Au fil des crêtes

Publié le par renarde1

Samedi 8 juillet 2012, randonnée pédestre, Pic Pierroux,Dévoluy, 1100m D+

 

La "nuit des résultats" , une sortie méritée pour Fille et pour sa mère un lever à 4h30 pour aller récupérer sa progéniture !
A mon retour je réveille Jérôme, ce qui nous permet de partir tôt pour aller faire une rando pédestre dans un massif un peu éloigné en voiture, le Dévoluy  (même si à vol d'oiseau ce n'est pas si loin)

L'idée qui m'est venue est de redécouvrir le secteur du Pic Pierroux, que je n'ai visité qu'en hiver et dans un brouillard à couper au couteau !
Dommage pour un endroit particulièrement panoramique !

 

L'aller à Haut-Gicons (Au-dessus de St Didier en Dévoluy) se fait via Grenoble, plus long en kilomètres mais un peu plus cout en temps ; on passera par Veynes et le col de Cabre au retour.
Avant de commencer à marcher on s'offre un second petit déjeuner à St Didier , pour 3€50 chacun avec croissant et mini-viennoiseries, un tarif très raisonnable !

La route d'alpage (un peu caillouteuse mais praticable en voiture) est ouverte, ce qui nous permet de nous garer vers 1500 m, en évitant une longue portion de plat.

IMGP2147 

L'air est frais et limpide, un temps idéal , la balade commence dans les alpages puis assez vite hors sentier au milieu des fleurs d'altitude et des marmottes . On atteint très vite le col de l'Aup , puis on continue en contrebas de la crête..

IMGP2148 

'
Une description de balade nous incitait à gagner d'abord le Pic Faraut, mais comme il y avait des barrières à moutons et qu'on est pas bien plus malin qu'eux on ne les a pas franchi assez tôt , et voilà qu'on se retrouve déjà trop haut sur les pentes du Pic pierroux !

 

Pas grave c'est donc lui qui sera notre conquête du jour ! Mes souvenirs "brouillardeux" de ma précédente sortie me permettent quand même de rattrapper une erreur de Jérôme qui part trop à droite ; cela mène à des rochers infranchissables.

IMGP2149 

 

Contrairement à ma première visite on peut profiter de la vue époustouflante sur les falaises abruptes de ce curieux massif, et sur le Lac du Sautet bleu Seychelles.

 

IMGP2150 

A propos de ce dernier il est possible d'y louer des canoës et de se promener dans ses "bras" , une balade simple et sauvage à souhaits

 IMGP2153

Vers 11h nous déjeunons au sommet du Pic pierroux . Un passage nuageux et un peu de vent nous amène à nous couvrir et nous abriter dans une faille sous le sommet.

 

IMGP2162

 

Le topo mentionnait l'existaence entre Pic Faraut et Pic Pierroux d'une arête exposée avec un peu d'escalade. On a même emmené un bout de corde, on va voir .
Même si ça ne passe pas, cela m'est égal !Il y aura toujours quelques clichés aériens à faire !

IMGP2166

Il faut se réhabituer à etre debout sur une crête ! 

 

pudding-jpg

Une roche qui peut inquiéter ... mais pas si mauvaise

Le début de l'arête est facile ; on pose une main parfois, parfois un petit ressaut ; le rocher n'est pas partout excellent, c'est une sorte de pudding,  un conglomérat de différentes roches. C'est à peine plus que de la randonnée. A gauche on trouve "le petit vide-ordure" : des pentes herbeuses et rocheuses raides ;

 


il ne vaut mieux pas y tomber et débarouler, mais ce n'est pas du tout impressionnant

Par contre à droite : c'est le grand vide-ordure : 200 m ? 400 m ? de falaise verticale, impossible de dire ! Il faut s'habituer !
Je mets un bon quart d'heure à retrouver mes capacités sur ce terrain , mais ensuite cela me plaît bien.

 

Parfois on contourne le fil  à droite ou à gauche ; à un moment il faut descendre sur un "balcon" (la largeur d'un balcon normal sans rembarde) côté "grand vide-ordure" , je suggère de sortir la corde ; en fait le passage est très facile !

IMGP2172
Le passage est simple mais au-dessus du grand vide-ordure !

 IMGP2175

Le côté "petit vide ordure" se creuse à son tour. Pour l'instant le fil de l'arête reste simple à négocier, parfois impressionnant vu de loin, puis perdant de sa superbe quand on est dedans.

 

Sauf que ... à un moment il y a un petit ressaut en pudding (est-ce qu'il tient ce rocher ? ) , étroit, avec 30 m de vide à gauche, et toujours l'imposant abîme à droite.
Pas vraiment possible de s'assurer,
il faudrait un spit en place. Et surtout, on ne sait pas ce qu'il y a derrière , si ça dure longtemps ainsi ? Si on peut redescendre du perchoir ?

IMGP2176
Euh ... là on capitule ... plus loin il fallait même passer au-dessus d'une arche rocheuse ...IMGP2152

L'arche rocheuse dominée par l'Olan  

On n'a pas osé tenter.

