Cuisson et lyophilisation sous l'oeil du Gros Léon

Publié le par renarde1

Dimanche 20 mars 2011, Aiguille d'Argentière (3237 m) , massif du Goléon , La Grave , ski de rando, 1700 m D+

 

Au programme de ce dimanche, un beau sommet du côté de la Grave, face à la Meije : l'aiguille d'Argentière, par ses pentes Sud-Ouest .... eh oui il y a une aiguille d'Argentière par ici aussi ...

Une première pour nous tous, jamais nous n'avons gravi ce sommet auparavant .

Laurène, venue de Crest,  passe me chercher à la maison à 5h15 ! Notre équipe compte en effet aujourd'hui une nouvelle recrue (avec mes deux copains grenoblois, nous serons donc quatre )  Curieusement je n'ai encore jamais fait de ski avec Laurène ! Mais grâce au vélo je sais qu'on peut lui proposer une rando à skis sérieuse

 

DSC03216.JPG

Valfroide au petit matin

 

Il y a si longtemps que je n'ai fait de ski de montagne que mon matos n'est pas au point : boucle de chaussure cassée, gilet en duvet (totalement inutile) mais pas de casquette et de crème solaire , pas assez d'eau ... mais pire encore, plus de piles dans l'ARVA ... et pareil pour Benoît.  Et ne pas avoir d'ARVA , ça, c'est carrément bête ... surtout que les conditions nivologiques ne sont quand même pas au top . Pas la peine de me dire que j'aurais du poireauter dans la voiture  .... ce soir en rentrant  j'ai changé les piles ....

 

 

 

A part ça le temps est au grand beau, un petit vent frais qui doit s'arrêter ensuite parcours la vallée. Le déficit de neige nous permet de nous rendre en voiture jusqu'au village de Valfroide , malgré un final un peu délicat . On chausse les skis à la voiture . Nous traversons des hameaux avec de très anciennes maisons en pierre , des ruelles non dégagées , personne n'habite ici l'hiver ....

 

Mars2011-3270.JPG

Montée au "Cruq" sur fond de Meije

 

Nous prenons à gauche en direction du Cruq des Aiguilles , un col qui permet de rejoindre le pied de notre objectif en évitant le grand plat du lac du Goléon , moyennant 250 m D+ supplémentaires. 

Mars2011-3293.JPG

Un peu physique, mais ça le fait !

Une descente en neige bizarre ( soufflée), mais quand même assez skiable,  nous amène au bout du replat . A partir de là, on remet les peaux, et c'est une autre paire de manches.

 

Mars2011-3284.JPG

Voilà l'objectif, avant notre passage.

La montée  sera effectuée en rejoignant l'arête à gauche au-dessus des rochers

La descente, dans le plus large et haut couloir, juste sous le sommet

 

laurene.jpg 

Préparation pour l'étuve

 

Il fait TRES chaud et le Gros Léon (Goléon - le plus haut sommet du coin) nous regarde cuire à petit feu.  . Rien à faire, à époque égale, on a bien plus chaud en ski de rando qu'en vélo. La réverbération est intense, le soleil féroce. le moindre souffle d'air est un soulagement.  Je mange de la neige et je m'en fait un shampoing

Il me semble bien cependant qu'après huit mois de sport très régulier, je souffre moins de cette chaleur qu'auparavant ... elle influe moins sur ma vitesse de progression.   

 

DSC03228.JPG

Fin de cuisson

 

Mars2011-3300.JPG

Comment on prend des coups de soleil sur les bras ...

La première partie passe plutôt bien , puis ça se redresse pour rejoindre la crête. Si la partie basse est assez transformée, plus haut il y a un peu trop de neige fraîche ... La crête finale est bien chargée, et exposée ; nous effectuons de nombreuses conversions pour nous tenir dans des zones parsemées de petits rochers . On y laisse tous pas mal d'énergie !

 

DSC03229.JPG

Les aiguilles d'Arves, majestueuses

 

DSC03233.JPG

Et le Gros Léon (Goléon) c'est lui ! A droite les aiguilles de la Saussaz

 

 

DSC03234.JPG 

Laurène, e pericoloso sprgersi !

La vue du sommet est prodigieuse , tant sur les massifs lointains que sur la Aiguilles d'Arves, toutes proches. Pas un souffle de vent ! cependant nous ne sommes pas sereins, il faut redescendre ... par où ? la neige fraîche de surface demande à partir vers le bas . Notre choix se porte sur le grand couloir sous le sommet, peu exposé, dont l'orientation Sud laisse espérer un fond plus sain.  Pour se protéger en cas de coulée nous avons mis la veste, la capuche, et les gros gants. Avec la température ambiante c'est l'effet sauna assuré !

  

Nos compagnons "purgent" la pente, qui donne une bonne grosse coulée dès les premiers virages , puis descendent rapidement le couloir devenu plus sûr ...

Laurène et moi restons là dedans , à hésiter .  La pente est très raide, nous sommes à présent sur une neige dure en surface, mais qui cède parfois sous les skis . Le dérapage (mon option pour l'instant ) y est très désagréable.

Laurène fait une petite chute vite rattrappée (par un planté de ski!!)  en tentant le virage.

Je continue en dérapant (je n'ai plus l'habitude de la pente raide ) ! Mais le dérapage c'est moche et ça donne des crampes  . Arrivée dans une zone moins raide, je finis par tourner et je me sens tout de suite mieux .

 

Une fois hors du couloir, nous filons jusqu'au replat du  lac dans une neige un peu lourde mais qui ne me déplaît pas.

 

 

DSC03235.JPG

Le replat : superbe , mais loooooooooog . Sortez moi les skis de fond ! 

 

Il reste  à négocier le replat, c'est très long  .... en même temps l'endroit est superbe . Une dernière descente en neige mouillée, dans un terrain plutôt ludique et sillonné de traces (les gens qui vont au Goléon) , nous attend sous le verrou du lac. Les cuisses chauffent ! le reste aussi ! je skie en tee-shirt manches remontées, les petits gants quand même en cas de chute.

DSC03240.JPG 

Aaaaaah , de l'eau !

La fontaine dans le petit hameau est bienvenue ! On est un peu lyophilisés   J'ai même un coup de soleil sous les avant-bras ! et sur le cou, je n'avais pas mis de crème à ces endroits qui étaient encore couverts le matin ... à 3000 m dans un pareil four aux parois toutes blanches le moindre bout de peau exposé cuit instantanément !

Au bilan un rando "bien au chaud" avec un beau dénivelé,et  un paysage fantastique ....une nivologie encore douteuse , et pas tout à fait printanière surtout en haut ... une neige correcte à skier ...  et une valeureuse nouvelle recrue !

 

 

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article