers pour retrouver la descente sur Colombier le Cardinal et St Désirat, que j'avais bien aimé.

IMGP1450.JPG
Je retraverse le Rhône à Andance

Je vais me balader un peu sur l'autre rive du Rhône  jusqu'à Epinouze , sur des petites routes compliquées et franchement mauvaises ; je ne suis pas fachée de retrouver la route de St Sorlin en valloire. Le vent a pris presque toute sa puissance. Je suis à 50 km de la maison, 50 km trop au Nord et c'est un vent de Sud 

Et le train ? ben ... j'ai 150 au compteur ... si je rentre en vélo ... ça fait 200  et je serai plus fière de moi . On oublie le train !

 

Je reste dans les collines, espèrant ainsi être moins retardée que sur le plat. Effectivement, le franchissement de la première colline jusqu'à Chateauneuf de Galaure ne passe pas trop mal . La suivante le vent me paraît plus fort. Je l'ai toujours bien de face, jamais de côté : ça me ralentit fortement, mais c'est mieux pour la sécurité. Il ne me semble jamais dangereux. Mais ô combien fatigant ! 

 

Après St Donat, la lutte devient âpre sur les grandes lignes droites. je débranche le cerveau et mouline   J'arrive encore par moment à maintenir le 20 km/h en profitant de tronçons légèrement obliques . Chateauneuf sur Isère, ça sent l'écurie, mais les 5 derniers km sont les plus durs, et là par moment ma vitesse tombe à 12 km/h  Ca me rappelle certains jours caractéristiques de l'hiver 

Mais les meilleures choses ont une fin , le compteur dépasse 200 km et 500 m plus loin je suis à la maison , je descends de vélo raide comme un manche à balai, tant je me suis crispée contre ce vent pendant 50 bornes   mais bon ça vous renforce le mental !!!!

 

 

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l'Ange Blanc 08/05/2012 21:37


slt Brigitte, une nouvelle fois bravo pour cette escapade de 200 bornes !!! des coins que je ne connais pas mais qui sont magnifiques au travers de ton récit.

renarde1 08/05/2012 22:22



Oui joli coin le Pilat, et très vert cette année avec les pluies d'avril ! la nature est superbe 


Je compte faire encore un bon petit paquet de 200, j'y prends gout  !



Philippe 07 07/05/2012 18:50


Se taper 50 bornes le vent dans le nez faut le faire surtout que vendredi il soufflait bien le bougre  chapeau et
félicitation de ne pas avoir pris le train A Mardi

renarde1 07/05/2012 19:26



Quelle lutte de sauvage !
Du coup le surlendemain, dimanche matin, une petite boucle de "La Mado" effectuée sans vent fut un vrai délice , miam ... j'avais presque l'impression d'avoir tout le temps le vent dans
le dos 


A demain  



David 07/05/2012 13:30


Salut Brigitte, encore une belle sortie, et te voilà prête pour le 400


Moi aussi le 400 me fait un peu peur. Pas tellement la distance, car quand on a fait 300 km (et tu l'as fait plusieurs fois !) on doit pouvoir faire 400 km: c'est juste quelques heures de vélo en
plus... par contre, rouler aussi longtemps de nuit, ça doit pas être évident à gérer tant en termes de sommeil que de motivation. Sur le 300, j'étais quand même content que les 3 heures de nuit
noire se terminent, ça fait bizarre de ne rien voir du paysage, mais bon, c'est vrai aussi qu'il faisait très froid et que j'avais hâte que le soleil nous réchauffe.


J'ai commencé à mémoriser un peu le parcours du 400... je vise un brevet en 18 à 19 heures, donc arrivée avant midi. Bref j'ai déjà un peu la tête dedans, même si je ne suis pas encore inscrit.


A demain pour le Tourniol, si j'arrive à me lever assez tôt, et qu'il ne pleut pas car je n'aurai ensuite pas le temps de renettoyer le vélo d'ici samedi... sais-tu par quel versant le Tourniol
sera-t-il grimpé cette année ? Comme l'an dernier, par Léoncel ?

renarde1 07/05/2012 15:45



Bonjour David, moi aussi la nuit me fait peur, pas tant le fait de rouler de nuit (je l'ai déjà fait comme toi) que le fait de n'avoir pas dormi avant ... en effet j'ai l'habitude de me lever
très tôt ... mais pour ce qui est de me coucher tard je suis une catastrophe dans les soirées  Là il faudrait être
du soir et du matin !!!!
Pour demain j'espère que tu seras là . D'après ce que j'ai compris il y a deux parcours qui correspondent aux deux
montées du tourniol . Il peut pleuvoir l'après-midi, c'est orageux ... tu pourrais  prendre la voiture et enquiller du D+ sans trop t'éloigner ... en plus tu pourrais te lever à une heure
décente ...