On signe donc le demi-tour.  Au retour ce qu'on vient de franchir nous paraît encore plus facile (car plutôt montant et en plus l'accoutumance arrive !)
On ose se dresser debout sur certains passages étroits ! On regagne donc notre sommet avant la descente des grandes pentes herbeuses qui le soutiennent ...
    Là j'aime moins, du moins mes genoux aiment moins, dès lors que je ne peux pas marcher pieds à plats (et là c'est typiquement le cas : pas de sentier ...) , même avec les batons . Du coup je descends très lentement.

C'est un peu énervant, moi qui adorait descendre Chamechaude en dévalant les pierriers tel le chamois moyen dans les années 90
Dommage car ce que j'ai gagné en condition physique en deux ans me fait adorer la montée bien plus qu'avant !
Bref au pic Pierroux vive le ski !

 IMGP2182

le Dévoluy est un endroit vraiment à part pour la randonnée pédestre ! Il faut aimer marcher hors sentier , au moins dans les alpages ou le terrain à chamois pour atteindre les sommets, et on y découvre des paysages uniques et , comme aurait dit mon père , "dantesques" : ravins terrifiants, falaises "dela mort qui tue", paysages lunaires qui contrastent avec le vert tendre des alpages et le bleu lagoon des lacs de fond de vallée.

 

 

Avec deux personnes croisées sur toute la balade, on est loin des embouteillages d'"alpinistes" du célèbre Mt aiguille. Le massif du dévouy a tout de même aussi sa star, j'ai nommé l'Obiou, une rando haut-de gamme très fréquentée malgré sa difficulté.

Ici d'autres randonnées alpines ou à skis dans le Dévoluy

Le Pic Pierroux à skis
La face Sud Est du Pic de Bure (terrifiant !)
Le Pas de l'Arche (secteur du Faraut) 
Le Haut Bouffet 

 

 

 

Publié dans randonnée

Commenter cet article

aurelee 24/01/2013 21:34


J'aime bien la randonnée. Magnifique la photo en haut du rocher.Vos randonnées ont l'air bien compliquées.


 


 

renarde1 24/01/2013 22:07



Euh ... celle-là était très très aérienne en effet ... elles ne sont pas toutes comme ça quand même



sombardier 17/07/2012 13:33


Bonjour


https://picasaweb.google.com/107467535107521093743/LiaisonFarautPierroux?authkey=Gv1sRgCJLazM2F_4nhwgE#


(si le lien n'apparaît pas actif, le copier et le coller dans la barre de votre navigateur)


Voilà quelques photos de cette virée déjà ancienne, à la suite de laquelle j'avais découvet le départ de la grande vire du Pierroux, la "vire des vires", et où tu aurais eu avantage à aller
depuis le sommet du Pierroux, descendre l'arête de celui-ci au Faraut ne me paraissant en effet pas très évident. Nous l'avions effectivement fait dans l'autre sens (c'est mieux), et avions
atteint l'arche en revenant sur l'arête après l'avoir rejointe par la vire et le couloir herbeux. Cette arête est épouvantablement fine et délitée.


Cette arche ne vaut guère le déplacement, mais la course Faraut/Pierroux par cette belle arête et cette vire est très esthétique. Éventuellement couplée avec le retour par la "grande ceinture du
Pierroux" (soit vire du Pierroux + grande baume du versant NW), c'est l'un des musts du Dévoluy.


À voir aussi là pour ce coin, où nous sommes retournés récemment :


https://picasaweb.google.com/107467535107521093743/GrandPassage?authkey=Gv1sRgCI7I2suavcnvqgE


Bonnes courses !

renarde1 27/07/2012 22:03



Merci beaucoup pour toutes ces infos et photos  Bon été !



sombardier 14/07/2012 20:31


Bonsoir Brigitte,


L'arête entre Faraut et Pierroux ne passe pas bien du tout. On l'a utilisée avec Guilain juste pour aller voir cette arche, mais c'est bien pourri. En revanche, il y a des vires 20 m dessous (on
les voit sur tes photos) qui sont tranquilles et permettent d'aller au Pierroux sans trop de problèmes. Il va falloir y retourner (-:


Cordialement


PS

renarde1 14/07/2012 22:34



Bonsoir Pascal, pour aller voir l'arche vous proveniez donc du Faraut ?  Nous en venant du Pierroux on n'en était plus très loin, de cette arche, sans doute 20-30 m de distance et jusque là
c'était assez sympa sur l'arête et bien moins délité, par exemple, qu'au malpasset . Bonnes explorations ! 



cestchouettelarando! 10/07/2012 13:53


Superbes photos de la mort qui tuent! Merci de les avoir partagé !


Ca me manque la rando, mais ceci dit, ayant facilement le vertige (souvenirs à la fois superbes et flippants en Alaska dans les monts entourant la vallée Matanuska et aussi dans les Ecrins... il
y a plus de 10-12 ans tout ça!) je crois que je me serai abstenu d'aller aussi loin que vous pour le coup :)


Bravo! Quelle famille de sportifs vous faites !!!

renarde1 10/07/2012 14:46



Merci Baptiste ! Sacré veinard que tu es 'avoir vécu en Alaska !
Moi j'aime bien les passages aériens mais il faut reconnaître qu'il faut un peu de temps pour se réhabituer