Espagne-Portugal (7/12) Jamais le dimanche !

Publié le par renarde1

Dimanche 13 juillet 2014, Portugal, Braga-Gerès et aller-retour au lac, 59 km, 900 m D+ en 3h49

 

 

Ce dimanche matin, nous réussissons à partir pas trop tard (vers 8 h) et c'est sans encombres ni difficultés particulières que nous quittons la sympathique ville de Braga.

 

Nous nous dirigeons vers le Parc National de Gérès, la route est bien indiquée . Bon, sur les 20 premiers kilomètres il faut emprunter une grande route qui a des allures de voie rapide, mais elle est relativement calme. Toutefois cela se charge un peu au fil des kilomètres.

P1060266.JPG

 

P1060268.JPG

Et toujours ce ciel bleu ...

 

L'itinéraire commence par une longue montée assez douce. Nous sommes doublés par un cycliste qui semble avoir sorti du garage tout le matériel qu'il utilisait il y a vingt ou trente ans. Même la tenue. Il nous salue et quelques centaines de mètres plus loin ... il crève !  Nous nous arrêtons pour lui proposer de l'aide, car il n'a ni pompe si matos pour réparer ou changer de chambre. C'est l'occasion d'essayer mes rustines autocollantes (je préfère garder mes chambres neuves pour le voyage retour assez loin des villes) . Tout à coup arrive un club au complet, tous fort bien équipés et d'allure rapide. Deux de ces cyclistes s'arrêtent ... l'un d'entre eux est le monsieur que nous avions rencontré en ville la veille

Bref, belle rencontre entre cyclistes autour d'un pneu à plat. Après quelques échanges dans des langues variées, tout le monde repart.

P1060270.JPG

Bon c'est vrai, c'est beau ...

 

Dès qu'on quitte le grand axe pour prendre la petite route de Gérès , la circulation ... s'intensifie.  Incroyable ... les voitures sont les unes derrière les autres. On est tombé sur LE spot touristique du dimanche ... et on comprend vite pourquoi.

P1060276.JPG

Les thermes de Geres

 

On amorce une longue descente et le paysage est somptueux, montagnes et lacs tout bleus. Mais honnêtement les voitures me gâchent la descente.

 

Cela ne se calmera que lorsqu'on aura dépassé la plage. On continue à monter jusqu'au village de Gérès ... mais ainsi on se retrouve 200 m D+ au-dessus du dernier camping.

P1060277.JPG

Geres dans la verdure et les montagnes

 

Ce village me séduit et du coup, on cherche un hébergement sur place. On y trouve un "hostal" (hôtel simple) qui se révèlera être un super bon plan : 25 € la nuit pour deux pour un hébergement de qualité avec des espaces communs super agréables (salle de lecture et télé, terrasse, cuisine ) avec un petit déjeuner royal ! On y trouve une clientèle de sportifs : une famille de randonneurs français et des VVTistes espagnols. Il y a un bon raidard pour y grimper !

P1060278.JPG

Par contre, je voulais aller aux thermes ... car Gérès est un centre thermal ... mais tout ferme le dimanche après-midi On visite le parc des thermes mais il est interdit d'approcher du torrent. (qui nous nargue avec ses vasques d'eau verte)

P1060279.JPG

Pas toucher au torrent interdit, pfff ...

 

Du coup, on reprend les vélos sans bagages et on redescend se baigner au lac (16 km AR et 200 m D+)... eau tiède et soleil féroce ; pour remonter au village on trouve une variante ombragée mais raide.

P1060282.JPG

 

P1060283.JPG

 

P1060285.JPG

 

P1060286.JPG

La fontaine indispensable pour remonter au village ...

P1060287.JPG

La terrasse de l'hostal

 

Les baigneurs et touristes du WE sont tous repartis ... la soirée est calme dans le village, et demain, on attaque le col ...ça va monter, je vous le dis

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

Gégé le Breton 26/07/2014 18:07


Ah! ces espagnols, ils pourraient pas circuler en vélo même de 30 ans ou plus au lieu, avec leurs voitures, de venir gâcher le voyage de notre renarde drômoise et de son mari ????. Malgré celà, vous avez dû apprécier les paysages; la nature autour de Géres me semble luxuriante; c'est à quelle altitude ? Et vous
avez été récompensé par un hébergement super....

renarde1 26/07/2014 20:00



Gérès est à 400  ou 500 m d'altitude environ ; cette petite station thermale fait un peu penser à une station de montagne, pourtant on n'y trouve aucun magasin de sport, pas de chaussures de
marche ni de cartes. C'est curieux. D'après des français venus marcher, on ne trouve que de petits circuits, bien que la sierra alentours recele un potentiel sportif très élevé.



james 25/07/2014 22:14


j'espère que vous saviez comment on dit eau potable en espagnol ?


 

renarde1 26/07/2014 19:29



euh ... agua potable, mais il n'y a jamais rien marqué. . On a vu des gens venir remplir les bouteilles aux fontaines, ça nous a paru bon signe. Je n'ai jamais eu à regretter d'avoir bu partout
.