BRM 300 km, une grande ronde joyeuse autour du Vercors

Publié le par renarde1

Dimanche 3 avril 2011, BRM 300 km de Grenoble, 307 km,  2450 m D+ 12h25 de selle, 14 h 15 au total

Moyenne roulée 24,7 km/h (!!!!!! )

Moyenne avec pauses 21,5 km/h

 

 

Après une semaine "d'attente" un peu anxieuse et de minitours à l'économie  arrive ENFIN le grand jour du BRM 300 km de Grenoble

Si faire 200 km ne me pose plus de problème particulier, quitte à improviser l'affaire au dernier moment, 300 km reste une distance un peu "mythique". Pour moi, car jusqu'alors je ne l'avais fait qu'une fois dans mon existence, mais aussi pour d'autres, ça reste "une grosse sortie". (C'est juste 5 minitours  après tout, je me dis)

 

J'ai dormi chez Laure et Antoine,à 1,5 km du départ : une solution parfaite vue l'heure de rendez-vous. La préparation a été un peu laborieuse : arriver à faire tenir assez de nourriture dans les poches et sacoches, choisir les vêtements en fonction de la température .... 

DSC03334.JPG

Petit, Jean-Pierre et Michel en grande discussion

DSC03335.JPG

Plus de 100 personnes prêtes à faire le tour du Vercors, pour certains très vite (Petit à Gauche, Olive à droite)

 

Nous voilà tous regroupés place de Sfax à 3h30 du matin ... une centaine "d'illuminés" (important pour le contrôle des éclairages )  Je retrouve bien sûr tous les copains : ceux "du 200 km" , Cricri, Valex, Michel, Benny, Olive, et aussi Petit du forum de l'Ardéchoise, ainsi que Bruno, avec qui j'ai roulé en Normandie, venu tout spécialement de la région parisienne pour l'occasion. Je fais connaissance avec Jean-Pierre (Bernie 38), cyclobloggeur de la région , et "commentateur" et lecteur assidu de mon blog

 

4 heures ! Départ

 

Pour la sortie de Grenoble, Jean-Philippe notre organisateur, a prévu un groupe d'éclaireurs. Nous les perdons assez vite lors d'une sorte de "bouchon" de cyclos sur une barrière un peu étroite. Par contre nous parvenons à reformer notre groupe, Michel, Jean-Pierre, Bruno, Cricri, Valex et moi l'avantage avec Valex, c'est qu'il est impossible de le perdre dans une foule . Il y a même des flèches aux endroits stratégiques, et nous ne commettons aucune erreur d'aiguillage.

 

Voilà Vif et c'est une montée point trop rude qui commence. Impression étrange que celle de cette ascension nocturne.

Ca passe très bien pour moi. Bruno est un peu derrière dans cette première montée (ce ne sera pas le cas pour le col de Cabre) et cela me soulage de l'inquiétude d'être derrière, j'applique la même technique que dans le col de Rotisson : trouver la manière de grimper qui procure l'agrément maximal.  Et je me sens diablement bien !

Nous nous regroupons à Monestier de Clermont, tandis que Cricri nous quitte pour aller chercher le Collet de Sinard, un petit col qui manque à sa liste. Nous voyons sa lampe tandis qu'il s'élève au-dessus du village

 

DSC03341.JPG

Pour nous le jour se lève bien avant le Col de la Croix Haute

 

Après le Col du Fau , franchi de nuit, débute une partie valonnée et bien roulante où je vois poindre les premières lueurs du jour. On est passés trop tôt pour le soleil sur le Mont Aiguille !!!  Je roule avec Michel et Jean-Pierre, on a perdu Valex et Bruno . C'est à ce moment que je rattrappe Cisou, en vélo couché, qui va se joindre à notre groupe pour une grande partie du parcours .  S'il prend du retard dans les montées, il le rattrappe facilement en descente, et nous roulerons de concert sur toutes les parties plates et valonnées.

 

Voilà le pied du Col de la Croix Haute. je vois Cricri qui me rejoins (Il a doublé Valex et Bruno sans les voir !!!) et je fais ces derniers kilomètres avec lui ... parfois dans sa roue  car là le vent du Sud on commence à bien le sentir, surtout le dernier kilomètre. je suis d'excellente humeur, avec la chanson de Goldman dans la tête

"Garde cette chance

Que nous t'envions en silence

Cette force de penser que le meilleur reste à venir ... "

 

DSC03342.JPG

Regroupement au Col de la Croix Haute ! Fait pô chaud !