KIKI-129 07/05/2012 12:26


super Rennarde pour un super 200, au train où tu vas ton futur 400 va être un challenge gagnant, j'espère que
tu auras beau temps, la viarhona permet plein de découvertes                                      
                 


pour moi compteur bloqué à 6 sorties, mais après notre mariage je vais profiter du beau temps qui va revenir, j'aimerai bien avoir au moins 1500 km pour l'Ardéchoise, l'AVM c'est mort dans mon
état actuel (CHU le 24 mai). Je me rattraperai l'été au Ventoux.


 

renarde1 07/05/2012 15:40



On verra rapidement de quoi sera fait le 400 


l'AVM est un parcours magnifique, définitivement hors de portée le jour de la course en raison des délais, mais pas en autonomie - et j'irai le faire ainsi -


Pour l'ardéchoise je suis sur un 4 jours (Les gorges)



cestdurlevelo 07/05/2012 09:26


BRM 400kms demain!!!? Bon courage! Je te souhaites de bien belles heures de pédalage, et surtout, une météo clémente.


Cette sortie ci est deja bien jolie. Te voir finir 200kms avec facilité comme ça, ça fait envie! Tu tiens la forme et ça promet de bien belles sorties sur les mois à venir. Surtout que n'oublions
pas, dans un mois nous aurons atteint la limite (journées les plus longues) de l'année. Il faut donc en profiter dès à présent, et tu fais ça à merveille :)


A bientôt j'espère! Sur un 'petit' Grand Colombier, comme on en avait parlé il y a qques mois?!!!

renarde1 07/05/2012 15:37



mais non pas demain ! c'est le WE prochain  le 400 !


Volontiers pour un "petit" Grand Colombier , après il faut juste trouver une date



Fethi 06/05/2012 16:27


Bel article; très bien illustré. Bon dimanche

renarde1 06/05/2012 21:52



Merci beaucoup ... bonne semaine 



jp37 06/05/2012 08:47


Je retiens deux choses de ta sortie, finir sa nuit sur le vélo lorsque l'on part de bonne heure, cela va me servir la semaine prochaine pour mon premier 200, et enfin débrancher le cerveau quand
les conditions risquent de nous ruiner le moral et qu'il vaut mieux ne penser à rien.


En tous cas bravoi, encore un 200 dans la musette!!

renarde1 06/05/2012 12:48



Pour finir la nuit sur le vélo mieux vaut avoir une piste cyclable  la mienne est à 3,5 km mais elle a quelques
interruptions au bout de 12 km , ce qui m'oblige à lever une paupière  Enfin je dois quand même garder la ligne
droite vu qu'à gauche, c'est le rhône 
Premier 200 la semaine prochaine ? super. Je ne crains qu'une chose, que tu sois ensuite tourmenté par l'envie de rcommencer !!!



Wiwi 06/05/2012 08:13


Toujours de beaux articles . Très belle région le massif du pilat. L'année derniere je me suis fait 4 jours à découvrir ces petites routes qui n'en finissent pas de monter tout autour du pilat.
En tout cas elles forgent bien le mental.

renarde1 06/05/2012 12:45



C'est vrai un joli coin, calme du point de vue fréquentation automobile et avec une sacré vue sur les alpes  J'ai
encore un autre projet en passant par le col de la Charousse cette fois.



Fred 05/05/2012 20:39


Le Pilat, belle pioche depuis Valence, surtout avec le vent du Sud. Mais ton moral et ta forme sont bien au rendez-vous, alors Eole, il n'a qu'à bien se tenir .


J'ai au aussi envie de Pilat aujourd'hui. Je l'ai eu mais ce nétait pas le jour. Retour bien humide... Ticket
perdant, on ne gagne pas toujours avec la météo. Mais cela viendra...


Bon BRM, Brigitte.

renarde1 05/05/2012 21:29



Bon j'espère que tu as séché à l'heure qu'il est, et pas pris froid. C'est souvent sur ces périodes instables qu'on se gèle sur le vélo, bien plus qu'en hiver où on est habillé pour !


Le Pilat depuis la maison, cela fait un peu "sortie à thème", j'aime bien  , celle-là n'est pas trop longue (je
pense 150 km en tirant au plus court) , j'ai aussi le Gerbier un peu dans ce style !



jef cyclo 38 05/05/2012 20:14


Coucou Brigitte. Une fois de plus, je suis scotché par ta volonté hors du commun, et je t'en félicite chaudement. Tu boucles désormais 200 bornes avec plus d'aisance que moi sur 100 !!!


Te voilà parée pour ton futur 400.


ps: J'ai croisé Cisou et son épouse ce matin sur la digue.

renarde1 05/05/2012 21:22



eh eh belle rencontre pour toi sur la digue ! Tu as vu le trike à assistance électrique alors !


C'est vrai que 200 bornes avec la journée devant moi, ça ne m'inquiète plus, j'envisage d'enchaîner plusieurs journées à 200 (par ex pour aller en Normandie) , mais avec le vent d'hier ça reste
assez fatigant.


Pour tout t'avouer le 400 ça me fait assez peur ! 400 ! tu te rends compte ! Mais j'ai appris une chose : ce qui vous
stresse le plus vous réserve de belles surprises