Exploration de Laton !

Publié le par renarde1

Samedi 6 mars 2010, Laton Gazonné depuis Aspres les Corps, ski de randonnée,  1120 m D+ ,

Le gazon Latonné, euh non, le gaton lazonné, ah désolée le Laton Gazonné m'avait beaucoup séduite l'année dernière lorsque nous l'avions gravi par son versant Ouest . Ce sommet de 2100 m, situé en bordure du massif des Ecrins, est truffé de pentes skiables assez raide très bien adaptées au ski, et offre depuis ses crêtes un panorama saisissant sur le Dévoluy, et bien au-delà.

P1010017
Au premier plan , la crête de montée, de gauche à droite

Ce matin, avec Caro, nous avons choisi de la gravir par sa croupe Sud. Le départ se fait tout près du village d'Aspres les Corps entre Grenoble et Gap. Comme toute croupe Sud qui se respecte, elle est dégarnie de neige au départ, nous commençons par porter les skis sur 250 m de D+, dans des clairières et des bois de hêtre. La température est agréable et le ciel d'un bleu insolent.

P1010003 P1010004
Croupe Sud                                                                              bergerie de la sambus

Après la Bergerie de la Sambus, nous nous retrouvons sur des crêtes dégagées où le vent se déchaîne. Incroyable comme on peut passer d'un coup d'une ambiance paisible, tout juste fraîche, à une soufflerie glaciale où il faut couvrir le moindre bout de peau  ! Continuer sur le fil de la crête est un peu une lutte, mais au fond cette lutte me plaît, et je me sens bien mieux qu'avec la chaleur de l'autre jour. Nous nommes néanmoins ravies de trouver une petite zone un peu abritée pour manger un morceau.
P1010006
Belle crête mais pitié, coupez le ventilateur !

Au dessus, ça se calme très légèrement, on peut sortir le bout du nez et regarder le paysage au lieu de se recroqueviller dans la capuche . Nous arrivons au sommet des Cloutous, puis peu de temps après , du Laton gazonné.

P1010008 P1010007
Un scoop : il y a des crevasses sur le Laton !                  Vue sur le Dévoluy

L'itinéraire de montée  ne nous tente pas vraiment à la descente, pour plusieurs raisons : la partie basse déneigée, la configuration en crête peu intéressante à skier, et la neige désagréable, compactée par le vent que nous avons vue en montant.

En regardant depuis les Cloutous, il nous a semblé que la face SW était bien skiable, mais nous n'avons jamais rien lu là-dessus. C'est parti pour l'aventure !

P1010009
Je ferais mieux de surveiller mes moufles au lieu de jouer les photographes ...

Je ne sais pas pourquoi il me vient l'idée de mettre mes moufles, je ne les mets presque jamais. Une petite photo "summit" , je retire une des . Caro a juste le temps de me dire "attention", et la voilà qui s'envole (la moufle, pas Caro ) dans le versant  Est ... je regarde si elle s'arrête, mais elle s'amuse à dévaler la pente, et continue son inexorable descente ... J'aimais beaucoup ces moufles  ...

Nous nous engageons dans notre petite descente, avec d'abord une bonne petite poudre sur fond dur, puis de la neige cartonnée, On aboutit à un ravin qui passe peut-être mais ... un chemin à droite nous invite ... nous le suivons, traversons des résidus d'avalanche assez spectaculaires, puis rejoignons le lit du ruisseau pour un final tranquille en neige de printemps lisse comme un billard, on dirait une piste verte (sauf qu'on n'a vu personne ) Et on arrive à skis jusqu'au village !

P1010013
Une belle face de descente

Je suis bien contente à l'idée de rentrer un nouvel itinéraire dans sskitour, c'est de plus en plus rare !

Caro P1010016

Un peu de marche (1,5 km) nous ramène à la voiture. Il est difficile de s'arracher à la contemplation des cîmes du Valgaudemar à l'allure himalayenne, des pentes du Grun de St Maurice que j'ai autrefois skiées , qui me font frémir rétrospectivement (et délicieusement) , et du majestueux Obiou.



Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jo 07/03/2010 16:54


Coucou Brigitte
En revenant du Pic Turbat nous sommes passés à Aspres pour faire quelques photos des alentours et avons du coup admiré vos belles traces dans le face SW.
Amicalment Jo


renarde1 07/03/2010 23:15


Voilà qui me fait plaisir  . justement, en arrivant à aspres, nous nous sommes demandé si quelqu'un , depuis la
route, avait vu les traces dans cette petite face évidente ! Les renardes sont très honorées


Patrick BERNARD 07/03/2010 07:51


Dans l'optique d'un tour des Ecrins à VTT, je me suis plusieurs fois posé la question de la praticabilité du Col des Vachers dans le sens sud-nord. Beaucoup de poussage à la montée certainement,
mais si la descente vers la Salette-Fallavaux est bonne, ça pourrait s'envisager face à l'affreuse alternative de la Route Napoléon pour franchir cette ligne de crêtes. D'autant que la suite pas le
Col de l'Homme, les tunnels et pour finir le Canal du Beaumont est excellente.
Je me doute bien que l'enneigement ne permet pas de se faire un avis sur la qualité du sentier, mais peut-être ton oeil t'a-t-il permis de te faire une vague idée. A posteriori, certes.
Au fait, la route de la ND de la Salette est-elle tenue ouverte l'hiver, y-a-t-il quelqu'un autre que Dieu là-haut?


renarde1 07/03/2010 23:13



Il semble bien  que la route du sanctuaire soit maintenue ouverte en hiver , car on y accueille le pelerin tout au long de l'année.
Pour le col des vachers, le mieux est de poser la question sur le site VTTTour ,sur le forum, je suis sure que tu auras des réponses ... en effet en hiver impossible d'estimer la difficulté d'un
sentier ...