 

Regroupement des troupes au Col, nous laissons partir Jean-Pierre et Michel qui sont plus rapides. Une longue descente en pente douce nous attend. La température, clémente au départ , chute à 2°C de ce côté là et ma tenue est un peu juste pour la descente, gants d'été et le gilet réfléchissant pour tout coupe-vent. Heureusement j'ai deux buffs et les jambières . Je me fais décrocher dans cette descente où il faut pédaler fort et impossible de rattrapper le groupe, je descend avec Valex, ils sont cinq cent mètre devant.

 

Le soleil est là maintenant, ça fait du bien, nous atteignons à 8h50 le contrôle d'Aspres sur Buëch où un accueil extra nous est réservé à l'épicerie Vival, avec une petite bouteille d'eau en cadeau et de chaleureux encouragements .

 

aspres.jpg

 

Il fait délicieusement bon dans la partie valonnée et magnifique qui précède la "vraie" montée au Col de Cabre.

DSC03346.JPG

Avec RadioValex il y a aussi l'image ... les grimaces ... les bruits

 

 J'effectue cette montée entre Cricri et Bruno devant, et Cisou derrière, avec radio Valex  Je ne la vois pas passer. Il y a beaucoup de participants dans le coin , dont le tandem des filles , et une autre dame qui monte tout sur la plaque et avec qui Valex fait la course sur les 100 derniers mètres de l'arrivée

 

DSC03351.JPG

Le tandem des filles , avec le sourire en haut du col

 

DSC03350.JPG

Col de Cabre, du monde sous le soleil

DSC03349.JPG

Cricri en pleine activité "crème de marrons" , tout comme moi d'ailleurs (tchin tchin)  

 

Le regroupement à cinq se fera dans la très belle descente sur Luc en Diois . A partir de là, j'ai fait peu de photos car on roule de plus en plus vite et je dois rester absolument dans les roues, avec de plus un peu de vent plus ou moins en travers ! et le seul fait de sortir l'appareil me fait décrocher

DSC03353.JPG

La dalle du Claps , bientôt Luc en Diois

 DSC03354.JPG

Oups, je range l'appareil et je fais l'effort de raccrocher !!!

 

Après une bonne pause pique-nique Coca (merci Bruno ) à Die , sur une petite place dotée de plus de toilettes bien propres   nous repartons à un rythme toujours soutenu en direction de notre prochain contrôle (à Crest) J'ai promis au groupe un Crest-Chabeuil de folie avec le vent dans le dos ... qui est atendu avec impatience !!! Notre groupe s'enrichit avec Manu, un tout-seul qui se joint à nous pour prendre les relais , moi je me contente de ma position confortable derrière

 

Crest  pointage à 13h35, je sais "que le meilleur reste à venir",  après une petite boutique d'artisanat sur la route de Chabeuil , la route après une légère montée tourne au faux plat très légèrement descendant (0 à 1%) , le vent nous cueille aaaaaaah et nous voilà à 44 km/h , , ça me fait otujours autant d'effet !

J'en perds un peu le Nord, j'ai failli faire tomber Bruno à un rond point en regardant ailleurs que devant moi

Après Chabeuil ça "pousse toujours bien" , Valex casse un rayon et doit rouler avec un seul frein . Cisou nous laisse pour aller prendre le train à Romans, il bouclera ainsi 250 km ce qui est pas mal pour un premier 200 km

 

Me voilà sur "mes terres", celle où je me traîne d'habitude à 20 km/h  Ca fait bizarre !

 

Descente sur Hostun, je dépasse le 60 km/h pour la seconde fois de la journée, mais une petite surprise nous attend !!! Une déviation à cause de la fête, le Corso d'Hostun ! Et une déviation qui griiiimpe avec un petit passage à 12% . J'ai la surprise de constater que je ne suis toujours pas cuite, bien que commençant à avoir un peu mal au cou et aux épaules . les jambes veulent bien.

 

A 15h50 nous pointons à St Nazaire en Royans, il fait chaud ! et l'eau des bidons est consommée à toute vitesse !

