Le DRU (Défi des Retardataires de l'Ubaye) Part II

Publié le par renarde1

Jeudi 12 juillet 2012 , Ubaye, 119 km + 9 km (trajet gare) , 3158 m D+, en 8h37 (total 10h30) ( + 25 mn) 

 

 

 

 

6h22, on décolle du camping , en direction du Col de la Cayolle 

La lecture des blogs est un puissant vecteur de "transmission" de circuits. Ainsi celui d'aujourd'hui provient directement de celui d'Anne Haycraft ! Un circuit sérieux, avec trois cols dépassant de nouveau les deux mille mètres, trois ascensions sans temps mort de longueur plus ou moins équivalente.

 

 Il fait 7 degrés à peine ! Heureusement nous allons monter pendant ... 27 kilomètres, ce qui réchauffe ! Mais il faudra attendre les tous derniers lacets ensoleillés du col pour gagner d'un coup dix ou douze degrés.

IMGP2251

Fais frais dans ces gorges !


En attendant mes partenaires n'arrivent pas à "démarrer". Laurène dort sur le vélo, Cisou qui habituellement "s'exprime" dans les faux-plats n'avance pas .
J'ai du mal à comprendre ce qui se passe car les pentes sont très faibles, je ne fais aucun effort (je pense qu'un léger vent nous pousse) et je les distance ! Je me demande si l'heure matinale ou la petite fraîcheur me donne des ailes, mais non, je les distance en roulant très doucement ... bizarre.

IMGP2256
Ah du soleil pour réveiller un peu Laurène !
Heureusement l'écart se réduit fortement dans les pentes supérieures avec le soleil qui est de retour, et les pentes qui se redressent , atteignant 8% mais sans aller au-delà .
IMGP2259

Il fait un temps radieux, la lumière est éclatante et on profite d'un magnifique paysage d'alpages, de cascades et de marmottes (et même un marmotton pas plus gros qui tiendrait dans ma sacoche de selle) Seuls les randonneurs pédestres sont pour l'instant au rendez-vous.
IMGP2262
Temps fantastique 

IMGP2266
A l'arrivée au col Laurène, très fatiguée,  annonce sa décision de faire demi-tour, et de ne pas boucler le tour complet où il reste encore presque deux cols comme celui-ci. Elle nous dit qu'elle va aller faire la sieste, mais ne sait pas encore qu'elle va aller manger uneglac à Barcelonnette, chose qu'elle ne nous révelera par SMS que dans le col d'Allos, en pleine chaleur vers 15 h .

P1040602
Parfois il faut savoir faire demi-tour plutôt que se lancer dans une galère 

 

C'et donc à deux que nous basculons au Sud, pour une descente fantastique dans un paysage qui rend l'arrêt-photo irrésistible. Une descente sans fin, ou presque, qui nous mène jusqu'à St Martin d'Entraunes. On attaque direct le Col des Champs  sur 800 m avant de se dire qu'il nous faut de l'eau, hop, demi-tour jusqu'au village pour faire le plein ... pour voir ensuite qu'il y avait une fontaine 500 m plus haut sur la route du col. 


IMGP2271
Descente vers le sud : grandiose 

IMGP2272
Beau à pleurer !
IMGP2274
Rochers, cascades ... le parc du Mercantour !


Une pause- ravito a marqué le début de l'ascension, ensuite ce sont des pentes entre 5 et 8% mais la chaleur m'assaille, curieusement plus que la veille Pendant les 300 ou 400 premiers m D+ , j'ai l'impression de forcer pour maintenir 650m/h, ce n'est pas agréable, les jambes sont très bonnes mais le coeur monte trop pour cette vitesse.

Cette impression disparaît presque miraculeusement suite à une longue section ombragée.

IMGP2278
Sous l'éclatant soleil de la mi-journée 
IMGP2282
Voilà une petite station de ski très calme ... 

Après un km à 10% , on parvient à une petite station de ski ouù on discute un peu avec des cyclos locaux. L'enchainement des trois cols semble les effrayer un peu  
IMGP2284
Le col est là-haut (soit disant à 2045 m mais c'est un piège, la route passe au-dessus du col géographique !

Pour l'heure je trouve le Col des Champs très très beau .
On mange de nouveau un peu 200 mètres sous le col , je me dope avec de petites saucisses au Génépi achtées la veille  des gateaux secs et des babybel  ... bizarre c'est de ça dont j'ai envie ! Que du salé !

On a bien fait de manger, la dernière section n'est pas de la tarte ! C'est raide (10-11%) et quasiment tout le temps face au vent malgré les lacets, à se demander comment c'est possible ! En fait le vent déboule du col . Pourtant je trouve ça tellement beau que ça passe assez bien !IMGP2287
C'est sublime ... 
IMGP2288
Col à 0,6 km 
IMGP2291 IMGP2290
Au tour de mon coéquipier d'arriver au sommet             Et voilà !
IMGP2292
Le début de la descente offre un passage spectaculaire !

