Duo de filles dans les collines

Publié le par renarde1

Mardi 30 octobre, vélo de route, 172 km, 2034 m D+ en 8h10 (total 9h20)

crowded


 

 

Ce matin j'ai rendez-vous avec Véro à 10h30 devant la statue de la liberté à Roybon.
Roybon, c'est à un peu plus de 50 km de chez moi, mais j'y passe de plus en plus souvent depuis que les kilomètres ont "rétréci ", ou du moins la perception que j'en ai. Pour dire vrai, j'y suis passée aussi hier pour aller chercher une descente de la Galaure, toujours réjouissante par vent de Nord

 

IMGP3830.JPG
La pleine lune et une bonne gelée ce mardi matin


Bref je quitte mon domicile un peu avant 7h30 avec une confortable marge. Pour la deuxième sortie consécutive, le froid est vif , et comme il est plus tôt qu'hier, il est encore plus vif. En fait, il gèle pour de bon.Comme je suis une vraie belette, je n'ai pas mis de surchaussures et en plus, j'ai des petites chaussettes blanches d'été Pas de vent, je file vers St Donat, bien trop roulant ce parcours, pas la moindre petite montée pour me dégeler les pieds

 

IMGP3833.JPG

Tout est encore bien givré deux heures après ...

Comme au bout d'une petite heure, je passe devant ma boulangerie préférée à St Donat, je décide d'y acheter mon sandwich pour midi, ce qui fera office d'opération décongélation (non je n'ai pas enlevé mes chaussures dans la boulangerie )

Les sensations reviennent un peu mais dès Crépol je n'ai à nouveau plus de doigts de pieds, ça m'est égal car la montée va bientôt résoudre définitivement le problème.

IMGP3835.JPG

Roybon ... avec du feu dans la cheminée

Je retrouve Véro à Roybon (elle vient de Beaucroissant) ; toutes les deux nous avons de l'avance. Dans sa grosse sacoche qui contient une quantité de trucs incroyables (mais prions pour qu'elle continue à l'utiliser, sinon elle grimperait encore plus vite ) il y a une petite thermos de thé au miel et citron et bien d'autres trésors.

IMGP3836.JPG
La banquise de l'étang de Marnans a du plomb dans l'aile

 

Nous repartons dans les collines, en faisant au passage une visite aux  étangs de Marnans, puis au prieuré du même nom, à Viriville ... maintenant on remonte au Grand Serre, où je montre à Véro la terrible "Rue du Four" , le raidard sévère qui amène juste à l'église

IMGP3829.JPG

Le grand Serre (photo du 29/10)

Une petite descente, une petite montée et nous sommes sur la route des crêtes ... un terrain idéal pour flaner en discutant blog, réactions des gens devant les réalisations sportives, etc ... face au superbe panorama sur les Alpes et l'Ardèche .

 

Et là nous sommes rattrappées par notre "bonus" surgi de nulle part , l'âme de la région, l'ambassadeur du bonheur de rouler, venu nous saluer . Il a réussi à nous trouver .

Un petit bout ensemble, puis nos routes se séparent. Avec son talent  de coach , ou de PEF comme dirait Baptiste  (Performance Enhancing Friend, un "ami qui améliore vos performances") , on pourrait penser qu'il va aller réveiller la Belle au Bois Dormant et lui faire faire un petit  150 km  .... mais non, il va voir Barbe Bleue ... enfin le col de ce nom .

IMGP3839.JPG

Remontée vers St Martin d'Août

Après avoir traversé Chateauneuf de Galaure, on fait une pause en face pour manger notre casse-croûte, et ensuite Véro nous sort de son sac (parce qu'en plus de la sacoche elle a un sac à dos) du "carrot cake", un excellent gâteau anglais fait par son fils

IMGP3843.JPG
D'ici on voit jusqu'au mt Blanc

Après cela je "zappe" le raidard à 19% prévu au programme et je le remplace par la montée "normale" à St Martin d'Août, où il commence à faire relativement chaud 12-13°C) . On se contentera de celui de Tersanne, qui n'est pas trop redressé. Véro grimpe plus vite que moi malgré son chargement, toujours 50 m devant .

Avec son passé de CAP, ses nombreuses et grosses sorties (et séjours) en VTT et ski de rando, elle aura sûrement grand plaisir à faire l'ardéchoise et le BRA. Mais sur des grimpées elle pourrait aussi faire assez fort ...

Après une plongée vers St Christophe et le Laris par une petite route , c'est la sérieuse bosse qui mène vers Miribel .

 

La Mado par St Bonnet à la suite de cela, nous semble (et elle l'est) incroyablement facile.

