Espagne 2012 : Retour et conclusion

Publié le par renarde1

Mercredi 25- juillet à vendredi 27 juillet  retour "multimodal" , train, vélo, voiture , environ 40 km de vélo et 250 m D+

 

Prendre le train avec un vélo chargé est toujours une petite aventure, surtout à l'étranger, c'est pourquoi nous avions pris un peu de marge.  Surtout qu'il n'est pas possible de réserver dans ces trains ni même d'être sûr que les places vélo ne sont pas déjà prises.

 

Pour ce dernier point nous avons pris un certain risque, pour simplifier les choses il vaut mieux monter au terminus de la ligne de la FEVE  : Oviedo  ; on a eu de la chance en montant à Ribadesella.

IMGP2532.JPG
Un peu en avance pour le train 

 

Chance encore à Santander ! Car alors qu'on était trop en retard pour attrapper la correspondance pour Bilbao, on a appris que ... le train dans lequel on était repartait finalement à Bilbao ! Moi qui avait déjà descendu mes affaires sur le quai j'ai du sauter de nouveau dans le train   parfois il ne faudrait pas être trop rapide dans l'action !

 

Nous avons passé la nuit à Bilbao dans une pensione, sorte de petit hôtel où il a fallu monter les vélos au 3 eme sans ascenceur  sportif !  la nuit en ville était très bruyante (hurlement de gens bourrés ) , je préfère nettement le camping où on a quasiment toujours été au calme. Avec les vélos, on s'est baladé dans la ville, et on a pu faire une brève visite de l'étonnant et futuriste musée Guggenheim

 

IMGP2533.JPG

 

IMGP2535.JPG
Intérieur du musée

 

Après Bilbao le petit train côtier se transforme ... en une sorte de RER ! Très peu cher (5 € pour plus de 100 km) et s'arrêtant partout, il est assez pratique car on charge les vélos à niveau, sans les porter. Le nôtre est quand même tombé en panne et il a fallu en changer   Descendus du train à Irun, c'est à vélo qu'on a repassé la frontière française.

IMGP2538.JPG

 

La nuit de jeudi à vendredi nous avions déjà fait une partie de la route et nous campions au pied des Pyrénées à Oloron Ste Marie sous un gros orage . L'aventure jusqu'au bout ! On a même roulé quelques kms à vélo  sous la pluie et de nuit ce soir-là pour aller visiter le coin  

 

Petit bilan maintenant de ce voyage, qui est notre cinquième de ce genre. 

   Total env 700 km, 9300 m D+ 

Les plus :

- la variété des paysages,

 -la qualité des routes (ici le vélo de route s'impose !)

- la facilité de voyager (cartes michelin, campings nombreux, commerces ouverts tard, cafés et retauration partout ... langue relativement "facile" , coût de la vie, trains ... )

- les gens, qui proposent spontanément leur aide pour nous diriger, trouver quelque chose ...

 - La meteo : quasi parfaite, mais il paraît que c'est rare 

- le côté sportif (moi j'aime bien  ... pour d'autres cela paraîtra trop accidenté pour du cyclocamping, et les pentes sont souvent assez raides)

 

Les moins  

- trop de circulation près des côtes et des lieux touristiques ... ben oui, mais c'est l'été ...

  - les banlieues des grandes villes (San sebastian, Bibao , Santander) ne sont pas de bons endroits pour les vélos, même s'il y a des pistes cyclables, elles sont difficiles à trouver, à relier entre elles ...

A savoir 

Toutes les "routes nationales" ne sont pas d'affreuses voies rapides où passent des tonnes de camions. Certaines sont même assez tranquilles, surtout de bonne heure le matin . Il y a souvent une bande sur le bord pour circuler, mais pas très large.

Les automobilistes nous ont paru plutôt respectueux et patients, souvent des encouragements et jamais d'attitudes négatives.

