Envie de Limouches

Publié le par renarde1

Mercredi 23 juin 2010, Col des Limouches, vélo de route, 66 km, 950 m D+

 

Après avoir déposé tout un paquet de filles au cheval, je me retrouve un peu avant 15 heures avec une après-midi sans contrainte (ah si, je n'ai pas fait les courses ). . Il fait beau et le vent quoique toujours présent, a cessé de se déchaîner. Tout en laçant mes chaussures, je laisse ma destination naître toute seule.

 

lavande.jpg

Au travail dans un champ de lavande

 

Elle ne tarde pas à voir le jour : c'est une envie de Limouches en aller-retour (laquelle est bien distincte d'une envie de Tourniol, également génétiquement différente d'une envie de Tourniol-Limouches ... et d'ailleurs, pourquoi est-ce que je ne fais jamais de Limouches Tourniol ? )

 

drogue.jpg

Certains suivent la flèche orange ???

 

DSC00713-copie-1.JPG

Tunnel d'arbres aux Limouches

 

Les Limouches pour moi, c'est 1 h 15 de grimpée de col (700 m D+)  , sans forcer particulièrement , depuis la borne tout en bas de Peyrus ,elle-même à plus ou moins une heure de la maison. C'est donc un col de proximité, tout comme le Tourniol, mais son profil est différent, car ici c'est la partie centrale qui est la plus pentue ; il est dans l'ensemble assez régulier tout de même. Cette section centrale est relativement bien ombragée - et heureusement, car je trouve déjà qu'il fait chaud  -

En partie haute, on découvre la vue sur la plaine , l'Ardèche, la Drôme des collines avec une grande impression d'espace.

 

DSC00714.JPG

 

Comme j'ai vu plein de cyclos dans l'autre sens  (des clubs surtout, et un tout seul d'un heureux caractère qui chantait en descendant ). , mais seulement un seul qui montait, et qui m'a doublée à grande vitesse, j'en ai conclus que tous les autres actuellement entrain de gravir le col  n'avaient pas pu me rattrapper  . J'ai donc pu monter sur la seconde marche du podium à l'arrivée au col .

J'ai gagné un coca à l'auberge.

 

ble.jpg

Une belle moisson ... de kilomètres pour juin. mais l'heure de la récolte n'a pas encore sonné !

 

La descente est super sur une route large, avec un bon revêtement . Elle se prolonge très loin car même au-delà de Chabeuil, on continue à descendre imperceptiblement

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nike air max 90 26/06/2010 05:29



Je suis entrée chez vous par hasard,mais je le trouve très
intéressant,j'espère de lire la suite!!


Bonne continuation!!!


 



renarde1 26/06/2010 15:33



Merci ! je vais essayer de faire une suite intéressante



Anne Haycraft 24/06/2010 07:36



C'est toujours  un plaisir de lire vos récits Brigitte, pleins de fraicheur, j'aime beaucoup votre façon positive de voir les choses, ça me ressemble



renarde1 24/06/2010 08:47



Merci beaucoup  , ça me fait très plaisir ...mais quand je vois ce que vous faîtes je me trouve un peu petite
joueuse



Olivier BUISSON 23/06/2010 22:40



il me semble le reconnaitre ce col   , mais il faut le grimper un dimanche matin pour faire un petit tour
à la charcuterie .. un régal , le saucisson et la caillette ...



renarde1 23/06/2010 22:53



Bien d'accord avec toi !
http://multiactiv.over-blog.com/article-31272092.html (dimanche 10 mai 2009 !)



Cricri le Cyclo 23/06/2010 21:41



j'ai habité Bourg les Valence et je n'ai que les Limouches à mon actif. Et encore à l'époque c'était un exploit...


 


toi c'est juste de la balade. Very Impressive...



renarde1 23/06/2010 21:56



Oui mais
- c'était une autre époque, maintenant ce serait une balade aussi
- balade oui, mais je n'arrive toujours pas à avoir deux chiffres au compteur en permanence dedans ...le seul truc c'est que je trouve ça agréable (et que je suis arrivée à l'heure pour les
courses, quand même  )