Espagne-Portugal(2/12) L'eau du ciel

Publié le par renarde1

Mardi 8 juillet 2014, Espagne, Foz -Ponte Deume, 122 km, 2105 m D+ en 8h20

 

 Le parcours

 

L'étape du jour sera de loin la plus longue, le dénivelé le plus important ... et ce sera la seule journée où on sortira le Kway, mais ça, on ne le sait pas encore.

 

Curieusement, c'est aussi en ce mardi que nous aurons le plus de doutes sur l'orientation, et les petites erreurs de parcours finiront par faire quelques kilomètres de plus (par contre, pour le dénivelé, openrunner semble le surestimer un peu)

 

Au départ de Foz, on commence par se tromper. Notre carte, un extrait de Via Michelin, est clairement insuffisante. Par la suite on trouvera bien une carte de Galice, mais au 1/600 000 eme, allez faire quelque chose avec des vélos .... cela me manque déjà, moi qui adore passer ma soirée le nez dans une bonne carte.

 

On retourne en arrière, et on trouve la route de Ferreira. Nous y sommes assez tranquille, le temps est mitigé et la température parfaite, ça monte vaguement et ça descend aussi modestement. A partir de Ferreira, la route change de caractère. C'est une belle montée de col à 4-5% au milieu des eucalyptus.

 

P1060114.JPG 

 

L'atmosphère s'assombrit et nous voilà sous la pluie en plus des eucalyptus qui entre nous soit dit, sentent bon mais n'abritent pas beaucoup.

P1060118_1.JPG

Ca y est ça mouille

 

Nous prenons la direction d'Ourol , une toute petite route où une série de montée descente incroyable nous attend. Il suffit de regarder la carte openrunner pour voir le paquet de ruisseaux que l'on traverse, chacun donnant lieu à une descente et une remontée derrière.  Il pleut d'ailleurs avec tant d'obstination que je soupçonne que de nouveaux ruisseaux sont entrain de naître juste avant notre passage , et de creuser le terrain pour qu'on remonte ensuite.

 

Je finis par me dire que le coup de "Ourol sur la grande route", ce n'est peut-être pas vrai. Que l'on va monter et descendre ainsi éternellement. Mais l'avantage d'avoir une bonne marge physique, c'est que ça m'est égal   L'eau du ciel se calme un peu et on voit un village perché.

"Ils ne vont quand même pas nous faire monter là haut ? " me dit Jérôme qui couine un peu sur les pentes à 8 à 9% sous le village. Eh ben si

P1060120.JPG

Sympa le temps en montant au col !

 

Mais bon, la grande route est retrouvée, il y a même une épicerie et un café. maintenant on fait quoi ? on grimpe un col.

Cette fois, plus de doute sur la direction. Pa contre le déluge reprend, et ça grimpe bien. Un faux col précède le vrai.

Au col ce sont les derniers assauts de la perturbation. Il fait un peu frais sans plus (14°C)

P1060121.JPG

Comme pour tous les cols qu'on grimpera par la suite, la descente est entrecoupée de remontées ! La pluie ayant cessé, on se réchauffe vite et on voit même revenir un beau soleil  ...

P1060122.JPG

Une petite éclaircie

 

A "As Pontes" nouvel épisode hésitation, car on se retrouve sur une grande route qui n'existe pas sur la carte Michelin imprimée. Elle est probablement nouvelle ... mais on manque de redescendre du côté où on est monté mais par l'ancienne route ! Heureusement la visibilité étant revenue, je rattrappe le coup car l'orientation ne me plait pas. Ouf .

P1060124.JPG

Arrivée à Ponte Deume

P1060123.JPG

C'est pas qu'on veut visiter mais l'Office du Tourisme est là-dedans !

 

Après de multiples hauts et bas, une grande descente nous amène à Ponte Deume , un joli village où nous ne nous attarderons pas, car la route a été longue. Le camping est à 6 km (camping "Ber"), au bord d'une superbe plage. On y accède par une route encore une fois très vallonnée ... et très belle !

 

P1060127.JPG

Les 6 derniers km

P1060128.JPG

 

P1060131.JPG

Vamos a la playa ... mais on approche du coucher de soleil ..

P1060135.JPG

 

P1060137.JPG

Le dîner se fera, une fois n'est pas coutume, au resto du camping : on y mange de très bons fruits de mer !

 

On vient de boucler une étape très sportive pour du cyclocamping .... équivalente à une étape de l'ardéchoise 3 ou 4 jours, chargement en plus ; les routes sont assez tranquilles , sauf l'arrivée à Ponte Deume.  A noter que les grands axes sont pourvus d'une bande cyclable, mais celle-ci est munie de petits rectangles "réflecteurs"  qui gênent beaucoup le cycliste

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

Gégé le Breton 26/07/2014 15:50


Ah! j'ai compris: les petits rectangles réflecteurs sont là uniquement pour guider les affamés de "sexe" lors de leurs escapades nocturnes . Bien pensé , les espagnols....

renarde1 26/07/2014 19:39



Casse-gueule en tout cas les petits réflecteurs ... j'étais sûre que ce n'était pas des cyclistes qui les avaient inventés



cestdurlevelo 24/07/2014 10:41


chouette l'arrivée à la mer!!!! la plage est superbe... et semble calme!


L'histoire ne raconte pas si vous avez tourné direction sexe?!

renarde1 24/07/2014 21:37



Hi hi non nous on est allé tout droit ! c'est Anne-Marie qui voulait tourner ... mais il y aura encore du croustillant
sur notre route !



james 23/07/2014 12:36


on peut pas tout faire

renarde1 23/07/2014 19:31



ah ah



Anne-Marie 23/07/2014 10:06


Moi j'aurais tourné à gauche ;-)

renarde1 23/07/2014 11:05



coquine !



james 22/07/2014 20:13


je m'attarde pas, l'étape 3 est déjà en ligne

renarde1 22/07/2014 21:21



Et bientôt la 4