Espagne-Portugal (6/12) Les touristes à Braga

Publié le par renarde1

Samedi 12 juillet 2014, Portuval, Valença-Braga, 75 km, 1100 m D+ en 4h30

Le parcours

 

Nous quittons ce matin notre confortable auberge de pélerin avec un fort vent heureusement favorable, sous un ciel toujours aussi magnifique, et avec la ferme intention d'éviter autant que possible la nationale pour aller à Braga.

 

Donc, on fait de petits essais sur de petites routes. C'est certes fort joli mais très paumatoire, il faut s'arrêter constamment pour se repérer, alors quand on recroise la nationale, on ne la quitte plus.

P1060234.JPG

 

P1060235.JPG

 

 

Et en fin de compte, elle est super calme, cette N201. Je lui décerne même le prix de la plus sympathique nationale européenne

P1060237.JPG

Elle est pas mignonne cette nationale ?

P1060239.JPG

Une arrivée en fanfare !

 

On y est très bien. On grimpe un joli col à 5% dans les eucalyptus, le sommet du col est en fait un village où joue une fanfare.

Après la petite ville de Ponte de Lima, que l'on n'a hélas pas visitée (pour terminer notre étape avant l'arrivée de la chaleur) , ça se corse un peu avec quelques ressauts à 7 ou 8%.

P1060240.JPG

Et une spectatrice

P1060242.JPG

Le Minho, encore lui, il est partout !

P1060243.JPG

Le pont est pavé mais ça ne dure pas.

 

A chaque kilomètre ou presque , il y a un petit bar-resto attirant au bord de la route. On en profite toujours une fois en cours de matinée , pour un café ou une boisson . Des touristes venant en sens inverse s'arrêtent pour nous demander s'il y a bientôt un bar sur la route Ca nous fait bien rire. Des vrais angoissés du ravito ceux-là, et ils sont en voiture !

P1060246.JPG

Superbe entrée

P1060248.JPG

L'entrée dans Braga, qui est une ville importante, se passe assez bien. En tout début d'après-midi, la chaleur est intense (42°C au thermomètre du vélo ... probablement 32 à 34°C à l'ombre) , et cela monte fortement pendant 2 km pour gagner le centre ville.  On est content quand même, car c'est super joli.

P1060252.JPG

C'est l'heure de la sieste

P1060253.JPG

Tandis qu'on pousse nos mulets chargés, un local bien sympa vient discuter avec nous (en anglais). C'est un cycliste qui s'intéresse à notre voyage, et nous donne quelques tuyaux. Nous ne savons pas que nous le reverrons le lendemain !

P1060254.JPG

On  fait une halte au centre avant de rejoindre le camping au Sud de la ville.C'est le camping municipal, très bon marché et pas mal du tout surtout à ce prix  (7,5 € la nuit)

P1060255.JPG

Pour la première fois du voyage, on attend un peu au camping que la chaleur se calme. Je vais faire quelques courses au supermarché voisin. Vers 18h, on retourne déambuler dans cette ville très belle et très animée.

On mange du "bacalhau " (Morue avec des pommes de terres ) ... et de la glace ...

P1060259.JPG

 

P1060262-copie-1.JPG

Dur le sport quand même ...

P1060264.JPG

Nous avons atteint le point le plus au Sud de notre voyage. Demain on commence à remonter vers le Nord par un itinéraire plus à l'intérieur des terres ... et plus montagneux aussi !

Publié dans vacances - voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gégé le Breton 26/07/2014 17:03


Dommage ces difficultés récurrentes pour vous orienter et trouver de petites routes plus agréables que les nationales; mais celà ne t'empêche pas de conserver ton sourire vu la magnifique
pose que tu prends sous la statue qui elle reste de marbre...; par contre, je trouve Jérôme un peu dubitatif devant sa
boisson rafraichissante, pense-t-il aux étapes ultérieures plus montagneuses ???.

renarde1 26/07/2014 19:49



Les difficultés d'orientation font partie du voyage ; cela me dérange rarement même si cela ajoute parfois de la distance et du dénivelé. Tout est dans le dosage ... petites routes, mais pas
trop, car parfois à trop vouloir chercher le petit chemin local, on n'avance plus vers le but.



Jean-Marc du 45 24/07/2014 23:51


Ton récit me rappelle des souvenirs de 25 ans déjà !                                         En
89, avec mon ancien club de Chalette-sur-Loing, nous nous sommes rendus à Ponte-de-Lima (1560 km en 9 jours), les deux villes étant jumelées.             Nous nous
sommes baignés dans le Minho, l'eau y est beaucoup plus chaude que celle de la mer.


J'espère pour vous que les automobilistes conduisent mieux qu'en 89, ils avaient la fâcheuse habitude de doubler dans les virages sans visibilité ; je n'ai jamais eu si peur à vélo, qu'au
Portugal.


J'attends la fin de ton récit...


 

renarde1 25/07/2014 18:45



Sympa le jumelage et beau voyage pour vous ! Dans l'ensemble on n'a pas eu trop à se plaindre des automobilistes ... parfois même très sympas et patients ... mais juste trop nombreux par moment !