Matinée pluvieuse, mais TMV heureuse !

Publié le par renarde1

Mardi 19 août 2014, vélo de route, Vaucluse, 48 km, 840 m D+ en 2h16

 

Eh oui quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! Pourtant, les sept présents à Bédoin (Valérie, Patrick, Valex, Cricri, Anne-Marie, Corinne et moi) , en ce mardi matin d'été, ont voulu y croire jusqu'au bout. Ou plutôt ignorer les prévisions meteo, qui selon les stations annoncaient la pluie le matin ou la pluie le soir. Pas mal d'entre nous sont venus de loin ... L'idée est de rejoindre Sault pour gravir le Ventoux par son itinéraire le plus facile.

 

Là, il faut bien se rendre à l'évidence : il pleut . On tergiverse. On temporise. On évoque même la possibilité d'attendre la mi-journée (cela aurait été probablement la solution la plus efficace) .

 

On essaye de partir. Rien n'y fait. Le Dieu des courageux nous a oubliés et devant le déluge, on s'abrite sous un porche.

 


 
 

 

 

 


 

 

Une demi-heure déjà. Cette fois, on y va . Ca mouille ? qu'importe. On se met en équilibre avec l'eau. On prend la direction de Sault. On pouffe de rire en pensant à la situation.

 

P1060793.JPG

 

P1060796.JPG

Arrivée à Flassan... ça rend bien l'ambiance ...

 

 

 

Par chance ça monte, il ne fait pas froid, et la pluie se calme un peu. Nous prenons à bon rythme la direction de Flassan, puis de la Gabelle. Pour reprendre de plus belle, au-dessus. Est-ce qu'il pleut à Sault ? ce qui est sûr, c'est qu'il pleut à seaux ! 
Nous atteignons le point culminant (vers 900 m d'altitude) et une brève redescente précède le croisement avec la grande route venant de Ville s/Auzon.

P1060798.JPG

La route est une rivière, ça ne freine qu'à grand peine, ça caille maintenant et en plus, c'est dangereux. Le demi-tour est décidé de manière assez unanime, et nous jetons l'éponge (mouillée) à cet endroit. Demi-tour ! Le camping car de Patrick et Valérie nous apparait comme un refuge possible !

 

La descente ne se passe pas trop mal, et ô, miracle la pluie s'arrête à Bédoin. Patrick se déshabille et Anne-Marie déraille, ces deux évènements n'ayant de lien de cause à effet que dans les cerveaux imprégnés d'eau des participants.

P1060800.JPG

 

P1060801.JPG

 

P1060802.JPG

 

P1060804.JPG

L'apéro est évoqué, tout comme le repas au camping car. Nous décidons de remonter tout de même au Col de la Madeleine, mais le ver est dans le fruit, on est mouillés, on doute du temps, nous n'irons pas plus loin que ça. Le petit col donne quand même lieu à une belle partie de manivelle  ...

P1060807.JPG

 

P1060809.JPG

 

P1060813.JPG

 

P1060814.JPG

Le couple mythique du Trirhéna ...en pleine récup ...

P1060817.JPG

Valex est infidèle mais Cricri le prend bien

 

.... et l'histoire se termine de manière fort conviviale, sans Ventoux mais avec une franche partie de rigolade, Entre temps, le soleil revient ... mais qui a envie de remettre des vêtements, des chaussures mouillées ? personne .... On est juste heureux de se retrouver et un raté meteo n'empêche pas un bon moment dans l'histoire de la TMV !

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

Vaut mieux parfois un crachin breton qui dure , qu'une pluie provençale pour faire du vélo..... Finalement peut-être que là-haut il ne pleuvait pas; vous n'avez pas pensé envoyer Valex en éclaireur, avec son doigt "vengeur", il
aurait sans doute terrassé le dieu de la pluie.... J'ai bien aimé la photo de Corinne toute souriante même trempée au camping; on dirait qu'elle vient de participer au concours miss maillot
mouillé à la piscine  (oui là
d'accord je sors...)


En espérant que la météo normande est bien plus clémente, Brigitte !!!!
Répondre
R


Euh .... la meteo Normande n'était pas très "estivale" . Mais j'ai fait avec



L

4 dont 1 moins de 24h après votre "tentative" sous un beau soleil, ok je sors 
Répondre
R


Tu as bien fait de profiter diabolique Ange Blanc !



G

Comme tu dis l'histoire s'écrit aussi par des balade comme celle ci ; cette foutu météo nous à bien gonflé quand même , mais je constate que le sourire et la bonne humeur était sur tout les
visages made in Mont Ventoux à bientôt !!!!!!!!!!
Répondre
R


A bientôt Gillou, je te fais un coucou de Normandie



F

ah ce ventoux,il était pas de bonne humeur ce jour,il était bien le seul car la fine equipe elle s'en est donnée a coeur
joie
Répondre
R


euh non il ne voulait pas de nous. Dans un sens c'est bien comme ça, c'est la nature qui décide



K

BRAVO la TMV vous avez la pêche, mais les pêcheurs ont les cirés avec ce mauvais temps .


Mais si Bruno tu as le niveau pour faire le Ventoux et venir à la TMV, tu sais quand je faix un Cinglé du Ventoux c'est en mode rando +resto, pas en mode chrono.
Répondre
R


Il n'y a pas de notion de "niveau" à la TMV ... car chacun vit ses propres challenges et on est juste heureux de se retrouver



L

et les ptis gars du Nord (et les filles) je pense que c'est vous qui avaient apporté le mauvais temps car un fois partis le soleil généreux est revenu dans l'après midi et hier j'ai fait le
Ventoux avec une météo au top  Bon dommage quand on vient de loin mais ça n'a pas gâché l'ambiance à ce que je
peux voir et super tous tes petits jeux de mots Brig.
Répondre
R


N'en rajoute pas une couche c'est déjà assez vexant d'être rejeté comme ça par le Géant de Provence ! Dis-moi tu en as
fait combien cette année ?



B

Moi je suis trop loin de vous pour aller dans la TMV même si je suis qualifiable avec mes 2 ascencions .


Je considère que cela ne sert à rien d'être dans un club si je ne peux pas rouler avec ces membres sinon j'aurai déjà pris ma licence.


 


En plus avec toutes ces fusées je ne suis pas sur d'avoir le niveau


 
Répondre
R


bon j'avoue que ton argument est valable. On est déjà assez loin les uns des autres ... tu peux venir quand même à nos sorties, si l'occasiion se présente !



B

Cela aura permis de te préparer au climat normand


 


Avec tout ca Anne Marie n'a toujours pas pu monter le talus pour pouvoir officialiser sa licence
Répondre
R


C'est clair mais comme le destin est imprévisible, il va peut-être faire très chaud en Normandie !



Pour Anne-Marie, je pense qu'elle va camper au pied du Géant de Provence jusqu'à ce qu'il veule bien d'elle Et toi, tu
viens à la TMV ?



O

Heureusement que l'ambiance et meilleure que la météo ! Je profite du commentaire pour te souhaiter une bonne route pour la fin de semaine .
Répondre
R


C'est vrai, même aujourd'hui ce n'était toujours pas top le temps ... merci de ton mot pour mon petit voyage  (je
te donnerai mon parcours pour info)



E

Bravo quel courage de rouler sous la pluie ! vivement l'hiver qu'il fasse beau !
Répondre
R


encore aujourd'hui j'ai manqué me faire mouiller ... c'est vrai que cet hiver c'était quand même mieux
http://www.multiactiv.fr/article-le-ventoux-yapluka-123007120.html