Espagne-Portugal (5/12) le passage de la frontière

Publié le par renarde1

Vendredi 11 juillet 2014, Espagne-Portugal,  Cesantes- Valença do Minho , 43,5 km , 587 m D+ en 2h50

 

Le parcours

 

Voici la plus petite étape et pourtant elle nous voit passer d'un pays à l'autre. Pour une fois, ce n'est pas tant le dénivelé qui explique le temps qu'on y a passé mais surtout le "tricotage" urbain pour chercher l'office du tourisme et ensuite l'auberge !

 

P1060198.JPG

O Porrino

 

On repart de Cesantes par une petite route le long de l'estuaire, de nouveau il fait frais, mais bien vite le soleil fait sa loi. La nationale si encombrée hier est ce matin acceptable, la journée démarre tard en Espagne. On a vite fait d'atteindre la petite ville de Porrino et on pourrait rejoindre ainsi la frontière du Portugal, mais comme on ne veut pas recommencer l'expérience de la veille, on se plonge dans la carte pour trouver une petite route.

Pas facile de voir sur la 1/600 000 eme ... ce trait fin peut-être ... alors on demande ... et malgré notre ignorance en espagnol on comprend fort bien les réponses ... nos interlocuteurs ne savent pas où est cette route ... et s'il y a une route, c'est sûr, elle monte (faut pas y aller en vélo )

P1060199.JPG

Ca y est on a trouvé la jolie route

 

Alors on se débrouille à l'instinct et on finit par trouver. Effectivement cela nous fera grimper un bon 300 m D+ (avec trop de circulation) . Mais la descente qui suit, ondulée comme toutes les descentes, est déserte et très agréable.

P1060200.JPG

 

P1060201.JPG

On arrive ainsi moyennant une petite remontée , dans la jolie ville perchée de Tui, encore en Espagne, qui regarde Valença de l'autre côté de la fontière.  On prend le temps de la visite, puisqu'il suffit de traverser le fleuve Minho pour atteindre notre but.

P1060203.JPG

Tui

 

P1060202_1.JPG

 

P1060206.JPG

Au fond le Minho

P1060207_1.JPG

 

P1060208.JPG

 

P1060209.JPG

 

P1060211.JPG

Valença !

 

On passe la frontière ... et là on se retrouve sur une route pavée . Ca fait drôle. On a un peu peur pour le porte-bagage ...
On pénêtre dans la ville de Valença et on est vraiment déroutés. Il n'y a pas de centre. Quelques magasins et restos en bas d'immeubles de bureau.  Super bizarre car on avait lu que c'était très touristique !  Et justement, où est l'office du tourisme ?

On va chercher un petit moment, avant de comprendre que la citadelle n'est pas un musée, mais qu'elle abrite un centre très touristique ! l'office du tourisme est dedans.

P1060218.JPG

 

P1060222.JPG

Dans la citadelle

P1060215.JPG

 

P1060223.JPG

 

P1060225.JPG

La ville de Tui vue de Valença

P1060226.JPG

 

P1060228.JPG

 

P1060230.JPG

En cas de grosse chaleur se coller dos au mur : c'est une fontaine !

 

P1060231-copie-1.JPG

Il n'y a aucun camping à la ronde, il faut donc se résigner pour la première fois à trouver un autre hébergement. Donc on tourne encore en rond, cette fois pour trouver l'auberge de pélerins.

P1060232.JPG

C'est une sorte de gîte d'étape (grand, tout neuf et bien tenu), où l'on peut dormir (en dortoir) pour 5 € par personne. En principe, c'est reservé aux pélerins, mais comme il n'y a pas grand monde, on nous accepte sans la credential (carnet du pélerin) . C'est l'occasion de discuter avec des randonneuses (pédestres) irlandaises. Et de laver le linge aussi, vent et soleil sont là pour le sécher !  A l'auberge il y a tout ce qu'il faut pour cuisiner ses propres repas.

 

Nous faisons un tour dans la citadelle sous la chaleur, puis allons faire un tour à la piscine municipale où on est carrément tout seuls !

Je profite d'un moment où on va prendre un rafraîchissement pour apprendre comment on dit "merci" en portugais (Obrigado) car franchement, sans ce mot, on se sent bête

P1060229.JPG

Pas un chat à la piscine mais sur le scooter oui !

 

Demain en route pour Braga, notre point le plus au Sud, avant d'attaquer le retour par les "montagnes" !

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

Gégé le Breton 26/07/2014 21:14


Tu mélanges tout.... Ah oui mais tu me pardonnes Brigitte, à franchir plusieurs fois la frontière dans un sens et dans l'autre, je n'arrive plus à te suivre .


Est-ce que la transformation de tes sacoches en sac à dos à bretelles te permet de transporter ton vélo dans le cas de routes sans issue ?? Celà serait super....mais il te faudrait un vélo
pliable.....

renarde1 26/07/2014 21:18



Non juste d'avoir les mains un peu plus libres pour , par exemple, mettre mon vélo dans le train . Ou encore, transporter d'un coup tous mes bagages pour les monter dans la chambre d'hotel. 
Ce sont de petits trucs très pratiques



Gégé le Breton 26/07/2014 16:43


Très jolie cette citadelle de Valença avec son architecture et sa paisible place ....


J'ai bien aimé la petite route qui monte, qui monte ....; ils n'auraient pas oublié le débroussaillage par hasard ?. Une
chose me turlupine: sur la photo prise à la frontière, je ne vois point de valise (en carton évidemment..) sur ton vélo , moi qui croyais que ton 2ème prénom était "Linda" . 


 

renarde1 26/07/2014 19:46



Tu mélanges tout : là j'entrais au portugal, je n'en sortais pas . Au fait, la partie supérieure de mes sacoches se
détache et devient une valise. Il y a même des bretelles intégrées pour la transformer en sac à dos, ce qui est très pratique dans certaines circonstances !



cestdurlevelo 24/07/2014 10:53


Toutes ces 'vieilles pierres' (batiments historiques) sont vraiment superbes. Vous avez pris le mot cyclotourisme au pied de la lettre :) J'ADORE ! Et la vue sur la ville, magnifique aussi.


par contre vous vous êtes vendus: en fait on a bien compris que vous avez fait le tour du Portugal en scooter!!!! c'est sur que c'est plus facile !! En fait, entre les sections faites en poney et
celles en scooter, vous n'avez fait que peu de sport?!!!

renarde1 24/07/2014 21:42



Tu as raison, presque pas de sport, surtout ce jour-là, mais attention, on est quand même allé à la piscine
J'aime bien visiter les villes après l'étape, c'est cool , mais je suis plutôt touriste "d'extérieur" ... l'ambiance des vilels plus que les musées ...