La Route des vacances - J2 - La Terre du Milieu

Publié le par renarde1

Mardi 14 août 2012 St Beauzire - Meung sur Loire  304 km, 2250 m D+  en 13h41 (total 15 h)

 

 

 

 

De nouveau un atout précieux pour ma route des vacances : ce matin bien avant l'aube, Michel se lève pour m'accompagner sur les petites routes de son territoire. Je dois dire que sans lui il m'aurait été impossible, de nuit, d'utiliser cet intinéraire (de même qu'il m'est  difficile de le retrouver même avec une carte)  ;Sans lui, j'aurais dû emprunter de grands axes.

De plus je prends la route avec des vêtements tout propres et secs et des petits sandwiches dans les poches  
IMGP2785.JPG

Top départ 
IMGP2787.JPG
Un festival de couleurs pour ceux qui se lèvent tôt 

Il n'est pas même 5 heures lorsque nous partons, un joli cheminement assez vite bosselé où nous verrons  pointer les premières lueurs du jour ; les seuls êtres vivants rencontrés sont des biches que l'on a pu tout juste distinguer ;  nous avons idée d'aller prendre un café à Ebreuil avant de nous séparer , mais on arrive un peu trop tôt et tous les cafés sont fermés.

IMGP2788.JPG

IMGP2791.JPG
La Bosse : c'est une vraie

Michel m'accompagne jusqu'en haut de la bosse, ou plutôt La Bosse. C'est le nom du lieu-dit   C'est une vraie bosse qui se respecte, et qui nous mène à plus de 700 m d'altitude. C'est dans ce cadre superbe avec le Puy de Dôme au fond et le soleil qui pointe que nous nous séparons, mon hôte s'en va rejoindre son domicile et moi, je continue avec Montluçon comme objectif intermédiaire.

 IMGP2792.JPG
Lapeyrouse : il y a un petit lac ... et un café 

Après une longue descente assez idyllique , il y a une nouvelle bosse , après quoi j'arrive au village de Lapeyrouse, où je "tombe" sur un café ouvert. On avait tellement parlé du café que je ne résiste pas   J'ai les jambs un peu dures, et je ne suis pas encore tout à fait "en route" au bout de 60 km . cette sensation va disparaître par la suite, également à l'aide d'un terrain de plus en plus facile.

Jusqu'à Montluçon , on fait 1150 m D+ pour environ 100 km, la tendance s'inverse ensuite mais curieusement il y a très peu de terrain vraiment plat ; la tendance à l'ondulation affaiblie traverse le Berry et même la Sologne.

 IMGP2794.JPG
Descente vers Montluçon 

 

 

A  Montluçon, je me fais confirmer la route de Culan par un cycliste local . Celui-ci confirme, mais me regarde, regarde mon vélo, et me dit "Mais faites attention avec cette route" . Je crois à une route dangereuse à forte circulation, mais il me dit "c'est surtout qu'il y a de la bosse"  Je me retiens d'éclater de rire, en levant les yeux vers ces petites collines aux ondulations aussi faibles que des lapins nouveau-nés. Je repars le moral gonflé à bloc .... de la bosse ... tu va voir ce que je vais en faire de ta bosse 
IMGP2795.JPG
Des bosses ça ? 
Effectivement la route monte et descend  allégrement,  atteignant parfois les 5% !!! de pente sur 300 m et offrant derrière une descente toute droite favorable aux pointes de vitesses et aux prises d'élan pour la bosse suivante. Ce terrain m'amuse, le vent quoique faible a l'air de m'être favorable et ma vitesse moyenne remonte.

Je sais que l'étape sera longue, que j'ai déjà pris un café et que maintenant il faut limiter les pauses   J'arrive même à résister à l'obsédant murmure des mûres mures sur le bord de la route .... de quoi faire des milliers de pots de confiture et des milliers de crêpes

 IMGP2798.JPG
Le château de Culan 

A Culan , un village précédé d'un magnifique chateau, j'achète quelques vivres (et du coca) avant de repartir rapidement vers les grandes lignes droites du Berry.
Il faut reconnaître que cette section, quoique pas tout à fait plate, est éprouvante pour le mental  car le paysage ne varie pas pendant des kilomètres et des kilomètres 
On voit le clocher du prochain village, droit devant à 10 km éventuellement. Avec cela, le ciel est devenu tout gris et l'atmosphère moite, cela finit par donner un peu de "pluie qui ne mouille pas" pendant une bonne heure. Je fais marcher la tête, je refais mes précédentes sorties, je fais surgir des souvenirs, cela occupe !

De plus je regarde les panneaux, ils me "parlent" et me font rire parfois !

angeblanc.jpg
Une trouvaille qui m'enchante : le chemin de Gil dit l'Ange Blanc, cyclobloggeur de Drôme provençale 

 

IMGP2801.JPG

 "Segry" ... je vois bien que c'est gris 

 

Vers Issoudun, je prends conscience que je vais dépasser les 300 km : une bonne chose en soi, mais il ne faut pas trainer pour arriver à une heure où je pourrai encore aller dîner. Je rachète (encore) une bouteille de coca et un pain au raisin et je repars.