Pour la seconde fois de la journée, on redescend à basse altitude, vers 1200 m, sur le village de Colmars les Alpes , qui semble superbe vu d'en haut. La descente est très délicate, étroite, avec un revêtement bosselé au possible !  Cela ruine définitivement les espoirs de faire remonter un peu la moyenne 

IMGP2295
Colmars, une village où il faudra revenir .... 

Dommage d'ailleurs pour Colmars, mais on n'aura pas le temps d'aller visiter ce village ... car ce soir le dernier train pour moi est à 20h30 à Grenoble , et on n'a pas trop de marge ...  Reste encore une grosse remontée, celle du Col d'Allos .

 le début est  très facile, mais un fort vent de face ratlentit nettement la progression dans ces lignes droites ! Son seul effet positif est de rendre la chaleur tout à fait supportable malgré encore 33-34°C au thermomètre.

  Mais bon ... ça n'avance pas vite ! La montée est agrémentée de la traversée de plusieurs villages ou stations de ski, par contre le paysage est moins joli et sauvage que pour les autres cols.De plus il y a pas mal de circulation automobile. 
Je passe mon temps à me demander quelle est l'altitude de ce col  car sur la carte elle n'est pas visible !!!

 

IMGP2296
La Foux 
IMGP2298
La station d'Allos reliée avec Praloup 

On voit maintenant se dessiner les derniers lacets du col, c'est assez impressionnant car cela paraît très haut, toutefois les pentes restent dans des pourcentages humains. tant mieux car j'ai une petite baisse de régime, pour la première fois de la journée je ne caracole plus en tête    Le vent est toujours gênant mais seulement un virage sur deux ..

 IMGP2300
Ce coup-ci c'est le dernier ... 

IMGP2299-copie-1.JPG 



IMGP2301 
Whaouh !

La descente de l'autre côté est magnifique du point de vue esthétique, du point de vue vélo c'est mieux qu'au col des champs mais reste assez délicat et prend  un peu plus de temps que prévu, une bonne quarantaine de minutes pour les 19  km qui nous séparent du camping . Il faut dire qu'on ne peut pas s'empêcher de prendre encore quelques photos avant d'écrire le mot "FIN" sur  ce voyage magnifique .IMGP2302

La fin de l'histoire, c'est que je suis arrivée à la gare 25 minutes avant le départ du train , et que ce beau petit séjour s'est terminé à la tombée de la nuit par 9 km entre la gare TGV et mon domicile. 
L'Ubaye, une région exceptionnelle pour les amateurs de gros coefficients  ! Voilà oùj'ai fait mon passage à la tranche  des 14 000 km 

Publié dans vélo

Commenter cet article

poilof 28/07/2012 12:41


Hello Brigitte,


Merci pour le commentaire sur sarenne.


ton dernier post dans les alpes maritimes fait bien envie, c'est très beau, tu as du te regaler.


A+


Greg

renarde1 28/07/2012 15:21



Oui, c'est vraiment un super coin pour le vélo ; mon col préféré était le sauvage "Col des Champs" 



Anne Haycraft 20/07/2012 21:34


Bonjour  Brigitte, Je suis de retour ... d'Ubaye ( l'été je ne m'en lasse pas !) et je lis le récit de vos deux journées alpines ! un grand bravo à vous trois, un col c'est à la portée de
tous, mais les  enchainements sont usants. Quand le DFU est passé, il y a aussi la randonnée cyclotouriste des 3 cols alternativement dans un sens ou dans l'autre chaque année, le 1er
dimanche d'août. Des centaines de cyclistes s'y retrouvent, il y a une excellente ambiance. A bientôt sur ces pentes pour compléter votre collection !

renarde1 27/07/2012 22:06



Merci Anne, on a bien pensé à toi, vu qu'on t'avait carrément piqué ton idée 



Veloblan 20/07/2012 17:13


Copieuse!!!!! on a failli se voir au Tempico

renarde1 27/07/2012 22:05



hihihi tu étais au Tempico 



KIKI-129 17/07/2012 12:37


beaux parcours j'ai eu la chance de les faire dans les 2 sens, c'est vraiment beau presque tout le temps , les fontaines sont souvent très belles,
ne pas hésiter à se mouiller,


bon voyage à vélo miss renarde


 

renarde1 27/07/2012 22:01



C'est vrai, le faire dans l'autre sens cela change tout  une idée pour une prochaine fois !



Salle de Forme Paris 15/07/2012 10:50


Toujours difficile de se lancer de bon matin mais quand on voit des paysages pareils... on ne peut être que réveiller... on croirait presque rêver ;-)

renarde1 15/07/2012 21:10



Pour moi ce n'est pas très dur le matin  cela ne l'a jamais été. Ce que je crains le plus est la chaleur. Mais
c'est vrai que les paysages traversés sur ce circuits sont magnifiques.