Espagne 2012 : J6, version allégée dans la montagne

Publié le par renarde1

Dimanche 22 juillet Potes-Fuente Dé en aller-retour + visites villages , 56,4 km 1061 m D+ 

 

 J6-jpg

 Notre itinéraire, un AR sur le pointillé bleu 

Dimanche, repos ! enfin ... presque.
 Disons qu'on va surtout laisser notre chargement au camping . Par contre on fera quand même un peu de dénivelé puisqu'on va prendre jusqu'à son terminus la route de Fuente Dé , qui s'enfonce au coeur du massif des Picos di Europa, et d'où part un téléphérique donnant accès aux sentiers d'altitude .

 

Auparavant nous allons faire un tour dans le village de Potes, qui est très joli . Depuis le camping, rien de plus simple : il suffit de descendre 2 km  Les brumes pésentes au lever du jour se dissipent rapidement.

IMGP2455.JPG

IMGP2456.JPG 

Nous reprenons maintenant la route de la vallée. Elle s'élève très tranquillement avec même des sections presque plates, pour tout à coup s'enerver avec une rampe à 11% annoncée par un panneau

 IMGP2457.JPG
Une route superbe pour accéder à un tout petit village perché !
IMGP2462.JPG

Sur la droite, nous prenons une autre route aux pentes soutenues sur 1 km, pour aller voir un petit village préservé. incroyable la route en cul de sac pour accéder à ce village ! large et lisse comme un billard, et bien sûr déserte

 IMGP2463.JPG
De retour à l'axe principal 
IMGP2464.JPG
Le cirque montagneux de Fuente Dé

Nous voici de retour sur l'axe principal, après un nouveau replat les pentes se redressent sur plusieurs kilomètres, ça monte même assez sérieusement. Le thermomètre indique 32°C, on grille au soleil, mais la température à l'ombre n'est pas très élevée. Jérôme est un peu cuit de la veille et son vélo fait un drôle de bruit,pas tout le temps mais on dirait des coups de fusil , clac !  clac !  Ce sont les premiers signes d'un boitier de pédalier hors service mais ça va tenir encore quelques temps.

 IMGP2465.JPG

Nous arrivons à Fuente Dé où l'on pique nique dans le champ au centre d'un cirque de hautes falaises, au pied du téléphérique.  Etant enfant j'adorais prendre le téléphérique, quand nous allions l'été à la montagne, à Chamonix .Mais je n'ai jamais pris celui de l'aiguille du Midi, je voulais avoir fait le Mt Blanc avant  Cette mission une fois accomplie en 1987, j'ai pu emprunter le téléphérique de l'Aiguille du midi pour descendre la vallée bblanche à skis 

 

Une fois là il ne reste plus qu'à se laisser glisser sur la belle route, cette fois c'est mon vélo qui a un petit souci, le frein arrière ne fait plus grand chose. Patins un peu usés certes mais surtout câble relâché, toutefois je ne peux pas le resserrer car la roue est voilée. Je trouve un petit compromis, mais je serai très prudente en descente jusqu'au bout du voyage.

De toutes façons la route est tellement bonne qu'on a à peine besoin de freiner

 

Les vélos sont fatigués, mais on peut toujours chercher, il n'y a pas de vélociste à Potes, et on ne traversera plus de grande ville.

 

Nous regrimpons au camping pour profiter d'un après-midi de farniente au bord de la piscine, sympa aussi ... quoique ... il ne faut pas trop que je regarde la carte, il y avait un coup à jouer ... au moins 160 bornes ... 3000 m D+ ... en partant tôt ... de Potes ... vous le voyez comme moi  ?

IMGP2472-copie-1.JPG

IMGP2471-copie-1.JPG
Potes le soir 

IMGP2475.JPG
Bon on mange quoi ici ? 

IMGP2476.JPG
Un petit jambon peut-être ? 

Pour la soirée nous redescendons à Potes , terminer la visite et goûter au plat local : le coccido . On sert d'abord une soupe (bouillon de viande, vermicelle) puis des haricots (ou fèves) avec différentes sortes de viandes, saucisses, cuites dans le bouillon, le tout pour 10,50 € . Comme les soirées sont toujours fraîches, cela n'a rien d'étrange de manger ce plat montagnard. Après ça il faut remonter dans la pénombre le raidard du camping 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

G40 31/07/2012 09:34


Pour te répondre brigitte, oui. Il y a des cascades au fer à cheval, une bonne vingtaine ! Dois-je en déduire qu'il n'y en a pas là-bas ?

renarde1 31/07/2012 12:24



Ben, à Fuente Dé, à ma grande surprise (car la rivière principale, la Deva coule bien ), c'était sec. je pense qu'en juin ce n'est pas le cas, d'après des photos que j'ai vu.



Ferlay Jacky 30/07/2012 21:32


Superbes paysages toujours et merci encore de nous faire partager ton périple.


C'est vrai que c'est dommage qu'on ait pas l'odeur des jambons !!!               Jacky.

renarde1 31/07/2012 08:21



Et celle du cidre, une très bonne odeur de pomme comme quand on fait cuire une compote maison 



jp37 30/07/2012 18:37


Il ne manque le parfum des jambon

renarde1 30/07/2012 20:27



J'ai cherché partout la fonction "ajouter une odeur" , et je n'ai pas trouvé 



g40 30/07/2012 16:26


 Les jambons qui "sèchent" à l'intérieur du bistrot ! Délire.Tu rentres là-dedans après un grand tour de vélo, rien
que l'odeur tu commande une assiete. Très très beau le cirque montagneux, ca me rappelle un peu le cirque du fer à cheval pas très loin de chez moi. Sacré belle balade.

renarde1 30/07/2012 20:18



Surtout après une journée de vélo ! En voyage on retrouve des préoccupations assez primitives . On mange beaucoup et on dort comme des bébés 
Oui beau paysage, par contre je pense qu'il y a des cascades au cirque du fer à cheval ?