Graçay, Vatan : des souvenirs d'adolescence par ici ! Quand j'avais 17 ans, en vacances dans le Berry, on m'avait loué un vélo . le seul qu'on avait trouvé était un modèle préhistorique sans vitesses et avec un freinage par rétropédalage ... l'ancêtre du Fixie à la mode dans les villes à présent ! Sur le cadre il y avait marqué "Félix" . J'avais fait une sortie de 40 bornes avec l'ami Felix  ... à Graçay .

IMGP2803.JPG
"Vatan" , c'est bon, c'est bon, je m'en vais !

IMGP2807.JPG
Le Cher sous un ciel sombre 

Je franchis le Cher  pour arriver à Romorantin, c'est l'heure de pointe, ça fait bizarre de voir du monde. Il me reste 47 km pour franchir la loire à Beaugency, à 10 km de ma chambre d'hôte.

47 km tout droit à travers la forêt de Sologne. Bizarre mais pour le coup je me sens presque arrivée, je connais la distance exacte et ma vitesse est aussi variable que la pente, qui doit bien passer par moment de 0 à 1 % . Comme demain c'est le 15 août, je m'autorise une dernière pause dans un village (il y en a un ) avant la fermeture des épiceries pour faire provision de petits pains au lait.

L'épicier me demande si je n'ai pas trop chaud, je lui dit que j'ai pris un peu de pluie, il me demande où, je lui dis "Vers Romorantin" et il me répond "mais c'est très loin Romorantin" (à 30 km de là ) Je ne peux pas me retenir de lui dire d'où je viens. Il fait parfois un peu de vélo, et est carrément stupéfait des 270 km que j'ai fait ce jour. Il en sort même de sa boutique pour voir le vélo magique.

 

Généralement les gens qui font un peu de vélo sont bien plus épatés par les longues distances que les autres ! Pour ceux qui n'en font pas, la référence est la voiture, et 800 km en 3 jours plutôt qu'en 4 jours ne représente rien de précis .. voire même ... paraît bien long . 
Par contre si les cyclistes "traditionnels" ouvrent de grandss yeux devant un 300 bornes, ils ne sont pas du tout impressionnés devant un "20 de moyenne pauses comprises" pourtant pas si mal sur un brevet. Il faut dire que certains "occasionels" confondent même leur vitesse de pointe et leur vitesse moyenne, disant qu'ils ont roulé à 35 km/h aujourd'hui ... ben, moi aussi  surement au moins vingt ou trente fois !

  IMGP2810.JPG
La Loire 
IMGP2811.JPG
Beaugency 

 Et voici Beaugency , puis 6-7 km d'une désagréable section sur nationale, encore 3 sur une petite route et je retrouve la chambre d'hôte de La Bonnerie, et l'accueil sympathique de Philippe  et Chantal .  J'arrive un peu avant 20 heures, ce qui me donne un temps total d'une quinzaine d'heures pour ces 304 km : convenable  ... ainsi que mon état de forme qui est bon, les fesses commencent juste à chauffer un peu en fin de parcours mais les jambes restent correctes.

 

Ainsi que l'appétit  ... d'ailleurs comme l'an dernier je me fais emmener en voiture à la brasserie au centre de Meung  avec le sentiment d'un moment de détente et de restauration bien mérité ... un moment plus beau encore grâce aux échanges de SMS avec les amis  dont je ne dirai jamais assez combien ils comptent  pour moi.


Finalement un beau bilan pour cette journée "lendemain de grosse sortie" , situation où habituellement je me repose ou fais un minitour . J'ai fait déjà 580 km, et demain c'est une "petite étape" qui m'attend.

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article

Veloblan 27/08/2012 21:31


OK, c'est enregistré

renarde1 29/08/2012 08:21



cool 



Veloblan 27/08/2012 20:48


De rien, ma Bribri t'a apprécié!

renarde1 27/08/2012 21:17



Elle a été aux petits soins pour moi ! Vous êtes les bienvenus à la maison quand vous passerez par là !



Veloblan 26/08/2012 20:47


Avec un peu de retard je lis ton blog et content d'avoir un tout petit peu aidé a ton exploit, encore bravo

renarde1 27/08/2012 19:37



Pas qu'un tout petit peu  encore merci !



Cisou 24/08/2012 14:27


J'adore le titre de l'article. Bravo pour l'exploit et le récit toujours aussi sympa.

renarde1 24/08/2012 15:44



Je ne sais pas comment il est né dans ma tête ce titre ... peut-être parce que le Seigneur des Anneaux était une trilogie  du moins au cinéma ...



KIKI-129 24/08/2012 13:33


Joli parcours, toujours, de l'humour , toujours


à Beaugency tu n'étais pas très loin d'une de mes belles soeurs (qui fait vélo et VTT) à Souvigny en Sologne.


Pour quitter les environs de Clermont c'est bien d'avoir un guide (de nuit).


 

renarde1 24/08/2012 15:41



Oui j'étais très contente d'avoir un poisson pilote pour les environs de Clermont de nuit ! Seule je n'aurais eu que deux solutions : attendre le jour ou prendre la nationale