Aventures "Tourniolesques"

Publié le par renarde1

Samedi 26 octobre 2013, randonnée pédestre, 15 ou 20  km ? , 1000  m D+ Vercors Ouest

 

 

 

 

balade-tourniol.jpg

le "D" rouge pour le point de départ, direction ... le haut

 

Après la  balade matinale et le déjeuner, Jérôme me propose une balade pédestre dans le secteur du Col de Tourniol, pour profiter des couleurs d'automne sous le soleil.L'idée est de partir de Barbières, un peu avant La Chabanerie. Il existe en effet une petite route à droite, que jamais nous n'avons prise, ni en vélo, ni en voiture. Elle permet de s'avancer assez loin dans la vallée. Assez plate au début, les lacets qui font suite amènent vers 600 m d'altitude. Nous nous garons au niveau d'un "Y" après les lacets, pour prendre la branche de droite, qui se transforme en un gros sentier.

 

P1020106.JPG 

Celui-ci, bien balisé, nous amène au Pré des Crapaudes (drôle de nom ) . En continuant vers la haut , sans aucune indication, on arrive dans une sorte de chaos rocheux très joli, avec une aiguille calcaire, avant de déboucher par un chemin assez raide au Pas de St Vincent, sur  des plateaux herbeux avec des buis .

P1020110.JPG

 

Le vent dont nous étions très abrités jusqu'ici, avec des températures presque estivales, souffle fort sur ces plateaux.

P1020113.JPG

En se dirigeant à vue vers la grande croix, on atteint facilement le sommet de Pierre Chauve. De là la vue est fabuleuse, je fais au moins 10 arrêts photo en montant.

La lumière est "spéciale" ... déjà le soir qui arrive ... tranquillement ... je n'ai pas regardé l'heure, mais avec 700 m D+ déjà gravis, il devait être 16 h ... peut-être 16h30 ...

 

P1020115.JPG

 

P1020118.JPG

On ne s'attarde pas très longtemps au sommet, et on descend en quelques minutes au Col de Tourniol, où se trouvent encore quelques cyclistes, dont une femme en randonneuse (mais sans sacoches). J'ai une petite faim ... je demande à Jérôme s'il a quelque chose à manger, ah non ? ben moi non plus . les deux belettes que nous sommes viennent de marcher plus de deux heures sans rien manger , et ce n'est pas fini mais je me dis, puisqu'il n'y a plus qu'à descendre ....

P1020122.JPG

 

toulaud.JPG

Le Roc de Toulaud

P1020126.JPG

Ce qu'on ne sait pas encore, c'est que la descente va être longue et très compliquée. Au niveau d'une bifurcation, on a suivi l'itinéraire VTT au lieu du pédestre. or celui-ci rejoint la route du Tourniol plus bas ... donc du mauvais côté, pour nous.(ERREUR sur la carte )

 

De plus, on va perdre cet itinéraire ... rencontrer un chasseur qui va nous aider à le retrouver ... comprendre qu'on est du mauvais côté (entre temps, le soleil se couche ...) ....essayer de descendre vers le torrent au mauvais endroit, car on est en vue de la route où est garée notre voiture.

 

Là, ça se gâte : on est tout près, pourtant ça ne passe pas : terrain très raide (je pense que c'est un vrai ravin dans le fond) , et épineux . Je ne sais pas vous ... mais les épines ... je ne peux pas !  Vous pouvez me balancer dans le vide au bout d'une corde dans le canyon du Verdon ... mais dans les épines , je râle !(RAVIN ET EPINES)

 

Bon, ça ne passe pas ... donc on remonte, on retrouve un sentier, il ne va pas tout à fait où on veut . Ca va se finir à Barbières cette affaire (et après il faudrait remonter toute la route) .

