Chamechaude à la fraîche

Publié le par renarde1

Dimanche 29 mai 2011, randonnée pédestre, Chamechaude par des itinéraires "alternatifs" , 900 m D+

 

 

Sur une proposition de Caro, c'est sur l'uttr-classique point culminant de Chartreuse, j'ai nommé Chamechaude, que se déroulera la balade à la fraîche du dimanche matin.

Chamechaude certes, mais par des chemins détournés, dont chacune connaît une partie et découvre l'autre (mais pas la même - vous suivez ? )

 

L'heure de RDV est matinale, 5h30 à Grenoble, et ce n'est pas encore la foule des grands jours à l'heure où nous quittons la voiture ! Mais le temps est splendide .

 

DSC04157.JPG 

On n'est pas bien là, à 7h du mat au soleil ?

 

Notre itinéraire démarre du col de Porte, s'élève jusqu'à la cabane de Bachasson puis emprunte le sentier "haut" qui longe les falaises, déjà bien ensoleillé, sous le départ des voies d'escalade.

DSC04160.JPG

 

DSC04166.JPG

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour une photo  !

 

Petite escalade pour gagner "le jardin"

DSC04170.JPG

Coup de fil à la maison sous le ciel bleu

 

DSC04173.JPG

Départ de la Voie des trous : pas mal d'humidité (à droite)

 

Il remonte ensuite les petits pas d'escalade qui permettent d'accéder au "jardin" , puis à son sangle , vire impressionnante mais très facile.  Deux chamois nous regardent passer, ils sont dans le pierrier en contrebas.

 

 Là où ça devient original, c'est la remontée vers le sommet par l'itinéraire "de la marque bleue"  (il n'y en a qu'une )

. Il faut chercher un peu, franchir une petite cheminée en escalade, puis un autre passage où on termine dans un arbre

Pas besoin de corde pour ce terrain d'aventure là, du moins en montée, mais le cheminement est un peu complexe au début ! . On termine très facilement sur les pentes supérieures, où l'on rejoint les traces venant de la "cheminée" .

 

DSC04181.JPG

 

Combien de Chamechaude ? des dizaines ?

Des Chamechaude à skis dans la tempête de neige ... et des descentes en avril dans une poudreuse de cinema

Deux Chamechaude de suite à skis un matin

Un Chamechaude en escalade par la voie de l'Y"

Un Chamechaude avec ma fille

Un Chamechaude au chrono en 1992 ... pour passer sous l'heure  55 minutes dans la douleur !

Plusieurs passages dans la délicate Brèche Arnaud , dont un à la descente en 1983 avec un gros névé incliné dedans, Frayeur pour moi, frayeur pour Caro à son premier passage alors qu'elle était enfant. !

Une nuit en 2003 à son pied , en famille, à la belle étoile car on ne pouvait plus supporter la canicule à Grenoble !

 

DSC04187.JPG

Dernier ressaut sous la rampe de l'écureuil

 

 

DSC04191.JPG 

 

De là redescente du sommet puis nous suivons toute la crête au-delà de la brèche Arnaud, pour aller chercher la rampe de l'écureuil que Caro avait repérée lors d'une précédente visite. Un itinéraire bien complet !

 

caro.jpg

 

 Des promeneurs nous demandent combien de temps il faut pour gagner le sommet ... difficile de donner une réponse ... le temps de montée doit bien varier dans un rapport de 1 à 7 selon les personnes  Le record est-il d'une trentaine de minutes, qui saura me le dire  ? Je propose le temps des pancartes, qui correspond au 300 m/h en montée, soit un peu plus de 2 heures ...

 

Pour nous la balade se termine, cinq heure environ en prenant le temps d'en faire le tour, de l'explorer, de la contourner. je découvre après coup qu'une grotte que nous avons été voir au niveau du "Jardin" , se trouve au départ de la "Voie des trous" , la "Grande faille" se trouvant au contraire sous le jardin.  On progresse dans la connaissance de cette montagne emblématique !

 

Une bien belle matinée en tapant la discut' au soleil dans un cadre de rêve !

 

 

 

 

 

 

Publié dans randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nany 01/06/2011 14:23



cà me tente bien cette petite balade, il faudrait que tu me donnes tous les renseignements pour la faire, moi qui grimpait dans du 6c, 6b je pense pouvoir m'en sortir aisément, mais quand tu ne
connais pas, j'aime pas trop m'aventurer seule. en tout cas belle ballade qui donne envie


 



renarde1 01/06/2011 17:15



Les pas d'escalade ne sont pas bien durs, du 2 tout au plus
Par contre les deux variantes prises à la montée (marque bleue) puis descente (rampe de l'écureuil) sont difficiles à trouver et à expliquer.
Le mieux quand on ne connaît pas est de faire le tour suivant
-Du col de porte, chemin classique jusqu'à la cabane de Bachasson
- A droite à la cabane, puis à l'embranchement qualsues minutes après, à gauche le chemin supérieur (malgré la croix qui dit le contraire) celui du bas oblige à une forte remontée, et est moins
joli .  
- le tour face est en longeant les falaises assez près, diverses sentes,facile  
- suivre les marques pour escalader les petits ressauts qui amènent au jardin (video)
- de là bon sentier, vire aérienne, puis monter au sommet par la cheminée (peinture) , ou plus loin par la voie normale (gros sentier)



Veloblan 30/05/2011 20:17



Et tu appelles ça une balade a pied? c'est pas la Limagne, belles photos et tu grimpes bien, chapeau



renarde1 30/05/2011 20:22



Non, c'est pas la Limagne  ni la région d'Issoudun. Entre nous on appelle ça une petite balade mais le nom usuel
serait "rando alpine" parfois "rando du vertige". Souvent peu de dénivelé mais du terrain à chamois. Mes amis et moi on en fait depuis longtemps ... surtout quand j'habitais à Grenoble



jj 29/05/2011 19:27



Salut,


Mathéo Jacquemoud a mis 28'23"(Grésivaudan Xpress 2010) pour gravir ton sommet fétiche, dirait-on. Il y a peut-être plus rapide mais ça commence à avancer pas mal déjà. Voila pour les
curieux qui t'interrogeront lors de ta procaine escapade sur le culmen de Chartreuse.



renarde1 29/05/2011 19:48



MERCI beaucoup pour cette intéressante information !