IMGP3844.JPG

Il faut maintenant penser au retour, Véro a envie d'un passage par Toutes Aures, elle va donc repasser par Roybon. Je l'accompagne jusqu'au lac de Dionnay où la neige a presque disparu entre hier et aujourd'hui ; et nous nous quittons devant "mon banc", avec des projets pour la suite. Elle a beaucoup apprécié le parcours, en particulier parce qu'il est surtout constitué de petites routes sans aucune circulation ... un atout pour quelqu'un qui a l'habitude du VTT en pleine nature ! 

IMGP3828.JPG IMGP3845
Le lac de Dionnay hier lundi 29/10                                 Le lac de Dionnay aujourd'hui 30/10

IMGP3846.JPG
La Chartreuse paraît toute proche ...

Il me reste 50 km pour rentrer, je passe par Montagne pour profiter encore un peu des crêtes et de l'exceptionnel panorama, et aussi pour refaire le plein d'eau . Un petit vent de Sud s'est levé, il rendra la fin de mon retour plus fatigante  qu'hier, mais heureusement il ne souffle pas trop fort ; il annonce une nouvelle petite perturbation pour demain.

IMGP3820.JPG
Vue sur le massif des coulmes lundi 29/10

C'est là nez dans le guidon pour tenter de contrer ce traître petit vent que je franchis la barre des 23 000 km
Et voilà deux belles journées de vélo qui font suite à un WE "0 km" en raison d'une journée famille (avec un temps déjà très maussade), suivie d'une journée OFF pour cause de météo incompatible avec le vélo , le dimanche ayant été marqué par une forte  tempête de Nord (avec un record à 117 km/h à l'aéroport de Chabeuil)

Publié dans vélo

Commenter cet article

l'ange blanc 01/11/2012 21:10


slt Brigitte, félicitations pour tes 23000 et bravo à ta copine Véro avec vélo chargé à devant par une grosse sacoche mais aussi une autre sous la barre horizontale + le sac à dos, elle emmène
quoi avec elle, sa maison?

renarde1 02/11/2012 08:26



Merci Gil Véro a des tas de choses dans son sac, comme les randonneurs en montagne. Nourriture, thermos e thé,
vêtements toutes saison ! Les cyclistes du dimanche sont d'autant plus vexés quand elle les pulvérise car elle roule fort en particulier quand ça grimpe !!!



Vercorschambaransport 31/10/2012 18:38


Un mois d'octobre qui devient une référence ! ( bravo pour la sortie du dernier jour ! ) c'est vraiment du lourd en kilométrage avec pratiquement 3 000 km , heureusement que tu n'as pas sortie le
vélo du week end ! J'avais des regrets de ne pas vous avoir tenue compagnie plus longtemps , promis la prochaine fois je fais comme Baptiste a écrit dans son commentaire . Véronique possède un
bon coup de pédales , je n'ose l'imaginer une fois déchargée de son gros sac à dos et de sa sacoche de guidon .....une sérieuse cliente pour t'accompagner sur d'autres projets .

renarde1 31/10/2012 18:50



Pas grave Olive, c'est sympa d'être venu nous retrouver, c'est marrant j'aime bien te savoir entrain de rouler dans le secteur ... même ailleurs C'est les choses dans le bon ordre, pas de vent, du soleil et l'Olive quelque part sur les routes ! On s'en fera d'autres
d'ailleurs j'espère bien !
Oui Véro est une bonne cliente, mental et condition physique, elle a fait des podiums en course à pied aussi !
Ah oui beau mois d'octobre ... j'étais pas loin des 3000 un gros chiffre pour moi !!! Ce matin j'ai fait un joli petit
tour avant la pluie et rencontré Philippe à St Péray avec sa petite famille. Je prépare mon petit bilan d'octobre ...
avec une devinette pour toi



Jean-Pierre 31/10/2012 08:16


C'est sûr qu'il vaut mieux flaner dans les collines qu'à la montagne ;-)
Belle balade

renarde1 31/10/2012 08:25



Mais Montagne est dans les collines



cestdurlvelo 31/10/2012 07:33


(euh tu l'aura compris c'est 'perfOrmance'). Pardon pour la double erreur!

renarde1 31/10/2012 08:04



Il va falloir réparer tes neurones avant de retourner te geler à L'Eslinard



Franco 31/10/2012 07:32


deja bravo pour les 23000 kms,passés en bonne compagnie,belle ballade encore, apres un depart frigorifiant,qui en aurait decouragé plus d'un,mais comme on le sait,rien n'arrête la
renarde

renarde1 31/10/2012 08:03



Merci Franco, je me vois assez mal faire demi-tour pour cause de petite fraîcheur matinale , mais il y a quand même des
choses qui peuvent m'arrêter : en terme de meteo, le vent tempétueux , et le verglas aussi.