 

Le soleil est couché ... il ne fait plus très clair. On essaye de passer vers la route des Ducs au niveau d'une maison . Panneau PROPRIETE PRIVEE... hum ... ça n'a pas une bonne tête . Retour en arrière, l'itinéraire VTT nous ramène au camping "le Gallo Romain".  Que tous les amateurs de Tourniol connaissent bien ... à cause des lions .

 

detail.jpg

 

Il fait vraiment sombre. On voit encore un peu les panneaux ... l'un d'eux : "Route des Ducs, attention, passage dans l'eau".

On le cherche ... dans le camping, dans la semi-obscurité . On pense le trouver, il y a un pont sur un premier ruisseau ; on traverse un champ avec deux petits ânes.  La traversée du torrent suivant est toute barrée de fils, je rigole en nous revoyant dans le noir, à quatre pattes dans le ruisseau.Mais ça marche

 

De l'autre côté, il suffit de grimper un champ raide. Il est 19h passé, et on est sur la route ... il reste bien 3 km à marcher.

C'est curieux comme on s'habitue à l'obscurité ! mais il ne faut pas regarder une source lumineuse : j'essaye de joindre Fille (en vain) et rien que le fait de regarder le portable, je me retrouve marchant dans l'herbe En plus j'ai tellement faim que je flotte  et j'ai des hallucinations de poulet grillé.

 

Quelques minutes seront gagnées grâce à Jérôme qui marche plus vite que moi sur le bitume et va récupérer la voiture.

Vive l'aventure à 20 km de chez soi ... intéressant aussi l'analyse à posteriori et la compréhension des erreurs ...

Publié dans randonnée

Commenter cet article

philkikou 28/10/2013 06:42


Eh bien, quelle aventure !! ! Le risque et de partout, même ailleurs que tes courses ski rando en haute montagne, où le risque est beaucoup plus important ..


 


Belles photosd'automne .. Semaine ventée au programme, mais La Renarde a plus d'un tour dans son sac ;-))

renarde1 28/10/2013 08:32



Une toute petite aventure avec un risque pas bien élevé ... à part peut-être celui de devoir redescendre jusqu'à Barbière pour remonter ensuite, soit une dizaine de km à pied de nuit sur une
route
Cela me plaît que l'imprévu soit encore possible ... que l'on ne soit pas dans un monde totalement aseptisé !



gillou 27/10/2013 19:36


Dis moi une sacré aventure et comme tu dis proche de la maison .


pour ma pomme il n'y à pas que le poulet qui aurait été cuit .


en attendant , magnifique photos , bonne semaine .

renarde1 27/10/2013 19:49



Oui c'était boooooo ... bonne semaine à toi aussi !



franco 27/10/2013 19:04


heureusement l'histoire se termine bienbon je constate quand même que tu maitrise mieux ton sujet a véloj'espère que tu as pu satisfaire ton envie de poulet grillé au finale

renarde1 27/10/2013 19:49



Marrant car quand j'ai commencé à faire du vélo, ça me faisait rire les remarques des gens qui me demandaient si je n'avais pas peur sur les routes, toute seule ... moi je trouvais ça très
sécuraisant le vélo ! J'ai fait aussi de la marche à pied toute seule, voire (rarement) du ski de rando et l'engagement était incroyablement supérieur !



cestdurlevelo 27/10/2013 19:02


tu es une bien piètre marcho-touriste que cyclo-touriste... et tu sais très bien à quoi je fais référence!!!! :)

renarde1 27/10/2013 19:03



Purée oui je m'en suis mordu les doigts



Philippe 07 27/10/2013 18:59


Et bin dit moi c'est une sacrée journée ça la prochaine fois prenez la lumiére et surtout de la bouffe. Pour la bouff
hier aprés nos 50km matinaux ça allait bien on c'est bien tenu à table si j'aurais su je t'aurais envoyé une ou deux photos . Bonne semaine

renarde1 27/10/2013 19:02



Oui sans bouffe, sans lumière  c'est l'Aventure mais c'est un peu idiot aussi


Clair qu'après le sport on ne se fait pas prier pour manger !!!