Le tour de la vallée du Doux avec Franco

Publié le par renarde1

Mercredi 14 mars 2012, vélo de route, 123 km (+ 34 km de vélotaf) , 1549 m D+ en 6h03 (total 6h30)

 

Second mercredi avec les élèves en stages, j'ai juste un cours à 17h à Chabeuil ... avec le beau temps sans vent annoncé je propose à Franco une sortie en Ardèche.

 

Nous nous retrouvons au plateau des Couleures, et vers 8h30 nous sommes prêts à partir . J'allonge un peu le parcours en contournant Valence par le Nord-Est pour aller prendre la ViaRhona en direction de la Roche-de-Glun.

Le temps est radieux, déjà presque chaud malgré l'heure relativement matinale. Il souffle une petite brise de Nord peu gênante.

IMGP0816.JPG

 

Ma première idée est la belle montée à St Romain de Lerps, par la montée pas trop raide et régulière des Combes. mais la route est indiquée fermée au niveau du hameau et comme je ne connais pas les possibilités de passage à vélo, je décide de faire découvrir à Franco celle de Chateaubourg, que je trouve spectaculaire.

 

IMGP0817.JPG
Les vignes ... et Chateaubourg 

Et puis d'abord, Franco, il aime bien quand ça grimpe  

IMGP0819.JPG

Et ça grimpe ! On enchaîne les passages à 12-13% , parfois la conversation ralentit un peu, pour reprendre ensuite

 

 IMGP0821.JPG
Un petit veau fugueur, qui a eu peur de nous 

IMGP0822.JPG

Nous faisons une petite visite au "Pic" , un belvédère connu avec chapelle et table d'orientation .

 

IMGP0823.JPG
Franco cherche à repérer Lalouvesc ... pour voir comment faire l'aller-retour en moins de 7 h 


IMGP0824.JPG

Nous continuons tranquillement sur les routes vallonnées en passant par Plats, St Sylvestre, puis Gilhoc sur Ormèze, en franchissant le col de  Mayres.  La pause casse-croûte se fait au village de Gilhoc ; là il faut décider du retour , vers le Sud via le col des Fans et vernoux, ou vers le Nord via la vallée du Doux. Nous choisissons la seconde option, et franchissons le point culminant du parcours, le col de St Genest et ses 709 m d'altitude .
IMGP0825.JPG

 

IMGP0827.JPG

IMGP0828.JPG
Une belle maison avec un totem, en descendant sur Lamastre 

La suite est bien roulante mais toujours sympathique, la descente vers Lamastre, puis la douce " remontée " vers Arlebosc  où nous rechargeons en eau dans le garage d'une sympathique mamie  (il n'y a toujours pas d'eau aux toilettes publiques dans les villages, et le cimetière de Gilhoc n'a pas de point d'eau !)  Sur la route je montre une route à Franco, en lui disant, tu as vu, il y a un sacré raidard là ! Il veut aussitôt y aller pour mesurer la pente  (un vrai fou furieux ... alors j'y vais aussi)  verdict 20% !

IMGP0830.JPG
le Doux 

On traverse la ligne du Mastrou, sur laquelle se promène un drôle de petit véhicule avec deux passagers ! On remarque que toutes les traverses ont été changées, elles sont entreposées sur le côté. Franco veut les utiliser pour en faire un terrain de pétanque. Il dit que ce sera son sport quand il ne fera plus de vélo, mais je lui objecte qu'il n'aura pas le temps, car on a le record des centenaires sur le vélo à battre .

 

C'est ensuite la petite route le long du Doux, avant de retrouver  l'axe Lamastre-Tournon où l'on croise plein de cyclos des clubs voisins .  Le petit vent nous pousse maintenant jusqu'à la maison sur la route du barrage où la sortie se termine devant un café et les crêpes que j'ai faites hier soir, mais je les avais oubliées, bonne surprise 

 

Franco a encore 5 km pour rejoindre sa voiture ... moi je me prépare à repartir car Chabeuil ... j'y vais en vélo .. de toute façon la voiture est partie avec Fille, ou l'inverse   Cela m'arrange !  L'aller retour par le chemin le plus agréable (pas le plus court) , c'est 34 km de plaisir, avec un retour au soleil couchant  en pleine campagne.

 

555 km en quatre jours , la semaine infernale continue  le soir les jambes demandent s'il ne pourrait pas pleuvoir un peu , mais le matin elles repartent 

Publié dans vélo

Commenter cet article

Antoinette 20/03/2012 23:12


J'ai du retard dans mes lectures, alors je vais te féliciter en bloc pour tes 200 km du week-end précédent, suivis de ta semaine "infernale" : tu as vraiment une forme olympique ! Je dirais même
plus... bravo !


Et cette belle vallée du Doux... et elle a un nom plus "doux" que le Doubs, mais qui est aussi une magnifique rivière à parcourir à vélo

renarde1 20/03/2012 23:51



Hum j'ai l'impression que la semaine infernale va durer quinze jours 
La vallée du Doux est assez prisée des cyclistes qui raffolent de pentes ... douces. Elle a la particularité d'être agréable à remonter par vent de Nord, bien que pas orientée Nord-Sud. Je ne
connais malheureusement pas le Doubs, il faudra que je répare ...



Serge Capdessus 20/03/2012 11:15


madame


je decouvre votre blog: magnifique!


je n'ai pas tout lu mais je l'apprecie beaûcoup


bien à vous


serge capdessus


64 pau


cols-et-pics.overblog.com

renarde1 20/03/2012 19:17



Merci beaucoup ! je vais aller visiter votre blog également 



Fantomette 17/03/2012 08:34


Ben alors, Brigitte, tu fais peur aux veaux maintenant ???


Magnifiques photos, quelle belle sortie, bravo, tu nous fais rêver avec tes reportages !

renarde1 17/03/2012 11:02



Désolée pour le petit veau  Il se sauve et après il n'assume pas le contact avec les grands espaces et les bêtes
sauvages comme les cyclistes



jpb37 16/03/2012 18:37


Encore une belle sortie, un compte rendu parfait et des photos qui donnet envie. Merci pour le partage.

renarde1 16/03/2012 19:12



Merci beaucoup  pas difficile de donner envie dans un tel environnement ... entre ardèche, isère et drôme, j'ai
du choix !



Philippe 07 16/03/2012 18:01


Tu as raison cette semaine profite, les jambes se reposeront surement enfin apparament semaine prochaine il devrait pleuvoir il faut qu'il pleuve il y en a bien besoin A+

renarde1 16/03/2012 19:11



Les jambes se reposeront ce WE car on a une invitation  C'est vrai que tout est sec à faire peur ! Par contre le
"coup de printemps" a fait démarrer la vigne dans le jardin et la sève s'écoule partout ! Très impressionnant cette plante, et quand les feuilles sortent, ça va tellement vite qu'on pourrait les
voir pousser à l'oeil nu !