Ambiance automne

Publié le par renarde1

Mercredi 16 octobre 2013, vélo de route, 202 km, 1766 m D+ en 9h08 (total 9h45)

 

 

 

 

Ambiance glauque ce matin au lever du jour ! La pluie de la nuit a fait place à un petit crachin,  mais le ciel est bas et on ne voit pas les coteaux ardéchois ; les routes sont détrempées , ce n'est plus des flaques d'eau, c'est des lacs. Il a plu toute la journée d'hier et je n'ai même pas eu envie de sortir.

 

Lundi déjà, j'avais quand même réussi à faire une belle sortie avec arrosage en règle en première partie puis au moins 70 bornes en plaine, en compagnie de Daniel et Michel.

P1010892.JPG

Lundi un temps déjà très automnal ...

P1010894.JPG
Daniel qui roule beaucoup a une autre spécialité : les marches de 50, 100 et 200 km

P1010902.JPG

Deux retraités qui enquillent pas mal de bornes ...

 

Aujourd'hui sans ce sale temps, j'aurais promené le Time en bonne compagnie, et je serais partie à 7h45 .

 

Tant pis  je vais promener le mulet en solo mais j'attends un peu pour voir si ça s'arrange ... ah là là ... je ne devrais pas faire ça, attendre un peu. je me colle devant l'ordi ou me mets à faire des choses dans la maison ... et je ne décolle plus !

 

8h20, je me fais une raison et pars dans le mouillé. Ce n'est pas vraiment désagréable, et presque tiède comparé à samedi dernier. Je prends la Via Rhona , et là je me dis, tous mes petits gateaux, crêpes, tranches de cake ... ben ils sont restés au chaud   je m'en fiche ,  je vais faire 200 bornes quand même : Non mais ! Déjà on n'est pas un jour férié ... et puis j'ai des sous à défaut de nourriture.

P1010904.JPG
Pffffffffff mouillé ....

 

Les hostilités continuent : entre Tain l'Hermitage et St Vallier je me prends une bonne averse .
Je cherche (en vain)  une petite épicerie à St Vallier et le sens interdit m'amène à prendre deux fois le quai .

La seconde fois, je suis traversée par une pensée sombre, et je me dis, "pas cool ce quai en plus toi tu le prends deux fois !!! Tu ne devrais pas".  Et là j'entends un énorme bruit de freinage derrière moi. Ouf, c'était pas mon heure, les freins de la voiture marchaient bien. Je pense que le conducteur voulait me doubler et s'est rendu compte qu'il n'avait pas la place à cause des gens d'en face

P1010908.JPG
Andance

 

La suite déroule tranquillement, je finis par renoncer à trouver une supérette et j'achète un flan, un gros sandwich et un pain au chocolat dans une boulangerie à Serrières. Avec ça je dois pouvoir tenir pas mal de bornes.Il était temps, 55 km sans manger, même tout plat, c'est beaucoup pour moi

 

P1010911.JPG

Photo documentaire montrant un petit vent du Nord

 

Je traverse le complexe chimique de Roussillon lieu hautement photogénique , et je pars plus ou moins en exploration de l'autre côté , où je trouve un fléchage d'itinéraire cyclo permanent.  La route est jolie.

Elle m'amène à Agnin, je connais ... un peu. je continue sur Sonnay, où me viens la pensée que je suis "trop bas" . Trop bas ? par rapport à quoi ? à rien, je suis juste trop bas, je me sens donc poussée à monter à Poussieu.

 

P1010914.JPG

Monsteroux

 

 

Je prends ensuite , toujours en montant , la direction de Monsteroux-Milieu  (Y a t-il un Monsteroux droite et un Monsteroux gauche ? )  Je me retrouve après moult tournicotages dans la vallée de la Varèze, où j'ai un moment de désorientation. je dois me repérer grâce au soleil. En effet je confonds Monsteroux et Montseveroux ... at-on idée d'appeler deux villages proches avec des noms pareils ... je suis perdue avec tous ces "roux", je n'arrive jamais à savoir lequel est le plus proche du rhône !