Ca continue "à rouler fort" sur la nationale jusqu'à la piste cyclable ! Contrairement à ce que disent les autres j'ai décroché très souvent, mais j'ai toujours pu revenir

 

DSC03359.JPG

la pause-Jef

 

Vers St Gervais c'est la dernière surprise de la journée : Jef qui est venu au-devant de nous et nous apporte du Coca frais ! Il fait un bout avec nous et je crois qu'on roule de plus en plus vite, plus de 30 km/h en tout cas ! On fait peur aux promeneurs  

 

Cisou nous atend à l'arrivée pour un petit coucou , puis Jean-Philippe fait une petite video-reportage avec notre équipe   les félicitations de mon coach Cricri et de tous les membres de l'équipe me font rougir  mais ça me fait vraiment plaisir . J'en ai oublié de photographier ma carte de route  Nous avons mis 14h15, pour ce parcours, aidés par de très bonnes conditions meteo. 

 

 

 

DSC03360.JPG

Grenoble, Grenoble, tout le monde descend ... de vélo

 

Par rapport à mon premier 300 km, c'est vraiment une impression très différente !!! D'abord la durée totale, beaucoup moins longue !!!! 3 heures de moins  J'ai vraiment senti l'effet des kilomètres parcourus pendant l'année qui s'est écoulée, car sur les cinquante derniers, je n'avais plus de jus au moins de juin , jamais je n'aurais pu faire ce que j'ai fait hier, la piste cyclable à bon rythme.

Je n'ai pas eu non plus cette sensation d'avoir "l'hypo qui guette", le fait de manger sur le vélo, très régulièrement (nougats et mini cakes) a été super efficace. De plus , merci le cuissard assos (1 ere utilisation sur "du long"  , 300 bornes et pas l'ombre d'une irritation

Un groupe super sympa, c'est assez fabuleux, ça aide !!!

 

Bon par contre je mentirais en disant que je n'ai pas mal aux jambes le lendemain

 

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article

schauber Francine 06/04/2011 12:23



pour l'instant, j'ai réintégrée ma Lorraine, peut être nous verrons nous sur le BRA en juillet , mais je serai en vélo solo;


en tout cas , ce que tu fais est super, tu profites de tes passions ;


je fais surtout du vélo depuis les années 80, un peu de course à pied lorsque la neige m'empêche de rouler en hiver, un peu de ski( fond et alpin) mais les Vosges sont à 2 h de
route.


j'ai vécu  comme toi des années bonheur de cyclotourime familial à partir de 87, avec siège à l'arrière , le mari tractant la remorque, nos deux filles étant nées à 22 mois
d'intervalle.


Francine


 



renarde1 06/04/2011 14:39



Alors au plaisir j'espère de se voir au BRA, à priori nous serons 3 filles à faire équipe , avec mes copines Laurène et
Alice



Francine Schauber 05/04/2011 22:26



Bravo pour ce beau souvenir et tes impressions sur ce BRM 300 Km.


Francine, du tandem féminin; je n'ai ni blog ni appareil photo, je me contente de rouler....



renarde1 05/04/2011 22:30



Bonjour Francine, sympa de m'avoir mis un message  Il faut dire que je n'ai pas du passer inaperçue avec mon
coéquipier Valex qui n'a pas sa langue dans sa poche  bravo à vous deux et j'espère à un de ces jours sur les
routes.
PS Tu peux récupérer la photo sur le blog, si tu veux une version plus grande n'hésite pas à me le dire, je te l'envoie



stéphane 05/04/2011 20:21



au moins la Volcanique sinon j'aimerai les sucs mais ca me parait bien long pour moi



renarde1 05/04/2011 21:13



Fais comme moi, tente le coup



stéphane 05/04/2011 19:45



pierrot a besoin d'une locomotive, il se contente de petite sortie d'a peine 100km le mercredi ! petit joueur !


peut etre à l'Ardéchoise, je crois que je vais la refaire 10 ans après la 1ère !


 



renarde1 05/04/2011 19:57



Ah tout l'été pourtant j'ai réveillé Pierrot à 6h30 du mat avec le bruit de mes cales  en passant devant ses
fenêtres ... mais rien à faire ...


Ardéchoise, quel parcours Stéphane ?



stéhane 05/04/2011 19:08



Chapeau Brigitte, 300 km ca me laisse réveur !


on t'attend au club cyclo de Boissy d'Anglas le mercredi après midi ?


 



renarde1 05/04/2011 19:20



Merci beaucoup  
Pour le mercredi après-midi vous ne faites pas assez de km  Meuh non je plaisante, j'aimerais bien venir une fois,
mais je travaille le mercredi après midi  Pourtant je ne travaille pas beaucoup mais là pour l'instant c'est cuit

A bientôt ... à St Félicien ???