Ardéchoise - Les Gorges J3 - Maintenant, la montagne !

Publié le par renarde1

Vendredi 15 juin 2012, vélo de route, 119 km, 2479 m D+ , en 7h25 (total environ 10 h) 

 

 

 J3.jpg

 

Bien que moins longue en distance, cette troisième journée s'annonce assez difficile, avec un dénivelé conséquent et surtout un point d'arrivée 1000m  plus haut que le point de départ. En gros on ne va faire que monter 

Par contre je n'imaginais pas qu'avant d'attaquer la vraie montagne (le col de Mérand) on aurait déjà fait pratiquement 1000m D+ de casse-pattes.

Depuis Uzer, on commence en effet par rendre visite à tous les villages pittoresques de la région de Largentière.

IMGP1880.JPG
Un raidard après 3 km !!!

En terme d'animations, d'accueil et de ravito, c'est pas mal du tout

Par contre au bout de 10 km on a déjà grimpé trois petites côtes dépassant les 9%

IMGP1882.JPG
Balazuc 

IMGP1885.JPG 
Décor naturel et décorations des villages sous un soleil éclatant !

 IMGP1887-copie-1.JPG

 

Ainsi on visite de très jolis petits villages, Balazuc, St Maurice d'Ardèche , Rochecolombe et le col de la Figeyrolles , Vogüe,  la Chapelle sous Aubenas ; avant d'attaquer la montée à Vinezac, on se retrouve à 2 km de notre hébergement  ... ça fait 40 km qu'on tourne en rond et c'est un peu dur moralement, car le thermomètre grimpe en flèche et on n'a toujours pas "attaqué la montagne"  Par contre on s'est bien hydraté et alimenté !

IMGP1888.JPG
Rochecolombe
IMGP1890.JPG
On passe même un col ... 
IMGP1892.JPG
Oups, on a fait un bond dans le temps ... 

IMGP1899.JPG
Chassiers, encore un village bien animé et décoré !
IMGP1900.JPG

 

IMGP1901.JPG

IMGP1903.JPG

 

IMGP1904.JPG
Festival de couleurs pour ce J3 !

De l'autre côté de l'Ardèche (la rivière) , ça continue avec Vinezac, Chassiers en pente douce , tous ces petits villages rivalisent pour l'accueil ! Au dessus de Largentière, ça devient plus sérieux avec le col de Tauriers, où les pentes sont soutenues entre 6 et 9% pendant un petit moment. Je suis un peu inquiète car si jusque là je n'avais pas vraiment attendu, là l'écart se creuse. Mais bon je suis montée vite, prise dans le jeu : il y a énormément de monde et je ne peux pas m'empêcher de jouer "à doubler", dès que j'ai fini avec un j'en vise un autre   Je sens que cette étape de montagne va me plaire 

IMGP1905.JPG
Largentière
IMGP1908.JPG

Col de Rocles

IMGP1909.JPG

Encore un petit raidard sous le village de Joannas, on va bientôt rejoindre notre parcours d'il y a trois ans, Jérôme cherche un resto pour s'arrêter, il est 11h30 alors je temporise un peu. On finit par se poser au col de la Croix de Rocles, où on est accueillis par des diables et des sorcières. Il y a aussi un soleil d'enfer   derrière ce col, ce sera enfin la montée du col de Mérand, la vraie.

IMGP1910.JPG

C'est parti pour la vraie montée. 

 IMGP1913.JPG
Ca devient fabuleux ... 
IMGP1916.JPG
Ils ont des champignons géants ... 
IMGP1915.JPG
Ca paraît étrange mais les couleurs étaient VRAIMENT comme ça ... 

Après une bonne salade dans cette ambiance infernale, on repart vers Valgorge, sur de longues pentes qui se redressent progressivement vers 5%. Jérôme ne se sent pas bien et cela me fait flipper , car on n'est pas arrivés ... après un nouvel arrêt au café à Valgorge, ça repart un peu, il fait vraiment très chaud mais on perd quand même 2-3°C vers 800 m d'altitude. Pour moi c'est 2 km à vitesse normale voire un peu au-dessus, pause à l'ombre pour le regroupement, je repars, etc ...

IMGP1918.JPG
Je ne m'en lasse pas ... 

Les cyclos autour commencent à accuser le coup, surtout au niveau de la plante des pieds, ils mettent tout sous l'eau, pieds, chaussures, chaussettes. J'ai choisi de faire les 4 jours avec mes "pantoufles", mes mavic VTT ("Vous faites tout ça sans cales auto ? " "mais si, c'est des chaussures de vélo, j'ai des cales ....° ) et je suis très confortable dedans. Il y a des équipes que je vais doubler deux fois, trois fois, ça plaisante mais je sens que je les énerve un peu

 IMGP1920.JPG
Je ne suis pas mal là ... 

Petit à petit, nous voilà à Loubaresse. Notre circuit "Les gorges Ardèche" n'emprunte pas la "terrible" variante du Tanargue qui en a cuit plus d'un. On se contente de la monté "directe" au Col de Mérand ; j'adore cette section et avec la visibilité du jour, c'est carrément exaltant. ,

IMGP1923-copie-1.JPG
C'est reparti pour le Col du Pendu ... oh oh, du monde devant ... 

Malgré le repas Jérôme a l'impression d'être en hypo, il se sent faible, on descend le col puis on remonte un peu jusqu'au Bez où l'on prend un goûter au gîte, histoire de reprendre des forces pour le Col du pendu.  Comme il est court, je le fais cette fois sans m'arrêter, à un bon rythme ; on a rejoint d'autres circuits et il y a beaucoup de monde ... Le goûter a fait du bien à Jérôme, il retrouve un rythme qui lui va bien et on enchaîne.  Juste après le Pendu il y a une affreuse petite bosse droite, je la déteste : une bosse hypocrite qui prend des airs de faux plat et affiche 8%, quelle saleté 

 IMGP1926-copie-1.JPG
Demain ce sera le Gerbier !
IMGP1931.JPG
Les couleurs sont hallucinantes ! 