Le matériel

 

- Commun :
tente Décathlon T2 Ultralight pro (légère -2 kg - et très commode à monter, mais attention, quand on est deux edans on touche un peu les parois ce qui diminue l'étancheité en cas de longue pluie.


popote, butagaz avec deux cartouches, lessive, fil à linge (le dessus de sacoche sert aussi pour sécher le linge en roulant !) , allumettes, torchon, petit flacon de liquide vaisselle, éponge ... mini glacière (la foirfouille, 1 €)  avec deux packs à glace, sel, thé, deux-trois jours de muësli d'avance. On ne transporte habituellement pas de nourriture sauf le pique-nique du jour parfois, ni d'eau en plus des bidons. Il y a des fontaines et on peut aussi demander de l'eau ("Agua") facilement.

 

Perso  :

Duvet : hors régions de montagne je prends un lafuma extrem 700 (12°C de température mini - 700 g )  et un drap ensoie pour s'il fait un peu frais. Jérôme n'emmène pas de duvet, juste un drap polaire. 
Matelas : decat autogonflants, ils font 700 g l'un comme l'autre, mais celui de Jérôme qui est récent est bien mieux.

On a également chacun un siège pliant nature et Découverte, un trépied bien conçu, mais ils ne le font plus  et l'un des nôtre commence à casser.


Le reste en vrac : cartes et guides (ça pèse lourd) , vêtements de vélo (3 tenues et un Kway) et hors-vélo (dont 1 veste micropolaire très utile !) , sandales de marche, serviettes, trousse de toilette-pharmacie, chargeurs de portable et d'appareil photo , pneu et 4-5 chambres à air, bombe anti-crevaison, bricoles de réparation , carnet et stylo, papiers, portable, appareil photo ...

 

 

Publié dans vacances - voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Penn Ar Bed 03/08/2012 09:25


L'hôtel est une solution mais quand je partais c'était de 15 jours à 35 jours ! ça ferait cher l'hôtel ! Sinon la longue distance c'est pas ma tasse de thé !

renarde1 03/08/2012 09:53



Oui c'est assez cher ; ceci dit avec un petit voyage de huit jours on fait déjà du chemin. sinon tu sais que je fais partie d'une liste d'hébergement réciproque, il y a moyen de loger chez
d'autres cyclo , en offrant un hébergement en échange



Penn Ar bed 02/08/2012 21:32


Hélas non ! Après mon accident qui m'avais arrêté 5 ans j'ai obligation de dormir soit sur un bon matelas soit au pire si je campe sur un bon matelas pneumatique gonflé à bloc et encore dans ce
dernier cas il faut que je me bloque le dos pour dormir.

renarde1 02/08/2012 22:17



Et en dormant en chambre d'hôte ou à l'hotel ? Hum, pas sûr d'avoir un bon matelas ...
J'ai bien une idée  ... la longue distance sans dormir !



Penn Ar bed 02/08/2012 20:36


Ouf ! J'en suis venu à bout de votre périple espagnol Bien sympa de nous faire vivre votre aventure, de belles
photos. Tout ça me rappelle quand j'étais djeunz et que je partais en cyclo-camping à travers la France

renarde1 02/08/2012 20:53



Merci  il n'y a pas que les djeunz en cyclocamping, tu peux t'y remettre 



Alain2pau 01/08/2012 22:05


 Et t'es venu à Oloron,  à 40 km de la maison !  Il faudra revenir avec le soleil !


Merci pour le superbe reportage.

renarde1 02/08/2012 19:30



A notre arrivée à Oloron, il y avait un soleil écrasant  la pluie a été bienfaisante ! On reviendra un jour dans
cette région qu'on connait très peu !



Ferlay Jacky 01/08/2012 10:44


Beau c.r. pour un beau voyage d'aventuriers... En plus toute la doc. sur le matériel emporté, tout est bien qui finit bien
!!!...                 Jacky.

renarde1 01/08/2012 21:24



Oui tout va bien, aujourd'hui Jérôme a même un boitier de pédalier tout neuf