Les grands froids de l'Alpe

Publié le par renarde1

Samedi 22 janvier 2011, Alpe d'Huez, ski de piste

 

Le froid est revenu en force sur les alpes, pas la neige, non, juste le froid. La journée de samedi est réservée à l'avance pour une sortie avec les collègues de Jérôme ; un minibus de 22 places (avec un chauffeur très sympa) a été réservé par le comité d'entreprise.

Départ de Valence vers 7 heures, avec les habituelles péripéties de groupe, un participant qui a une panne de réveil et qui doit sauter dans son pantalon pour retrouver le bus sur son trajet quelques minutes plus tard

 

DSC02723.JPG

Ne point se fier au soleil et au beau ciel bleu !

 

Nous arrivons à l'Alpe d'Huez vers 9h30 , c'est bien assez tôt au regard des températures très basses en altitude malgré un soleil radieux . En effet il fait -17°C au sommet (à 3300 m d'altitude) , avec un ressenti de -30°C (40 km/h de vent) . Nous commençons par perdre tout le groupe   mais nous nous recroiserons, et skierons avec les uns et les autres au gré des envies.

 

Dans un premier temps nous nous contentons de monter à 2800 m , où les conditions sont déjà rudes. C'est un peu pénible, tout gèle. Je cumule cagoule + chapka  ... là ça va , mais un bonnet normal et on a le front qui brûle, surtout lorsqu'on dévale les boulevards à fond. ! Je fais une descente avec une des mitaines ouverte, sans m'en aprecevoir, pourtant j'ai les gants en polaire en-dessous, et en cinq minutes je sens deux doigts se figer !

 

Sous 2500 m ça "s'humanise rapidement" , nous rencontrons Frédérique à qui nous faisons découvrir un peu la station.

Elle reprend le ski après un accident dont elle n'a pas gardé de souvenir, à part celui de la confusion dans laquelle elle se trouvait quand elle s'est réveillée. Elle est ravie car sa reprise se passe agréablement.

 La neige est bonne, un peu dure quand même par endroit. pas envie de sortir hors piste, où elle est assez horrible.

DSC02732.JPG

Depuis le Pic Blanc à 3300 m  

 DSC02729.JPG

Sandy bien équipée pour affronter le froid !

Avec le soleil de midi, il fait assez chaud pour déjeuner dehors, puis tenter avec deux collègues une descente depuis le sommet par l'unique piste ouverte : le Tunnel.

La station tire à peu près son épingle du jeu en ce temps de neige misérable, mais la piste de Sarenne (16 km de long) est fermée. Le difficile "Tunnel" est la seule piste qui permet le retour à skis depuis le haut .  Elle tire son nom du tunnel (plat) qui traverse la montagne et permet de passer du versant SE au versant NW de la montagne.

DSC02733-copie-1.JPG

Ca merdouille un peu les skieurs en haut du mur de Sarenne !

 

La première fois que je l'ai prise (en 1984) j'avais cinq séances de skis pour toute expérience. J'ai chuté au premier virage, tout dévalé et terminé en chaussettes dans la neige  Aujourd'hui c'est loin tout ça, l'entrée est toujours délicate avec d'énormes creux et bosses, du monde, mais maintenant j'ai vu bien pire  et c'est plus grand chose ... surtout que la neige est plutôt bonne.

tunnel-copie-1.jpg

Mais passé le début c'est une très belle piste ...

 

lumiere.jpg

De curieux effets de lumière lors de la dernière descente ...

 

Il ne reste plus qu'à s'asseoir dans le bus et à se laisser transporter en mangeant des petits gâteaux amenés par Pascal  une bonne préparation pour la Foulée Blanche du lendemain

 

Publié dans ski alpin

Commenter cet article

G40 25/01/2011 08:46



La renarde qui fréquente les pistes damées, c'est la 1ère fois que je vois ça .


A voir les photos, la neige a l'air bien dure, et pas terrible par endroit.


Hervé.



renarde1 25/01/2011 08:53



Si !ça m'arrive  j'ai même une catégorie"ski alpin" dans le blog !
Il est vrai que cette année les conditions en rando sont piteuses, et aucun espoir de neige à l'horizon  des hautes
pressions à perte de vue ...
La neige est dure oui, un peu de soleil là-dessus et les pistes de stations seront transformées en patinoires  ...
ce samedi ça allait encore !



cricri de Seyssinet 23/01/2011 19:55



Avec de telles températures j'ai peur que le plaisir ne soit pas au RDV pour tout le monde.


Je me rappelle de pareils conditions lors d'un séjour d'une semaine au 22 BCA en autonomie totale.


J'ai vu des bidasses pleurer comme des gamins et etre dans l'incapacité de construire un igloo.


J'en garde pour ma part de tres bons souvenirs de ce stage en montagne.


Cricri de Seyssinet



renarde1 23/01/2011 21:07



C'est vrai ce froid intense est assez "usant" physiquement. Je le supporte bien dans les sports actifs (ski de montagne, ski de fond, marche, vélo) mais parfois en ski de piste je le ressens
aussi car je ne fais presque aucun effort  Tu m'as l'air dêtre un bon animal polaire



Veloblan 23/01/2011 18:08



Tres belles images mais vu la température, (sans moi) 


Et pis tu sauras qu'un chauffeur de bus, c'est toujours sympa!



renarde1 23/01/2011 19:26



Celui-ci était sportif, en plus