Il nous en reste une , plutôt douce mais avec un fort vent de face, mais les paysages sont si jolis que ça passe bien ... maintenant c'est la longue descente vers St Cirgues en Montagne et Lapalisse dans un air redevenu frais, 19°C !!!

La journée a été un peu dure mais ça finit en beauté 

IMGP1933.JPG

Saleté de fils électriques 

Notre hébergement est une chambre d'hôte situé en contrebas de la route au moment où elle commence à remonter un peu. Il est en plein sur le circuit, l'avantage de s'être inscrits à l'avance !

Elle se nomme le Paradoxe Perdu 

Le site est vraiment sympa à découvrir ... la maison et sa déco aussi . On peut loger dans des chambres ou un tipi, on y est fort bien accueilli et la cuisine est super, tout à base de produits locaux et fait maison : soupe, terrine, caillette , gratin, fromage, fruits au sirop etc ...

IMGP1936.JPG

Le repas est plus convivial que les autres soir car on se retrouve tous à une grande table dehors, on n'est qu'une dizaine d'hôtes, contrairement à la veille où la salle était bruyante. On est à côté de trois gars du Nord de la France tout heureux de faire cette ardéchoise sous ce beau soleil . L'un d'entre eux connaît mon blog ! Il en a un aussi !

IMGP1937.JPG

 C'est dur le vélo !

 IMGP1938.JPG

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Je me rends seulement compte (enfin, hier), que ce que tu m'as proposé mardi dernier par mail, pour le mardi suivant, c'était... l'AVM !!! Tu voulais me tuer


Une petite balade de moins de 300 km... je pensais que les 300 km faisaient référence aux 300 km de mon BRM... je
n'imaginais pas que tu allais me proposer une AVM trois jours après mon BRM de montagne, mais plutôt un 200.


En tout cas, oui je suis partant pour la prochaine tentative qui sera aussi une réussite
Répondre
R


Mais non je ne voulais pas te tuer  J'avais eu des expériences très positives de sorties "3 jours après" une
"grosse" , je voulais juste t'en faire profiter ...et une AVM, c'est un 200 ... un gros, c'est vrai 


Je pense que tu seras de la prochaine  quand je ne sais pas mais elle aura lieu.



P

Et encore une belle journée en effet les couleurs sont super d'ailleurs je l'anguis d'avoir le temps de remonter vers le gerbiers et les sucs tellement c'est joli. Meyrant un sacré col avec son
pot le pendu A Demain
Répondre
R


Moi aussi je languis 



V

Tu as fait de belles photos, de super rencontres avec le soleil, que demander de plus! superbe ardéchoise!!!
Répondre
R


Oui super la balade en 4 jours, bien organisé, et les circuits valent le détour 



F

Tres beau recit de tes aventures ardechoises, et merci pour le moment de convivialité au paradoxe perdu. Dur le retour sous la pluie pour les chtis....


Frederic, celui qui lit le journal 
Répondre
R


Merci Frédéric, retour sous la pluie, dur dur ... tu vas devoir encore lire le journal 



D

Sublime !


Jérôme qui a faim en ayant pourtant mangé, on dirait que les réserves énergétiques ne se sont pas reconstituées jour après jour, je connais ça, aïe ça annonce un J4 difficile... que je vais
m'empresser de lire.
Répondre
R


On a bien mangé le vendredi soir 
Le samedi a été un peu moins dur avec moins de D+ et de difficultés , sur la fin on a du allonger les pauses tout de même, mais c'est passé.



O

Des routes que j'ai déjà faites en vacances à l'Argentière (col de Merand, du Pendu...) superbes...
Répondre
R


Oui beau camp de base Largentière pour explorer la montagne ardéchoise !



J

hello bravo ma championne, ainsi qu a jerome, merçi pour les reportages  et depuis samedi grace a toi pour la motivation que tu me procures je suis remontè sur le trek, malgrè que j ai
tojours une bequille samedi 15 kms dimanche 25 et ce lundi 40 je suis super content apres 40 jours  d
hospitalisation je suis mieux sur le velo que la marche, a tres bientot sur la route et vivement le
tourniol  biz et salutations a tous tes lecteurs et trices jojo le roi du col du femur  ps vivement l episode j4
Répondre
R


whaouh je suis trop contente que tu aies repris le vélo , super !  Le J4 arrive j'y travaille ! A très bientôt
sur la route !



C

Encore merci et je me suis mis en marque-page ton gite.


@+


Cricri de Seyssinet
Répondre
R


Oui le gite est vraiment sympa, une région à découvrir en plus 



C

Ah ça y est tu me 'rejoins' enfin en avouant que c'est dur le vélo!!!!!!!!


A se demander pourquoi tu en fais tant d'ailleurs... à voir la moue que tu fais dans ce hamac qui n'a pas du tout l'air confortable !


Ah... le paradis existe... en Ardèche! En tout cas tes articles ont fini de me convaincre.. l'année prochaine, sauf gros imprévu, je ferai partie de l'aventure :)
Répondre
R


Entraîne-toi bien pour l'année prochaine  
Sur le parcours de l'Ardéchoise les derniers classés sont à 17 de moyenne, on fera mieux  ... en essayant de lever
un peu le nez pour regarder le paysage quand même !



G

Super Adèchoise, j'espère la faire un jour. Très belles photos
Répondre
R


J'espère aussi que tu viendras participer à la fête, il y a tant de façon de le faire que chacun peut trouver la sienne