 

P1010917.JPG


Je retrouve mes marques et me dirige vers la côte St André, c'est assez long ; mais après Faramans c'est un peu descendant donc ça déroule. Je n'ai plus qu'à rejoindre les Chambaran,  Toutes Aures ou le Camp de Chambaran, entre les deux, mon coeur balance !   le Giant chosit : Viriville. 

 

P1010921.JPG
Viriville

 

Je passe près de l'élevage de Terre-neuves, il n'y a que des bébés (assez craquants) , je n'ai pas vu les adultes. 

 

P1010923.JPG
Très romantique mon banc ... je devrais sortir la collection de photos à toutes les saisons !

 

Je traverse Roybon , il est passé 15 h, je file sur "la mado" et seulement maintenant je croise les premiers cyclistes  Je pourrais tourner à droite et rentrer par Crépol, mais c'est presque trop facile , je me garde ça pour mes petits plans "mado" des jours supersoniques.De plus cela me ferait arriver avec 197 km et tourner en rond à l'arrivée

 

Je choisis les vallonnements panoramiques de St Antoine l'Abbaye puis St Bonnet de Chavagne.

Une fois à St Lattier, ce sera retour par la route des Balmes, pour éviter Romans aux heures de pointe. Encore qu'avec la passerelle de Port d'Ouvey je dispose maintenant d'une autre solution (Pizançon, Chatuzange et Alixan) , et la passerelle de la Vanelle devrait aussi bientôt me permettre de couper entre les Balmes et Chateauneuf sur isère. 

J'arrive sous le soleil ! Ca fait du bien de le revoir celui-là !

Publié dans vélo

Commenter cet article

veloblan 20/10/2013 22:07


Je compte bien ne pas les utiliser

renarde1 21/10/2013 16:16



Je me disais aussi



veloblan 20/10/2013 20:32


Les dodé de novembre et decembre portent peine, comme toi je prendrais les lumiéres. Alors continuons de jouer

renarde1 20/10/2013 21:41



Le jeu sera de ne pas avoir à les utiliser



veloblan 20/10/2013 18:35


Pffffffffffffff chui dégouté! tu t'arrêtes jamais? moi j'ai plus trop envie de faire des 200! je suis encore grillé en dénivelé, mêchante

renarde1 20/10/2013 19:07



Non m'arrêter je n'apprécie pas trop ! parfois (souvent)  je fais petite joueuse avec minitour de 1h30 mais quand l'envie me prend j'aime bien en faire 200 C'est assez reposant mais à pertir de maintenant j'emmènerai les lumières
PS Je ne suis pas méchante ... tu es le seul bloggeur avec qui je peux jouer à ça



cricri le cyclo 18/10/2013 06:18


bim bam boum, pas trop envie de sortir, mais j'vais faire un 200  il m'a bien fait rire cet article...
Bravo Brigitte

renarde1 18/10/2013 22:35



S'il te fait rire à 6h du matin, c'est une motivation supplémentaire



cestdurlevelo 17/10/2013 18:32


Tu continues à me bluffer... faire un 200 comme ça... sans trop avoir de destination, ou d'objectif en tête... purement hallucinant ! Tu te rends encore compte de la distance que ça représente,
quand même?!!!


J'imagine que tu avais notamment l'idée du dodecaudax en tête? N'empêche que....


... ben bravo quoi ! Sous une météo pas marrante, en plus !

renarde1 17/10/2013 19:15



En effet, j'ai mis une demi-heure à "reformuler" une ébauche de "200", sans trop affiner car après c'était un peu en fonction des nuages Oui, j'avais le dodecaaudax en tête, même si il se peut que je fasse d'autres "200" d'ici la fin du mois (j'espère). Mais bon
j'aurais pu aussi mettre la flèche avant la fin, je ne suis pas obsédée du dodecaaudax
Je connais mon point faible au niveau mental, c'est avant le départ. Une fois que le tournage de jambes est en route, la tête suit et élabore des plans, suit les routes avec curiosité (c'est qui
celle-là ?)  Là en plus le temps n'était pas "marrant" (rien à voir avec aujourd'hui !) mais pas froid, à peine pluvieux au début et peu venté. Assez confortable en fait. En plus la seconde
partie me plait plus au niveau paysages.