Le soleil sur un plateau

Publié le par renarde1

Jeudi 5 décembre 2013, ski nordique, Oisans, plateau d'Emparis, 850 m D+, 15 km , total 6 h

 

 

 

 

Deux jours de RTT pour Jérôme, deux jours de beau temps annoncé, nous projetons d'aller passer trois jours à Besse en oisans pour faire du ski nordique.

Je suis un peu sceptique avant le départ, en ce qui concerne les parcours. Si grimper sur le plateau d'Emparis et s'y balader est adapté au ski nordique (qui n'est autre que du ski de fond hors-piste) , je ne vois pas bien d'autres possibilités pour occuper les autres jours. Jérôme trouve sur la  carte une autre possibilité, pour la troisième il faudra aller du côté du Chazelet ou de Mont de Lans ...

 

P1020623.JPG

 

Donc nous voilà en route, après avoir traversé le vent de Valence, la grisaille dans la vallée de l'Isère et le brouillard givrant de la Romanche (en voiture), nous émergeons dans un grand ciel bleu vers 1300 m d'altitude.  Pas encore vraiment au soleil , car le secteur de Besse est encore plongé dans l'ombre.

 

Mais ô surprise, plus on monte MOINS il y a de neige !!!! Les faces Sud sont déneigées jusqu'à plus de 2500 m

 

 

P1020625.JPG

 

De visu, seule la route d'alpage qui mène au plateau est partiellement enneigée. On peut oublier l'autre balade locale.

On se gare près du minuscule camping, et on démarre à l'ombre ; la route est enneigée, la neige est tassée sans être trop abîmée par le passage d'un ou plusieurs véhicules. Il fait probablement assez froid car je mets deux trois minutes à avoir les mains et les pieds chauds malgré le fort pourcentage de la route .

 

P1020627.JPG

 

P1020628.JPG

 

Quelques kilomètres plus loin, le bonus et le malus arrivent en même temps : on débouche au soleil et la température prend une bonne quinzaine de degrés d'un coup ... mais ... on arrive au soleil et il n'y a plus de neige Malgré notre côté jusqueboutiste consistant à skier la moindre petite languette large de quelques cm, il faut bien se résoudre à porter les skis quelques minutes ...

 

P1020629.JPG

 

P1020634.JPG

On arrive à une sorte de collet au delà duquel l'enneigement redevient continu. Cependant l'état de la neige rend la progression difficile : glace, neige "frittée" sans accroche, dévers car même avec peu de neige les congères occupent la route, vaguelettes délicates à franchir etc ... je ne sais pas comment Jérôme fait pour avancer avec ses "skating", moi avec mes skis à carres et écailles je n'accroche pas et la montée est laborieuse.

P1020636.JPG

En revanche côté paysage c'est fantastique : on domine l'épaisse mer de nuage et les sommets de l'Oisans apparaissent peu à peu .

P1020638.JPG

A l'arrivée sur le plateau, le relief se radoucit, on pourrait espérer un ski plus facile .... eh non, cette vieille neige tourmentée par les vents et la "sublimation"  (transformation directe de la neige à l'état solide en vapeur d'eau, créant des reliefs comme sur la banquis ) laisse peu de répit. Et la glace est encore plus présente dans le coin (aïe les bleus en cas de chute ce qui ne manque pas de m'arriver)

P1020640.JPG

 

P1020637.JPG

Après un petit tour du propriétaire dans les hauts-lieux la lumière prend une subtile teinte dorée, il faut songer à redescendre ...

P1020643.JPG

 

P1020646.JPG

La descente n'est pas plus facile que la montée .... elle est très technique. Alors que j'avais eu beaucoup de mal en montée (Jérôme m'attendait souvent) mes skis lourds (carres métalliques) me favorisent en descente et je ne m'en sors pas trop mal, prenant de l'avance. Il faut cependant rester concentré tout le temps, avec des centaines de déséquilibres à corriger ; les passages en dévers vous mettent le dos de travers  Bref, ce n'est pas du ski de fond facile par ces conditions ... la récompense étant l'environnement exceptionnel . 

 

P1020648.JPG

 

P1020647.JPG

 

P1020649.JPG

On se rhabille avant de pénétrer dans l'ombre

 

P1020650.JPG

Lumière du soir

 

D'un coup, on reperd 20°C, on rentre dans l'ombre. Le bas de la piste est plus enneigé, moins déversé et glacé ; je  le trouve plus facile à skier. Il est plus de 17h quand nous arrivons à la voiture : rien de trop, mais cette fois j'avais une bonne frontale ...donc pas d'inquiétude sur l'heure ! 

Commenter cet article

bosses21 09/12/2013 20:48


En VTT, même si la pente est forte, la piste va très bien pour un VTT. Pour ma part, j'étais parti de Besse-en-Oisans (je m'étais fait déposé), piste jusqu'au Col de St-Georges (vue splendide sur
Col de Sarenne, les Aiguilles d'Arves), aller-retour jusqu'au Col du Souchet 2365 m - panorama 5 étoiles sur la Meije, le Glacier de Mont-de-Lans (une bonne partie en poussage sur petit chemin de
randonnée, le retour pas besoin, c'est fun car ça descend bien sûr !) puis descente par la piste de Singuigneret (très bonne piste et génial avec de beaux lacets et vue vertigineuse sur le Lac du
Chambon). Fin de la descente à Mizoën (si on part de Besse, il faudra y remonter par la route et c'est hard !). Une de mes plus belles sorties en Oisans... (enfin, elles étaient toutes belles en
fait !).

renarde1 09/12/2013 21:21



Merci beaucoup de ce retour et excellente idée ... j'ai même trouvé des candidats pour y aller ...



bosses21 09/12/2013 17:33


Bonjour Brigitte !


Incroyable, je reconnais l'ascension du Col de St-Georges que j'ai fait cet été ! Quand j'y repense, avec un VTT, j'avais trouvé la pente infernale, je peux alors te rassurer que c'était pas tes
skis qui n'allaient pas ! La vue sur la Meije et le Massif des Ecrins est sublime.

renarde1 09/12/2013 20:15



Merci j'aimerais bien aussi essayer avec le VTT ... j'ai déjà fait une traversée à skis dans les années 90 mais on
était descendus sur le Chazelet (descente à pied, manque de neige et pentes assez raides) Je me demande comment ça passe en VTT ?



Romain@Horizon 09/12/2013 13:13


Waouh! quelle bon endroit si merveilleux, toutes les images attaché sont très fantastiques et attirantes. j'aimerais tant y aller.merci pour ce partage et bonne continuation.

renarde1 09/12/2013 20:14



et ben ... YAPUKA !



Philippe 07 08/12/2013 18:53


Magnifiques photos un sacré ciel bleu que nous n'avons pas hélas en vallée du Rhône. Bonne semaine

renarde1 09/12/2013 09:46



Oui on a eu quelques pensées ce jeudi là pour ceux qui étaient en dessous du stratus ... avec également une grosse inversion thermique ...



cestdurlevelo 07/12/2013 19:42


C'est pas trop dur de marcher avec des chaussures de ski de fond?


Photos vraiment EXCEPTIONNELLES ! Très sympa ! Ca respire le bon air et la bonne humeur, ton article, là :)

renarde1 07/12/2013 19:57



Non, ce n'est pas un souci de marcher avec ces chaussures, sauf sur la glace , car ça glisse par contre sur le chemin ça
ne les arrange pas ... les pauvres surtout que j'utilise les même pour le skating, je n'ai pas de paire spécifique pour
les balades hors-piste.
C'est vrai que si la neige n'était pas au top ... le paysage était réellement fabuleux !